Centre Newman

Nouvelle aumônerie étudiante catholique à Sherbrooke

L'une des pièces du nouveau Centre Newman, à Sherbrooke.
L'une des pièces du nouveau Centre Newman, à Sherbrooke.   (Courtoisie Centre Newman/Archidiocèse de Sherbrooke)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-08-31 19:40 || Québec Québec

Une nouvelle aumônerie étudiante voit le jour près de l’Université de Sherbrooke. Mis en place par l’archidiocèse, le Centre Newman ouvrira officiellement ses portes le 2 septembre pour coïncider avec la rentrée. Parmi ses principaux objectifs, il souhaite parvenir à former des leaders et à s’implanter à long terme.

«Ce lieu de rencontre permettra aux étudiants post secondaires d’échanger sur leur foi chrétienne, la culture contemporaine, leur quête de sens et de partager leurs questionnements. Des conférences ainsi que des événements spéciaux y seront également organisés», indique l’archidiocèse dans un communiqué.

On y proposera des activités pour explorer l’intelligence de la foi. Des retraites et des conférences sont également prévues, de même que des études bibliques et des catéchèses. Les responsables diocésains espèrent qu’une vie communautaire naîtra dans ce lieu.

Situé dans les locaux du presbytère de l’église Saint-Esprit de Sherbrooke, qui se trouve sur la rue Galt Ouest, l’endroit fait partie d’un réseau mondial de 300 Centres Newman indépendants les uns des autres. Trois groupes catholiques distincts offraient des services et activités pour les jeunes l’an dernier, et l’archidiocèse a cru bon d’offrir un lieu pour fédérer ces forces. Il s’agissait de la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys, de la Famille Marie-Jeunesse et des Missionnaires de l'Évangile, une communauté nouvelle.

«Il est important pour les jeunes catholiques d’aujourd’hui de pouvoir se rassembler. Ce lieu permettra aux jeunes croyants de briser l’isolement en rencontrant d’autres jeunes comme eux», avance la coordonnatrice du projet, Caroline Dostie. En entrevue, elle fait valoir que sa présence est directement liée à deux des grandes orientations de l’Église de Sherbrooke : «accompagner la quête de sens de nos contemporains, et ouvrir des chemins avec les jeunes.»

Le centre sera ouvert du lundi au jeudi, de midi à 20 h. Un responsable sera toujours présent pour assurer l’accueil et le fonctionnement des lieux. L’équipe d’animation compte six personnes, pour qui il s’agit d’une responsabilité qui s’ajoute à leurs tâches actuelles. Autrement dit, l’archidiocèse n’a pas créé un nouveau poste pour gérer le centre.

Les lieux peuvent recevoir plusieurs dizaines de personnes à la fois, mais il est encore trop tôt pour dire combien de jeunes adultes s’y présenteront.

«On compte sur les jeunes qu’on connait déjà, sur le bouche à oreille et la publicité. Mais on sent déjà un engouement. On faisait des travaux d’aménagement et d’embellissement cet été, et des gens venaient aider spontanément», raconte Mme Dostie. «On s’attend à ce que les étudiants étrangers viennent. Mais notre défi sera d’attirer des Québécois.»

Également responsable de la Mission jeunesse pour l’archidiocèse, Mme Dostie explique que pour la prochaine, c’est surtout ce nouveau centre qui mobilisera les ressources diocésaines consacrées aux jeunes.

«Tout ce qui est de Mission jeunesse, pour cette année, on mise sur le Centre Newman. On a eu des dons, mais on compte sur la générosité du milieu», dit-elle.

L’archevêque de Sherbrooke, Luc Cyr, sera présent lors de l’ouverture officielle qui aura lieu de 16 h à 21 h dimanche.

 

du même auteur

Détail du dépliant promotionnel pour la 16e édition de Noël en Lumière qui se tiendra du 21 décembre au 6 janvier au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2018-11-13 17:35 || Québec Québec

Un Noël en Lumière pensé pour les familles

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

Les Cloches de la paix sonneront 100 fois le 11 novembre. Ce geste de solidarité auquel prendront part plusieurs églises survient alors que plusieurs voix appellent l'Église catholique à remettre en question son ancienne théorie de la «guerre juste».
2018-11-08 15:15 || Canada Canada

En Estrie, les cloches des églises sonneront 100 fois pour le jour du Souvenir

articles récents

Le sociologue clinicien Vincent de Gaulejac s'est intéressé à l'expérience des familles de djihadistes.
2018-11-13 15:31 || Monde Monde

Des sociologues dialoguent avec les djihadistes et leurs familles dans un processus de déradicalisation

Le professeur Philippe Roy-Lysencourt est le responsable scientifique du Centre d'études Marie-de-l'Incarnation depuis le 1er septembre 2018.
2018-10-02 20:10 || Québec Québec

«L'universalité» de Marie de l'Incarnation au cœur d'un colloque international

Gilles Langevin (1925-2018).
2018-09-07 11:10 || Québec Québec

Décès du jésuite Gilles Langevin