Synagogue Spanish & Portuguese

250e anniversaire du premier lieu de culte non catholique au Québec

Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à signer le livre d’or de la métropole le 20 mars 2018.
Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à signer le livre d’or de la métropole le 20 mars 2018.   (Présence/Yves Casgrain)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2018-03-29 09:09 || Québec Québec

Les membres de la congrégation Spanish & Portuguese se sont réunis, le 20 mars, dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville de Montréal afin de donner le coup d’envoi des festivités entourant le 250e anniversaire de l’inauguration du premier lieu de culte juif à Montréal.

De nombreux dignitaires, dont la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le chef de l’opposition officielle, Lionel Pérez, ont pris la parole devant un parterre d’invités afin de souligner cet évènement historique.

Dans son allocution, Valérie Plante a déclaré que «dans un monde où il est souvent facile de craindre et de rejeter la différence, l'ouverture et le dialogue constituent plus que jamais un rempart contre l'intolérance. Si le Montréal d'aujourd'hui représente un modèle d'inclusion et de solidarité, c'est entre autres grâce à l'apport important de toutes les communautés qui la composent.»

Dans une entrevue accordée à Présence, la mairesse a expliqué pourquoi elle tenait à être présente à cet évènement. «Il est important de souligner l’incroyable contribution des communautés juives à Montréal. Cette dernière est une grande mosaïque composée de plusieurs peuples qui ont trouvé ici une terre d’accueil.»

Jetant un regard sur l’apport des communautés juives montréalaises, Valérie Plante a fait valoir qu'«elles contribuent à l’identité de Montréal qui est cosmopolite et ouverte sur le monde. Nous avons de très belles valeurs que les communautés juives de Montréal contribuent à garder en vie.»

Pour sa part, le chef de l’opposition Lionel Pérez a également insisté sur la contribution des communautés juives montréalaises. «Nous ne pouvons passer sous silence l'importante contribution de la synagogue Spanish & Portuguese dans l'accueil et l'intégration des juifs à la société montréalaise au gré des vagues successives d'immigration. La synagogue Spanish & Portuguese, fondée en 1768, premier lieu de culte non catholique au Québec, a permis un rapprochement concret, d'abord entre les membres de la communauté juive de toutes origines, puis à la société d'accueil, en proposant un lieu de rassemblement unique. C'est l'occasion pour la Ville de Montréal de célébrer la diversité culturelle en soulignant le leadership dont a fait preuve l'établissement depuis 250 ans.»

Le rabbin Avi Finegold de la Synagogue Spanish & Portuguese a rappelé que «cette congrégation ne s’est pas repliée sur elle-même. Elle n’a pas tourné le dos aux citoyens de Montréal. Les fondateurs et les membres de la synagogue ont plutôt été à la fine pointe de la vie de Montréal.»

Avi Finegold, a fait remarquer que depuis 250 ans il y a eu des fidèles qui ont prié sans interruption. «Lorsque je pense à ces 250 ans d’histoire, je pense à ces fidèles qui sont venus chaque mercredi matin, chaque vendredi et chaque samedi pour prier.  Ces 250 années de régularité dans la prière, c’est magique!»

Les différents intervenants ont tous rappelé l’histoire de la Congrégation Spanish & Portuguese, appelée aussi Shearith Israel of Montreal (Les rescapés d’Israël).

C’est en 1768 que le premier lieu de culte de la communauté juive a été inauguré par Simon Lévy et Aaron Hart. Il était situé sur la rue Saint-Jacques dans des locaux loués. À l’époque, entre quinze et vingt juifs montréalais se réunissaient à la synagogue. Aujourd’hui, elle a pignon sur rue sur l’avenue Saint-Kevin à Montréal. Le lieu de culte est fréquenté par plus de huit cents familles originaires de plusieurs pays, dont l’Algérie, l’Égypte, l’Éthiopie, la France et la Hongrie.

Lors de cette soirée, une exposition itinérante composée de divers éléments du culte et de nombreuses photos retraçant l’histoire de la synagogue a été présentée aux invités.

Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal à signer le livre d’or de la métropole.

 

du même auteur

Le sociologue clinicien Vincent de Gaulejac s'est intéressé à l'expérience des familles de djihadistes.
2018-11-13 15:31 || Monde Monde

Des sociologues dialoguent avec les djihadistes et leurs familles dans un processus de déradicalisation

L'un des leaders de La Meute, Sylvain Brouillette, dit Maïkan, a pris la défense de son mouvement en rejetant catégoriquement les propos du chercheur Martin Geoffroy.
2018-03-29 09:52 || Québec Québec

La Meute dément être animée par des principes religieux

La tournée se poursuit jusqu’au 2 février. Elle s’arrêtera dans la ville de Nepean et à Ottawa avant de retourner à Rome où elle est habituellement exposée.
2018-01-31 15:31 || Québec Québec

Une relique de saint François Xavier exposée à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde

articles récents

Soeur Cécile Dionne, supérieure générale des ursulines de l'Union canadienne, soeur Pauline Duchesne, présidente du Conseil de gestion, et soeur Céline Bergeron, supérieure d’une communauté locale à l’intérieur du monastère des ursulines dans le Vieux-Québec.
2018-09-19 16:32 || Québec Québec

Ursulines : vieillir, partir, sourire

L'église Saint-Charles-Borromée, à Québec, recevra 81 250 $ pour la restauration de son parvis.
2018-08-30 16:21 || Québec Québec

Les noms des 75 églises subventionnées par Québec maintenant connus

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.
2018-08-08 12:35 || Québec Québec

Patrimoine religieux: Québec annonce une enveloppe de 15 M$