375e: plusieurs expositions annoncées sur l'histoire religieuse de Montréal

Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann (gauche) et Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal.
Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann (gauche) et Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal.   (Présence/François Gloutnay)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2017-03-21 15:43 || Québec Québec

Dans le cadre des festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal, la Ville présentera deux expositions mettant en valeur l’histoire religieuse de la municipalité dans le Hall d’honneur de l’hôtel de ville.

La première exposition intitulée Fondateur – La Nouvelle-France sera inaugurée en septembre. Elle mettra l’accent sur les moments marquants de la colonie. Jeanne Mance et  Paul Chomedey de Maisonneuve, co-fondateurs de la ville, y feront l’objet «d’un portrait».

La deuxième exposition Patrimoine religieux – Photographies de lieux religieux de Montréal sera inaugurée en octobre. Elle exposera des photographies de différents lieux de culte érigés sur le territoire. L’exposition est «une initiative de Tourisme Montréal, en collaboration avec Guides de voyage Ulysse».

L’annonce de ces futures expositions a été faite par Frantz Benjamin, président du conseil municipal de Montréal, dans le cadre d’une conférence de presse au Grand Séminaire de Montréal le 15 mars.

«Il est important de profiter du 375e anniversaire de Montréal pour souligner que le Grand Séminaire […] contribue à promouvoir le vivre-ensemble à travers l’éducation. C’est un lieu de rassemblement et de partage», a déclaré celui qui est aussi conseiller de la Ville pour le district de Saint-Michel.

Dans son allocution, M Benjamin a rappelé qu’en novembre dernier, M. Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, a classé cinq lieux du Séminaire au patrimoine du Québec (la grande chapelle, la chapelle des employés, la crypte, l’escalier central, la réserve de la bibliothèque).

Le conservateur d’Univers culturel de Saint-Sulpice, M. Jean Rey-Regazzi a également annoncé la tenue d’une autre exposition qui se tiendra dans les locaux du Vieux Séminaire de Saint-Sulpice situé sur la rue Notre-Dame. «À partir du 23 mai, il y a aura une grande exposition dans le Vieux Séminaire et son jardin. Elle permettra de raconter le rôle des prêtres de Saint-Sulpice, seigneurs de Montréal de 1663 à 1840, dans la fondation de la ville.»

Le recteur du Grand Séminaire, le Sulpicien Jaroslaw Kaufmann, le directeur général de la Fondation du Grand Séminaire de Montréal, Sébastien Froidevaux, et l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, étaient également présents lors de ces annonces. Les médias qui ne l'avaient pas encore fait ont pu visiter les lieux du séminaire récemment classés pour leur valeur patrimoniale.

 

du même auteur

Elle est juive, il est sikh. Le couple Singh-Guyver fait l'expérience de la diversité religieuse dans le quotidien de la famille.
2019-08-23 13:55 || Québec Québec

Trouver son identité dans la diversité religieuse

Le calvaire du Sanctuaire du Sacré-Cœur et de Saint-Padre Pio à Montréal (Sanctuaire de La Réparation, à Pointe-aux-Trembles) comprend quelques-unes des nombreuses statues de l'Union internationale artistique de Vaucouleurs présentes au Québec.
2019-08-16 15:39 || Québec Québec

L’histoire oubliée des statues de l’Union internationale artistique de Vaucouleurs

Masque haïda réalisé par un artiste inconnu réalisé 1800 et 1850. Il a été recueilli par George Mercer Dawson en 1878.
2019-08-02 10:29 || Canada Canada

Les Haïdas, peuple du ciel et de la terre

articles récents

Le porte-clef en laiton indique le numéro de la chambre occupée par le cardinal Jorge Mario Bergoglio lors du conclave de 2013.
2019-08-21 16:12 || Vatican Vatican

La chambre du cardinal Bergoglio

L'endroit, connu aujourd'hui sous le nom de la Maison Saint-Gabriel, musée et site historique, est toujours administré par les membres de la congrégation que Marguerite Bourgeoys a fondée.
2019-08-20 09:34 || Québec Québec

445 000 $ pour le 400e de Marguerite Bourgeoys

Masque haïda réalisé par un artiste inconnu réalisé 1800 et 1850. Il a été recueilli par George Mercer Dawson en 1878.
2019-08-02 10:29 || Canada Canada

Les Haïdas, peuple du ciel et de la terre