Ontario

Un conseil scolaire catholique francophone hissera le drapeau arc-en-ciel

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) est le premier regroupement d’écoles catholiques de langue française en Ontario à annoncer qu’il hissera le drapeau arc-en-ciel durant le mois de la Fierté.
Le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) est le premier regroupement d’écoles catholiques de langue française en Ontario à annoncer qu’il hissera le drapeau arc-en-ciel durant le mois de la Fierté.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-05-30 17:26 || Canada Canada

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) est le premier regroupement d’écoles catholiques de langue française en Ontario à annoncer qu’il hissera le drapeau arc-en-ciel durant le mois de la Fierté.

«Le drapeau arc-en-ciel est un symbole qui souligne l’importance de reconnaître les droits et la voix des personnes LGBTQIA+*», a indiqué le conseil par voie de communiqué.

Il s'agit d'un «geste de respect et d’accueil», a indiqué le 27 mai Melinda Chartrand, la présidente du Csc MonAvenir. «L’inclusion est une valeur fondamentale qui est au cœur de notre mission éducative qui est d’accueillir chaque élève, sans distinction.»

C'est lors de leur rencontre du 26 mai 2021 que les dirigeants de ce conseil ont pris cette décision. En Ontario, il y a 12 conseils scolaires de langue française. Huit sont catholiques. Les autre sont sont publics.

Les écoles ont le choix entre deux drapeaux, le drapeau arc-en-ciel traditionnel et le drapeau «Franco Fierté» où l'on voit le symbole des Franco-Ontariens. «Chaque école décidera lequel sera hissé chez elle.»

«Nous affirmons de façon claire et non équivoque que tous sont les bienvenus au sein de nos écoles catholiques, incluant ceux qui s’identifient à la communauté LGBTQIA+. Ils font partie de la famille», a déclaré le directeur de l’éducation, André Blais.

«Apprendre à vivre ensemble en célébrant notre diversité fait partie de notre ADN», a dit Sophia Joseph, une élève conseillère. «Depuis notre plus jeune âge, on nous enseigne à tendre la main à notre prochain, à la manière de Jésus. Affirmer notre solidarité avec la communauté LGBTQIA+ va de soi.»

Le Csc MonAvenir accueille 17 700 élèves dans 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires. Ces écoles sont situées sur les territoires des diocèses catholiques de Toronto, Hamilton, St. Catharines et Peterborough.

* LGBTQIA+ : sigle utilisé pour qualifier les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles.

***

 

 

du même auteur

« On a assisté dimanche à la présentation d'un supposé nouveau cours », déplore Line Dubé, la présidente intérimaire de l'AQECR. Un exercice de « relations publiques », dit plutôt Léandre Lapointe, vice-président de la FNEEQ.
2021-10-26 13:20 || Québec Québec

L'annonce du ministre Roberge mal reçue par plusieurs groupes

C'est parce qu'il « empêchait parfois la remise en question de certains dogmes » que le cours Éthique et culture religieuse (ECR) sera remplacé par un nouveau cours appelé Culture et citoyenneté québécoise, a annoncé le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge le 24 octobre 2021.
2021-10-25 16:11 || Québec Québec

Québec dévoile le programme qui remplacera Éthique et culture religieuse

Le programme Éthique et culture religieuse (ECR) sera bientôt remplacé, a annoncé le mardi 19 octobre 2021 le premier ministre du Québec, lors de son discours d'ouverture de la nouvelle session parlementaire.
2021-10-21 15:27 || Québec Québec

Le programme Éthique et culture religieuse bientôt remplacé

articles récents

La Société canadienne de théologie vient de compléter le projet de numérisation de décennies d’écrits scientifiques. Ce faisant, elle s’assure que de nouvelles générations d’étudiants et de chercheurs pourront avoir accès à ce corpus qui compte des milliers de pages.
2021-10-08 14:31 || Québec Québec

L’essentiel des publications de la Société canadienne de théologie désormais accessible à tous

Malgré un enthousiasme académique pour l'étude du religieux, des experts craignent que ce domaine ne soit victime d'une précarisation dans le marché actuel.
2021-05-20 16:10 || Québec Québec

Sciences des religions, à la recherche d’une reconnaissance incertaine

Le théologien suisse, photographié ici en 2015, est décédé le 6 avril 2021 à l'âge de 93 ans.
2021-04-06 15:40 || Monde Monde

Décès du théologien suisse Hans Küng