Allégations contre l'oblat Alexis Joveneau

Les cinéphiles avertis par l'Office national du film

Le père oblat Alexis Joveneau dans une scène du documentaire de l'ONF 'Le goût de la farine', réalisé par Pierre Perrault en 1977.
Le père oblat Alexis Joveneau dans une scène du documentaire de l'ONF 'Le goût de la farine', réalisé par Pierre Perrault en 1977.   (Capture d'écran)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-04-04 16:30 || Québec Québec

L'oblat Alexis Joveneau, un missionnaire auprès des autochtones de la Basse-Côte-Nord, est présenté ou est interviewé dans quelques œuvres cinématographiques canadiennes. Le prêtre, décédé en 1992, est aujourd'hui accusé d'avoir agressé sexuellement des membres des communautés où il a travaillé.

Des allégations que «l’Office national du film prend très au sérieux», indique Lily Robert, la directrice des communications de l'organisme.

Elle explique que l'ONF possède «une très vaste collection de films réalisés par et sur les Autochtones». Parmi les quelque 650 titres de cette collection, l'ONF a «répertorié cinq films parlant du père Joveneau ou le présentant parmi les protagonistes».

Ce sont Attiuk (1960), Ka Ke Ki Ku (1960), Le goût de la farine (1977), Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi (1980) et La grande allure II (1985). Deux de ces films, Le goût de la farine et Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi, sont disponibles en ligne à l'adresse ONF.ca et peuvent être visionnés gratuitement.

Depuis le mardi 3 avril, les descriptions des films que possède et propose en ligne l'ONF sont toutefois accompagnées d'un avertissement qui explique qui est Alexis Joveneau et quelles accusation pèsent contre lui.

«L’ONF a fait en sorte que les auditoires qui visionnent ces films historiques soient d’entrée de jeu informés du contexte actuel», explique Lily Robert. L'organisme a donc ajouté «en page d’accueil des renseignements factuels portant sur les récentes allégations envers le père Joveneau en plus du synopsis de chacun de ces films».

Sous les résumés des films Le goût de la farine, Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi et La grande allure II, trois œuvres de Pierre Perrault, le texte suivant est affiché.

De 1960 à 1985, Alexis Joveneau, un missionnaire catholique belge de la congrégation cléricale des Oblats de Marie-Immaculée qui fut le curé des Montagnais de La Romaine (Innus d’Ulamen-Shipit) de 1953 à 1992, a participé à cinq films de l’ONF : Attiuk (1960), Ka Ke Ki Ku (1960), Le goût de la farine (1977), Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi (1980) et La grande allure II (1985). Depuis novembre 2017, des allégations d’agressions ont été portées contre M. Joveneau par des membres de la communauté de La Romaine pendant les audiences de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Des enquêtes et articles journalistiques récents ont rapporté d’autres allégations d’agressions sexuelles, d’abus physiques, psychologiques ou financiers ayant fait des dizaines de victimes. Le 29 mars 2018, une action collective a été intentée contre les Oblats de Marie-Immaculée.

 

du même auteur

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-09-24 16:42 || Québec Québec

Pas de messes à l'Oratoire Saint-Joseph cette fin de semaine

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

articles récents

Le film J. A. Martin photographe, dans lequel jouait Monique Mercure, a remporté le prix du Jury œcuménique à Cannes en 1977.
2020-05-18 14:23 || Monde Monde

Décès de la comédienne Monique Mercure, honorée à Cannes en 1977

La réalisatrice Annabel Loyola, le 28 février 2020, deux jours avant de s'envoler pour la France.
2020-04-02 16:00 || Québec Québec

Le tournage d'un film sur la fondation de Montréal bousculé par la COVID-19

Le nouveau film d'Annabel Loyola, Les âmes errantes, est projeté en première canadienne le 28 février.
2020-02-28 08:00 || Québec Québec

Un film veut «relancer le débat» sur l'avenir de l'Hôtel-Dieu