Capitaine de l'équipe américaine

Brian Gionta, hockeyeur aux racines catholiques

Brian et Harvest Gionta sont photographiés avec leur fille Leah le 10 février 2018 au centre d'entraînement de Gangneung, en Corée du Sud.
Brian et Harvest Gionta sont photographiés avec leur fille Leah le 10 février 2018 au centre d'entraînement de Gangneung, en Corée du Sud.   (CNS photo/David W Cerny, Reuters)
2018-02-19 11:35 || Monde Monde

L’ancien capitaine des Canadiens de Montréal est aujourd’hui capitaine de l’équipe américaine aux Jeux olympiques d’hiver. Brian Gionta a participé aux Jeux d'hiver de 2006 et a joué dans trois équipes de la Ligue nationale de hockey, mais ses racines d’hockeyeur remontent aux institutions d’enseignement catholiques qu’il a fréquentées.

Avant de jouer avec des équipes de voyage à l’école secondaire, Gionta faisait partie de l'équipe de hockey du Aquinas Institute, une école secondaire de Rochester, dans l’État de New York. Au collège, il a joué pour les Boston College Eagles dont il était capitaine en 2000-01 quand l'équipe a remporté le championnat national.

Maintenant capitaine de l'équipe olympique, il porte le flambeau en tant que 25e ancien joueur du Boston College à se tailler une place dans l'équipe olympique américaine et le deuxième joueur de l’institution jésuite à être nommé capitaine de l'équipe.

«Nous sommes ravis que Brian représente le marron et or aux Jeux olympiques d'hiver de cette année», a déclaré Jerry York, entraîneur-chef de hockey sur glace au Boston College, faisant référence aux couleurs de l’uniforme de l’institution. «Brian a toujours été un leader que j’évoque lorsque je pense à quelqu'un qui incarne le Boston College. Il sera un excellent capitaine pour Team USA dans sa quête de l'or.»

Le rôle de Gionta va au-delà de ses responsabilités sur la glace. À 39 ans, le père de trois enfants est l’athlète américain le plus âgé aux Jeux d'hiver de 2018.  «Je ne suis pas si vieux», a-t-il plaisanté avec un reporter de la NBC à Pyeongchang.

Gionta a joué pour les Devils du New Jersey, équipe avec laquelle il a remporté la coupe Stanley en 2003. Il a également été capitaine des Canadiens de Montréal et des Sabres de Buffalo.

Il se décrit aujourd’hui comme un joueur semi-retraité. Il prend part aux entraînements des Americans de Rochester, dans la Ligue américaine de hockey. Cela lui a permis de se joindre à l'équipe olympique puisque la LNH, pour la première fois en 20 ans, a choisi de ne pas envoyer de joueurs aux olympiques.

En 2002, alors que Gionta signait des autographes lors d'un festival paroissial, le Catholic Courrier, le journal diocésain de Rochester, a rencontré l'étoile locale.

Gionta, qui a grandi en fréquentant la paroisse de Notre-Dame-des-Douleurs à Rochester, avait confié au journal qu'il aimait juste jouer au hockey.

«Je ne le fais pas pour la reconnaissance, je le fais parce que j’aime ça et que je m'amuse, que je travaille fort et que je ne le tiens jamais pour acquis. Je ne m’en pavane pas. Il y a des gens dans le monde qui ne sont pas aussi chanceux», avait-il dit.

Carol Zimmermann

 

du même auteur

Le père basilien Thomas Rosica a démissionné de son poste de PDG de la Fondation catholique Sel + Lumière média dans la foulée d’un scandale de plagiat qui l’éclabousse depuis février.
2019-06-18 14:41 || Canada Canada

Le père Rosica démissionne de Sel + Lumière

La Congrégation pour l'éducation catholique parle de la théorie du genre dans un document publié le 10 juin 2019.
2019-06-11 11:06 || Vatican Vatican

Rome reste opposé à la théorie du genre

Pascal Siakam (43) affronte Draymond Green (23) le 30 mai 2019 dans le premier duel de la finale de la NBA opposant les Raptors de Toronto aux Golden State Warriors.
2019-06-10 09:52 || Monde Monde

D'un séminaire camerounais à la NBA

articles récents

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

La religieuse Lucille Côté, une des responsables de la vente de samedi et de dimanche à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne.
2019-05-16 19:55 || Québec Québec

Vente d'objets appartenant aux Sœurs de Sainte-Anne

Marie-Ève Maillé a remporté le prix du meilleur essai 2019 pour 'L’affaire Maillé: l’éthique de la recherche devant les tribunaux' (Écosociété).
2019-04-16 09:00 || Québec Québec

Des œuvres sur l'amour, l'éthique et le dialogue primées