Une initiative des deux diocèses anglicans du Québec

Rencontrer Jésus à la frontière

  • Les évêques anglicans de Québec et de Montréal, respectivement Bruce Myers et Mary Irwin-Gibson, prient en compagnie de fidèles près du poste-frontière de Covey Hill, au Québec, le 14 octobre 2017.
  • Un garçon observe une représentation de la parabole du Bon Samaritain déposée près du poste-frontière de Covey Hill le 14 octobre 2017.
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-10-16 11:56 || Québec Québec

Samedi après-midi, à deux pas de l'entrée du poste-frontière de Covey Hill, en Montérégie, deux évêques anglicans ont déposé au sol une petite icône du Bon Samaritain.

«Que chaque réfugié qui traverse à pied puisse rencontrer ici un bon samaritain», ont prié Mary Irwin-Gibson et Bruce Myers, respectivement évêques des diocèses de Montréal et de Québec, entourés de quelques dizaines de personnes qui les ont suivis, en procession d'automobiles, jusqu'au poste frontalier.

Les deux évêques venaient de présider, le samedi 14 octobre, une messe en solidarité avec tous ces migrants qui se pressent aux frontières dans l'espoir d'une vie meilleure.

Rencontrer Jésus à la frontière

À cinq kilomètres du poste de Covey Hill, sous un chapiteau permanent situé au centre du vaste terrain de la Foire de Havelock, c'est la parabole du Bon Samaritain qui a été lue aux quelque soixante personnes qui ont accepté l'invitation des deux diocèses anglicans québécois de Rencontrer Jésus à la frontière.

Paul Clarke d'Action Réfugiés Montréal s'est inspiré de cette parabole pour présenter son organisme qui visite deux fois par semaine les hommes, les femmes et les enfants détenus au Centre de surveillance de l’immigration de Laval et qui offre aux réfugiés des services de parrainage et de jumelage.

«Nous ne passons pas devant, nous ne passons pas notre chemin. Comme le bon Samaritain, nous nous arrêtons, nous portons secours», a dit cet ex-gérant de banque devenu, il y a quatre ans, directeur général de cet organisme appuyé financièrement par le diocèse anglican de Montréal et par l’Église presbytérienne au Canada.

«Il y a plusieurs voix dans notre société qui parlent de plus en plus fort contre l'accueil des étrangers», a souligné Mgr Bruce Myers, évêque de Québec, bien conscient que le poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle, situé tout près, a été le théâtre d'affrontements récents entre pro et anti-immigration.

«Nous ne sommes pas ici pour tenir une manifestation ou pour poser un geste politique. Nous ne voulons pas lancer un débat sur les politiques d'immigration. Comme Église, nous voulons offrir un témoignage, une autre voix.»

Tout juste avant le début de cette messe tenue en plein air, l'évêque anglican a rappelé que «Jésus et ses parents étaient, eux aussi, des réfugiés».

«Et chaque personne qui se présente à la frontière, à nos portes, est un être humain, créé à l'image de Dieu.»

 

du même auteur

Le pape François. Vatican, 18 avril 2018.
2018-04-19 10:37 || Canada Canada

Excuses du pape : pas d'unanimité à la Chambre des communes

Une école résidentielle à Cross Lake Indian au Manitoba en 1940.
2018-04-18 16:42 || Canada Canada

Excuses du pape : l’argumentaire des évêques ne passe pas

Muguette Myers allume la bougie aux côtés de sa fille Arlene Gorin, de son petit-fils Shimon Gorin, et de son arrière-petite-fille.
2018-04-17 16:19 || Québec Québec

À Montréal, des survivants racontent leur enfance sous l'Holocauste

articles récents

Le pape François a serré dans ses bras le jeune Emanuele, dont le père est récemment décédé, lors de la visite d'une paroisse de la banlieue romaine le 15 avril 2018.
2018-04-16 17:29 || Vatican Vatican

«Papa est-il au ciel?», demande un jeune garçon au pape

Georgette Brinberg allumant une bougie à l'église Saint Monica, à Montréal, où avait lieu la Commémoration chrétienne de la Shoah le 15 avril 2018.
2018-04-16 17:15 || Québec Québec

Une survivante de la Shoah témoigne dans une église de Montréal

Un homme récolte du blé en Afghanistan en 2016. Ce pays fait partie des endroits où l'organisme canadien Développement et Paix soutient des projets.
2018-04-11 20:52 || Canada Canada

Des évêques québécois réitèrent leur soutien à Développement et Paix