375e: plusieurs expositions annoncées sur l'histoire religieuse de Montréal

Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann (gauche) et Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal.
Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann (gauche) et Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal.   (Présence/François Gloutnay)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2017-03-21 15:43 || Québec Québec

Dans le cadre des festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal, la Ville présentera deux expositions mettant en valeur l’histoire religieuse de la municipalité dans le Hall d’honneur de l’hôtel de ville.

La première exposition intitulée Fondateur – La Nouvelle-France sera inaugurée en septembre. Elle mettra l’accent sur les moments marquants de la colonie. Jeanne Mance et  Paul Chomedey de Maisonneuve, co-fondateurs de la ville, y feront l’objet «d’un portrait».

La deuxième exposition Patrimoine religieux – Photographies de lieux religieux de Montréal sera inaugurée en octobre. Elle exposera des photographies de différents lieux de culte érigés sur le territoire. L’exposition est «une initiative de Tourisme Montréal, en collaboration avec Guides de voyage Ulysse».

L’annonce de ces futures expositions a été faite par Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal, dans le cadre d’une conférence de presse au Grand Séminaire de Montréal le 15 mars.

«Il est important de profiter du 375e anniversaire de Montréal pour souligner que le Grand Séminaire […] contribue à promouvoir le vivre-ensemble à travers l’éducation. C’est un lieu de rassemblement et de partage», a déclaré celui qui est aussi conseiller de la Ville pour le district de Saint-Michel.

Dans son allocution, M Benjamin a rappelé qu’en novembre dernier, M. Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, a classé cinq lieux du Séminaire au patrimoine du Québec (la grande chapelle, la chapelle des employés, la crypte, l’escalier central, la réserve de la bibliothèque).

Le conservateur d’Univers culturel de Saint-Sulpice, M. Jean Rey-Regazzi a également annoncé la tenue d’une autre exposition qui se tiendra dans les locaux du Vieux Séminaire de Saint-Sulpice situé sur la rue Notre-Dame. «À partir du 23 mai, il y a aura une grande exposition dans le Vieux Séminaire et son jardin. Elle permettra de raconter le rôle des prêtres de Saint-Sulpice, seigneurs de Montréal de 1663 à 1840, dans la fondation de la ville.»

Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann, le directeur général de la Fondation du Grand Séminaire de Montréal, Sébastien Froidevaux, et l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, étaient également présents lors de ces annonces. Les médias qui ne l'avaient pas encore fait ont pu visiter les lieux du séminaire récemment classés pour leur valeur patrimoniale.

 

du même auteur

L’Association des scouts du Canada a décidé, après une vaste consultation auprès de ses membres, de laïciser l’ensemble de sa structure, y compris les textes de sa loi et de la promesse scoute.
2019-06-07 10:51 || Canada Canada

«Toujours prêts!», avec ou sans Dieu

C’est l’équipe gagnante de la catégorie des 18 à 21 ans qui a volé la vedette. Il s’agit des Soul Sisters, composée uniquement de filles, qui a remporté la coupe sans gagner un seul match.
2019-06-03 16:30 || Québec Québec

Un tournoi de hockey où les valeurs valent plus que les buts

Une croix resplendit dans la fumée se dissipant à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris le matin du 16 avril 2019.
2019-04-16 19:12 || Monde Monde

«C’est l’Église qui brûle!»: quel impact sur la foi?

articles récents

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

La religieuse Lucille Côté, une des responsables de la vente de samedi et de dimanche à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne.
2019-05-16 19:55 || Québec Québec

Vente d'objets appartenant aux Sœurs de Sainte-Anne

Marie-Ève Maillé a remporté le prix du meilleur essai 2019 pour 'L’affaire Maillé: l’éthique de la recherche devant les tribunaux' (Écosociété).
2019-04-16 09:00 || Québec Québec

Des œuvres sur l'amour, l'éthique et le dialogue primées