Vatican

Abus sexuels: le pape convoque les présidents des conférences épiscopales

Le pape François lors de l'audience général du 12 septembre 2018, au Vatican.
Le pape François lors de l'audience général du 12 septembre 2018, au Vatican.   (CNS Photo/Paul Haring)
2018-09-12 14:55 || Vatican Vatican

Le pape François convoque les présidents de chaque conférence épiscopale dans le monde à Rome du 21 au 24 février pour discuter de la prévention de la maltraitance des mineurs et des adultes vulnérables.

Le Vatican en a fait l’annonce le 12 septembre après que le pape et les membres de son Conseil international des cardinaux aient conclu trois jours de réunions.

Après avoir entendu son conseil, le pape «a décidé de convoquer une réunion avec les présidents des conférences épiscopales de l'Église catholique sur le thème de la protection des mineurs», a-t-on indiqué dans un communiqué.

Les membres présents «ont longuement réfléchi avec le Saint-Père sur les questions d’abus» lors de leurs délibérations du 10 au 12 septembre. Le cardinal Sean P. O'Malley, de Boston, président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, a également informé les personnes présentes des efforts continus de la commission.

Trois des neuf membres du conseil étaient absents des réunions: le cardinal George Pell, 77 ans, actuellement en procès en Australie pour des accusations d'abus sexuels; le cardinal Francisco Javier Errazuriz Ossa, 85 ans, archevêque à la retraite de Santiago, au Chili, qui est interrogé sur le traitement des allégations d'abus; et le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya de Kinshasa, au Congo, qui aura 79 ans au début du mois d’octobre.

Les six membres présents pour la réunion de septembre étaient le cardinaux O'Malley, 74 ans; Pietro Parolin, 63 ans, secrétaire d'État du Vatican; Oscar Rodriguez Maradiaga, 75 ans, de Tegucigalpa, Honduras; Oswald Gracias, 73 ans, de Mumbai, en Inde; Reinhard Marx, 64 ans, de Munich et Freising, Allemagne; et Giuseppe Bertello, 75 ans, président de la commission de l’État de la Cité du Vatican.

Le groupe de neuf membres cardinaux nommés par le pape, le C9, a été chargé d'aider à conseiller le pape sur la réforme de l'organisation du Vatican et de la gouvernance de l'Église.

Le conseil a indiqué dans son communiqué qu’en ce qui concerne les travaux de réforme de la Curie, il a «relu les textes déjà préparés [et] a également attiré l'attention sur la pastorale du personnel» qui travaille à la Curie romaine.

Paloma Garcia Ovejero, vice-directtrice du service de presse du Vatican, a déclaré aux médias qu'une grande partie du travail du conseil consistait à apporter des modifications finales au projet de constitution apostolique qui régirait la curie.

Le document, provisoirement intitulé Praedicate Evangelium (Prêcher l'Évangile), est toujours prêt pour une «révision stylistique» et une révision canonique, a-t-elle ajouté.

Le pape François a examiné le projet final lors de la dernière réunion du C9 en juin. Le projet de document souligne quatre points: la curie est au service du pape et des églises locales du monde entier, le travail de la curie doit avoir un caractère pastoral, la nouvelle section du Secrétariat d'État du Vatican superviserait la formation, l'attribution et le ministère des nonces et diplomates du Vatican dans le monde entier, et la proclamation de l'Évangile et l'esprit missionnaire doivent caractériser l'activité de la curie.

Garcia Ovejero a réitéré la dernière déclaration écrite du conseil du 10 septembre dans laquelle les membres ont demandé au pape François de réfléchir sur «le travail, la structure et la composition du conseil lui-même, compte tenu de l'âge avancé de certains de ses membres».

Les six membres du C9 ont «exprimé leur entière solidarité avec le pape François pour ce qui s'est passé ces dernières semaines», a-t-elle déclaré.

En réponse à certaines questions, elle a déclaré qu’on ne sait pas encore quand seront publiées les «clarifications possibles et nécessaires» du Saint-Siège au sujet de l’actuelle crise des abus sexuels.

Le conseil se réunira de nouveau du 10 au 12 décembre.

Carol Glatz

 

du même auteur

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Un homme tient un crucifix dans la cathédrale de Santiago, au Chili, en mai 2018. Une enquête interne mise en place par la Compagnie de Jésus a révélé que le célèbre jésuite Renato Poblete Barth a abusé de plus d'une douzaine de femmes pendant près de 50 ans.
2019-08-05 14:09 || Monde Monde

La mémoire d'un célèbre prêtre chilien entachée par ses nombreux abus

articles récents

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?