Rentrée universitaire

L'UdeM propose un cours explorant «le début de la fin» de l'islamisme

Des hommes sont en deuil après un attentat islamiste à Kaboul, en Afghanistan, le 15 août 2018. L’Université de Montréal proposera cet automne un cours permettant de faire le point sur les enjeux actuels liés à l’islamisme qui insistera notamment sur le «début de la fin» du phénomène.
Des hommes sont en deuil après un attentat islamiste à Kaboul, en Afghanistan, le 15 août 2018. L’Université de Montréal proposera cet automne un cours permettant de faire le point sur les enjeux actuels liés à l’islamisme qui insistera notamment sur le «début de la fin» du phénomène.   (CNS photo/Mohammad Ismail, Reuters)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2020-08-21 17:13 || Québec Québec

L’Université de Montréal proposera cet automne un cours permettant de faire le point sur les enjeux actuels liés à l’islamisme qui insistera notamment sur le «début de la fin» du phénomène.

Du 2 septembre au 16 décembre 2020, Wael Saleh, professeur associé à l’Institut d’études internationales de Montréal, offrira le cours Islamisme: dynamiques et enjeux transnationaux à l’Institut d'études religieuses de l’Université de Montréal.

Spécialiste des idées religio-politiques dans le monde arabe, le professeur Saleh, co-auteur avec le professeur Patrice Brodeur du livre L'islam politique à l'ère du post-Printemps arabe paru aux éditions L’Harmattan en 2017, croit que «le début de la fin» est commencé pour les mouvements islamismes, «malgré des résistances encore importantes surtout au-delà des frontières des pays arabo-musulmans, comme nous le rappellent les actes terroristes récents en Afghanistan entre autres. Un des objectifs de mon cours est d’exposer les raisons et des exemples de ce déclin de l’islamisme dans le contexte de ce qu’on appelle le Printemps arabe.»

Il sera ainsi question de l’émergence de ce phénomène, de son développement, notamment dans un contexte de modernité, de sa conception de l’économie et des fondements de son discours sur l’identité et l’altérité. Les textes islamistes fondamentaux seront notamment scrutés.

Le but, dit-il, est de «mieux comprendre les conséquences directes et indirectes des différents islamismes sur nos sociétés».

Le cours entend insister sur l’importance des échanges entre les étudiants, de même que sur une approche pluridisciplinaire, la plus en mesure d’offrir «une meilleure compréhension du phénomène de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam».

***

 

 

du même auteur

La journaliste française Céline Hoyeau présente les résultats de son enquête dans l'ouvrage
2021-09-01 16:41 || Monde Monde

Les racines de l’abus spirituel dans l’Église catholique

Phil Fontaine, alors chef national de l’Assemblée des Premières Nations, rencontrant Benoît XVI le 29 avril 2009 au Vatican. Des années plus tard, les relations restent houleuses entre les Premières Nations et les autorités catholiques canadiennes.
2021-06-21 17:22 || Canada Canada

Le long chemin de croix de l’Église catholique

L’auteur de bandes dessinées, Jean-Sébastien Bérubé, à qui l’on doit l’album Comment je ne suis pas devenu moine, revient avec Vers la tempête, deuxième œuvre d’un triptyque autobiographique. Au menu: colère, quête de sens et karaté.
2021-05-25 15:41 || Québec Québec

Vers la tempête, le voyage intérieur

articles récents

La Société canadienne de théologie vient de compléter le projet de numérisation de décennies d’écrits scientifiques. Ce faisant, elle s’assure que de nouvelles générations d’étudiants et de chercheurs pourront avoir accès à ce corpus qui compte des milliers de pages.
2021-10-08 14:31 || Québec Québec

L’essentiel des publications de la Société canadienne de théologie désormais accessible à tous

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) est le premier regroupement d’écoles catholiques de langue française en Ontario à annoncer qu’il hissera le drapeau arc-en-ciel durant le mois de la Fierté.
2021-05-30 17:26 || Canada Canada

Un conseil scolaire catholique francophone hissera le drapeau arc-en-ciel

Malgré un enthousiasme académique pour l'étude du religieux, des experts craignent que ce domaine ne soit victime d'une précarisation dans le marché actuel.
2021-05-20 16:10 || Québec Québec

Sciences des religions, à la recherche d’une reconnaissance incertaine