Claude Grou

«Je vais bien, très bien même», dit le recteur de l'Oratoire, 6 mois après son agression

Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.
Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-10-17 11:33 || Québec Québec

Le jeudi 10 octobre 2019, tout juste avant de lancer officiellement une campagne publique de financement destinée à amasser les fonds nécessaires à l’achèvement du projet d’aménagement de l’Oratoire Saint-Joseph, le père Claude Grou, son recteur, a pris quelques instants pour répondre aux questions sur son état de santé.

Présence: Père Grou, nous ne nous sommes pas rencontrés depuis le 29 mars 2019. C'était une semaine après l'agression dont vous aviez été la victime alors que vous célébriez la messe à la crypte de l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal. Comment allez-vous aujourd'hui?

Père Claude Grou: Je vais bien. Je vais très bien même. Je suis bien rétabli. Heureusement, les blessures physiques étaient superficielles. Comme je me plais à le dire: le corps est entier mais dorénavant un peu raccommodé.

J'ai recommencé très rapidement à célébrer la messe à la crypte. J'y tenais beaucoup pour les pèlerins. Ce sont souvent les mêmes personnes qui reviennent tous les matins alors je voulais qu'on vive ensemble mon retour parce qu'ils ont eux aussi vécu cet événement traumatisant.

Physiquement, vous allez bien, cela semble évident. Mais psychologiquement? Vous pensez souvent aux événements du 22 mars 2019?

Non, pas souvent. Mais j'ai parfois des flashbacks. Par exemple, lorsque je vois quelqu'un arriver avec un couteau...

Pardon? Est-ce si fréquent que des gens s'approchent de vous avec des couteaux?

Non, non. (rires) Je vous donne un exemple. Une de nos jeunes confrères faisait récemment, lors d'une soirée, des tours de magie. Dans un de ses tours, il a fait usage d'un couteau. En le voyant, je n'ai pas pu m'empêcher de reculer... (rires)

Vous avez rencontré celui qui vous a blessé?

Je n'ai pas eu de contacts avec cette personne. Je sais que c'est un homme malade psychologiquement. J'espère sincèrement qu'il aura les soins dont il a besoin pour sa guérison. Je ne peux pas en vouloir à quelqu'un qui a commis un tel geste parce qu'il est malade. Je souhaite vraiment que notre système de santé lui offrira ce qu'il y a de mieux pour lui.

***

 

 

du même auteur

L'homme de 28 ans qui a peint des croix gammées sur les portes de la synagogue Shaar Hashomayim, située à Westmount, a rapidement été maîtrisé par les gardiens de sécurité de ce lieu de culte puis remis aux forces policières.
2021-01-14 07:52 || Québec Québec

Des croix gammées peintes sur les portes d'une synagogue de Westmount

Deux professeurs de l'Institut de pastorale des dominicains ont remis leur démission à la fin du mois de décembre, vient d'indiquer le frère Daniel Cadrin, un professeur de longue date auprès de ce centre de formation universitaire de Montréal.
2021-01-12 16:32 || Québec Québec

D'autres professeurs quittent l'Institut de pastorale des Dominicains

L'église catholique romaine Saint-Benoît-Abbé de Québec à l'automne 2020. La fermeture de tous les lieux de culte jusqu'au 8 février est une atteinte aux droits des fidèles catholiques, estiment les leaders de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
2021-01-12 10:31 || Québec Québec

Fermeture des lieux de culte: appuis et dissidences

articles récents

Un adolescent des Philippines a colorisé une dizaine de photos du père Frédéric Janssoone, fondateur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2021-01-14 17:29 || Monde Monde

Étonnantes photos colorisées du père Frédéric

Des cendres sont saupoudrées sur la tête d'une dame à Manille, aux Philippines, en février 2020.
2021-01-12 17:45 || Monde Monde

Un mercredi des Cendres adapté en raison de la COVID-19

L'église catholique romaine Saint-Benoît-Abbé de Québec à l'automne 2020. La fermeture de tous les lieux de culte jusqu'au 8 février est une atteinte aux droits des fidèles catholiques, estiment les leaders de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
2021-01-12 10:31 || Québec Québec

Fermeture des lieux de culte: appuis et dissidences