De 2017 à 2021

80 millions $ pour moderniser l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Denis Coderre, Martin Coiteux, Mélanie Joly, père Claude Grou, Thomas Mulcair, Carlos Leitão et Hélène David.
Denis Coderre, Martin Coiteux, Mélanie Joly, père Claude Grou, Thomas Mulcair, Carlos Leitão et Hélène David.   (Courtoisie Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal/Marc Gibert)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-06-07 11:52 || Québec Québec

L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal se refera une beauté grâce à un projet d’aménagement totalisant 80 millions $ qui s’échelonnera de 2017 à 2021.

Les travaux comprendront notamment l’édification d’un nouveau pavillon d’accueil, la restauration du carillon, la reconfiguration du vaste jardin, l’illumination du site, l’installation de transports verticaux mécaniques pour faciliter la montée des visiteurs, la création d’un observatoire dans le dôme de la basilique, la rénovation du musée et la réorganisation des espaces de stationnement. Le but avoué est de proposer une « expérience moderne » et « rehausser le patrimoine historique et culturel » de l’oratoire.

L’Oratoire Saint-Joseph fournit 26,4 millions $ pour le projet, tandis que le fédéral donne 22 millions $, le gouvernement du Québec 30,8 millions $ et la Ville de Montréal 10 millions $. Le montant de la ville est soustrait de celui de l'oratoire. Ce derner paiera donc la différence et les dépassements de coûts, si cela s'avère nécessaire.

«Ce vaste projet d'aménagement et de restauration nous permettra d'améliorer de manière significative nos infrastructures d'accueil et de services en vue de mieux répondre aux besoins des Montréalais et des visiteurs du monde entier. Au terme de ce projet, nous pourrons leur proposer un site plus vert, plus convivial, plus accessible», se réjouit le recteur de l’oratoire, le père Claude Grou.

«L'aménagement de l'entre-dômes et du centre d'observation de la basilique de l'Oratoire offrira un panorama unique. Déjà prévu dans les tous premiers plans de la basilique, le centre d'observation viendra répondre aux attentes maintes fois exprimées par les pèlerins et les visiteurs de Montréal et de partout dans le monde, et il deviendra un attrait certain pour de nombreux touristes. Cet investissement permettra d'ajouter une dimension très intéressante à ce site phare de notre patrimoine culturel et historique. En ce sens, il viendra compléter le rêve de saint frère André», ajoute le recteur, qui estime que cela permettra de «développer le plein potentiel touristique du sanctuaire».

De son côté, le maire de Montréal rappelle que l’oratoire fait partie de la « signature emblématique » de sa ville. «Son sanctuaire sera métamorphosé et restauré par des travaux majeurs dignes de sa notoriété et de son envergure», s’enthousiasme Denis Coderre.

Pour l’annonce de lundi, M. Coderre était entouré de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, du ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, du ministre des Finances, Carlos Leitão, de la ministre responsable de l'Enseignement supérieur, Hélène David, et du chef du Nouveau Parti démocratique et député d’Outremont, Thomas Mulcair. Cette initiative constitue un important legs du gouvernement du Québec dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

L’oratoire s’était déjà lancé dans des travaux en 2009. C’est pourquoi l’annonce de lundi précise que ce sont les phases 2 et 3 qui se dérouleront de 2017 à 2019. On procédera à la construction d’un nouveau pavillon d’accueil qui aura des toits verts afin de mieux s’intégrer à la montagne, de même qu’à la réalisation d’une grande place piétonne au niveau de la crypte. On promet un jardin plus vert et une illumination des lieux modernisée.

La phase 4, de 2019 à 2021, sera consacrée à la construction de l’observatoire qui permettra à terme d’avoir une vue de 360 degrés sur Montréal, à 243 mètres au-dessus du niveau du fleuve Saint-Laurent.

Mis à jour à 10 h 50 le 8 juin 2016.

 

du même auteur

Sur cette photo prise par Neil Armstrong, Edwin 'Buzz' Aldrin se tient sur la surface de la Lune le 20 juillet 1969.
2019-06-26 16:59 || Canada Canada

Apollo 11, à la croisée de la science et du sens

Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.
2019-06-25 19:22 || Québec Québec

L’évêque de Rouyn-Noranda démissionne pour des raisons de santé

C'est en s'intéressant au concept de «paresse» que le théologien François Nault s'est penché sur notre rapport au temps et au travail.
2019-06-21 16:27 || Québec Québec

La paresse comme vertu

articles récents

Le grand maître de la Grande Loge du Québec, Marc C. David, a coupé le ruban lors du vernissage tenu le mercredi 19 juin, aux côtés du hockeyeur professionnel George Laraque, porte-parole de l’exposition et aussi franc-maçon.
2019-06-27 07:07 || Québec Québec

Lumière sur les francs-maçons au Musée des cultures du monde

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

La religieuse Lucille Côté, une des responsables de la vente de samedi et de dimanche à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne.
2019-05-16 19:55 || Québec Québec

Vente d'objets appartenant aux Sœurs de Sainte-Anne