Lancement d'une consultation citoyenne

Le ministre Roberge veut remplacer le cours ECR

  (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-01-10 09:19 || Québec Québec

Avec l'objectif déclaré de remplacer «en tout ou en partie les notions de culture religieuse» que comporte l'actuel programme Éthique et culture religieuse (ECR), le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur lance aujourd'hui une consultation publique afin de réviser en profondeur ce cours.

Ce processus de révision «s’inscrit dans la volonté gouvernementale d’offrir aux élèves un cours moderne d’éducation à la citoyenneté axé sur le respect de soi et des autres», indique ce matin le gouvernement du Québec dans un communiqué de presse.

«Nous désirons que le nouveau cours qui émergera de cette révision aborde des contenus actuels et incontournables qui permettront aux jeunes de prendre pleinement leur place dans la société québécoise», déclare Jean-François Roberge, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Dès aujourd'hui, les citoyens sont invités à participer à une consultation en ligne afin «d’établir de nouveaux thèmes qui enrichiront le programme d’études et remplaceront, en tout ou en partie, les notions de culture religieuse».

Le sondage de dix pages, qui prend une dizaine de minutes à remplir, demande aux citoyens d'indiquer quels thèmes mériteraient de faire partie du nouveau cours Éthique et culture religieuse qui sera implanté dès la rentrée scolaire de septembre 2022.

Ces thèmes, au nombre de huit, sont la participation citoyenne, l'éducation juridique, l'écocitoyenneté, l'éducation à la sexualité, la connaissance de soi, l'éthique, la citoyenneté numérique et la culture des sociétés.

Ce n'est que dans le huitième et dernier thème, celui sur la culture des sociétés, que le mot "religion" est discrètement évoqué.

«La culture des sociétés porte sur l’ensemble des connaissances, savoir-faire, traditions et coutumes qui conditionnent les comportements individuels à l’intérieur des sociétés», explique-t-on. «Par ce thème, l’élève peut être informé, par exemple, sur les croyances religieuses.»

Les citoyens ont jusqu'au 21 février pour répondre à ce sondage en ligne. En février, trois forums se tiendront à Trois-Rivières, Québec et Montréal. Les intervenants du monde de l'éducation auront alors la possibilité «d'exprimer leurs opinions et d'échanger avec différents experts», indique le ministère.

Le nouveau programme qui découlera de ces consultations sera mis à l’essai dans certaines écoles durant l’année scolaire 2021-2022 puis implanté dans toutes les écoles du Québec dès septembre 2022.

En entrevue à La Presse, le ministre a précisé qu'il estime que la mouture actuelle du cours implanté dans les écoles du Québec en remplacement de la catéchèse accorde encore trop de place aux religions.

***

 

 

du même auteur

Une manifestation de solidarité avec la Première Nation des Wet'suwet'en à Toronto le 15 février 2020.
2020-02-20 19:05 || Canada Canada

Wet'suwet'en: des leaders chrétiens réclament un règlement pacifique

Le gouvernement fédéral demande un délai supplémentaire de quatre mois afin de répondre adéquatement à une décision de la Cour supérieure du Québec sur l’aide médicale à mourir.
2020-02-18 10:09 || Canada Canada

Aide médicale à mourir: Ottawa demande un délai de quatre mois

Annabel Loyola et Thérèse Payer autour d'une représentation de Jeanne Mance. La religieuse Thérèse Payer, promotrice de la cause de Jeanne Mance, est décédée à la Maison des Hospitalières de Saint-Joseph, le 6 février 2020.
2020-02-13 17:19 || Québec Québec

Décès de la promotrice de la cause de Jeanne Mance

articles récents

«Nous n'avons pas du tout été consultés. On a appris le changement par la voie journalistique. C'est un peu désolant», lance Marc Chevarie, enseignant au secondaire depuis maintenant 32 ans.
2020-01-13 15:13 || Québec Québec

Cours ECR: perplexité et déception chez les enseignants

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

 Jean-Philippe Perreault de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval.
2020-01-10 15:27 || Québec Québec

«Il faudrait à tout le moins en débattre, non?», lance Jean-Philippe Perreault