Tourisme religieux

Entente signée entre Tourisme Montréal et l’Office du tourisme de Jérusalem

Jérusalem.
Jérusalem.   (Pixabay)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2016-11-17 14:40 || Québec Québec

Tourisme Montréal et l’Office du tourisme de Jérusalem ont signé mercredi un protocole d’entente de collaboration dans le but de partager leurs expertises communes dans le domaine du tourisme et, plus particulièrement, dans le secteur de niche que constitue le tourisme religieux. Initié par Tourisme Montréal, ce protocole a été signé dans le cadre de la Mission économique du maire de Montréal, Denis Coderre.

«Un des buts de cette entente sur le tourisme est d’échanger sur nos pratiques et nos expertises communes en matière de tourisme religieux. De plus, lorsque cela sera pertinent, nous allons pouvoir rencontrer les responsables de l’Office du tourisme de Jérusalem. Ce sont les premiers pas entre nos deux organismes», précise Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal.

Pierre Bellerose souligne qu’il ne s’agit pas d’une entente de marketing. «Nous nous entendons pas à ce que les Israéliens viennent visiter nos lieux touristiques religieux. C’est vraiment un échange de connaissances et d’idées.»

Néanmoins, celui qui est également responsable de la Table pour le tourisme religieux de Montréal croit que cette entente va «améliorer la compétitivité à l’échelle nord-américaine». Pierre Bellerose est également d’avis que le protocole lance un message très fort à ses partenaires. «Il est désormais très clair que pour nous le tourisme religieux est important. Nous le prenons vraiment au sérieux. Nous nous associons aux meilleurs afin de nous améliorer encore davantage dans ce secteur.»

Une augmentation de 15%

À la question de savoir pourquoi l’Office du tourisme de Jérusalem a signé ce protocole d’entente avec Tourisme Montréal, Pierre Bellerose avance quelques explications personnelles. «Je crois qu’il trouve intéressant d’avoir un acteur nord-américain qui évolue dans un tout autre contexte et qui démontre un intérêt marqué pour le domaine du tourisme religieux. L’Office du tourisme de Jérusalem a considéré que nous sommes motivés, car c’est nous qui l'avons abordé avec notre proposition.»

Les statistiques dévoilées par Tourisme Montréal démontrent que l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal et la basilique Notre-Dame de Montréal attireront 15% de visiteurs supplémentaires en 2016.

Ce protocole arrive à quelques mois seulement du début des festivités entourant le 375e anniversaire de la fondation de Montréal. La table du tourisme religieux de Montréal poursuit toujours les préparatifs de sa participation aux festivités qui entoureront cette commémoration historique.

Une exposition pour 2017

Outre le livre sur les différents lieux de culte montréalais qui sera publié au printemps 2017, la table du tourisme religieux de Montréal a révélé à Présence qu’elle prépare, en collaboration avec les Guides de voyage Ulysse, une exposition photo sur le tourisme religieux, les lieux de cultes et les personnages montréalais importants de ce secteur touristique. Intitulée Patrimoine religieux – Photographies de lieux religieux à Montréal, elle sera présentée dans le hall d’honneur de l’hôtel de ville de Montréal en octobre 2017. Elle mettra en lumière certains témoins de l’héritage du patrimoine religieux de Montréal ainsi que des lieux religieux montréalais.

Par ailleurs, une possible visite du pape à Montréal en 2017 est toujours à l’ordre du jour. «Nous n’avons pas reçu de réponse à ce sujet», précise toutefois M. Bellerose.

L’année 2017 représente un grand défi pour Tourisme Montréal et pour la table du tourisme religieux de Montréal. «Tout ce que nous réalisons normalement sera amplifié», selon Pierre Bellerose.

«Le tourisme religieux est maintenant un créneau prioritaire de Tourisme Montréal. Ainsi l’accueil de journalistes étrangers et de grossistes spécialisés, la participation à des salons professionnels spécialisés au Canada et à l’étranger sont devenus parties prenantes des actions de notre organisation», souligne-t-il.

 

du même auteur

Un cours en ligne offert dès le 12 octobre par l'Université de Montréal se penchera sur les liens entre guérison et religions au Québec.
2020-10-01 10:10 || Québec Québec

Guérison et religions au Québec: revisiter les idées reçues

Des hommes sont en deuil après un attentat islamiste à Kaboul, en Afghanistan, le 15 août 2018. L’Université de Montréal proposera cet automne un cours permettant de faire le point sur les enjeux actuels liés à l’islamisme qui insistera notamment sur le «début de la fin» du phénomène.
2020-08-21 17:13 || Québec Québec

L'UdeM propose un cours explorant «le début de la fin» de l'islamisme

L’abbé Jacques Dorélien est né en Haïti. Curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien à Montréal, l’abbé Dorélien est prêtre depuis 19 ans. Comme bien d’autres au Québec, il a été bouleversé par la mort de Georges Floyd.
2020-07-02 15:39 || Québec Québec

Le racisme vu par des clercs noirs du Québec

articles récents

Le 25e Radio-don de Radio VM, une activité qui devait se dérouler le dimanche 8 novembre, n'aura pas lieu. Le directeur général de la station catholique, Raynald Gagné, explique dans une note remise au personnel et aux animateurs de la station avoir pris cette décision «à contre-cœur».
2020-10-27 17:33 || Québec Québec

COVID-19: pas de Radio-don pour Radio VM

Bibliste féru de musique rock et heavy metal, Francis Daoust est directeur général de la Société catholique de la Bible (SOCABI). Il prépare un livre qui portera sur la figure du diable dans l’Ancien Testament.
2020-10-27 09:57 || Monde Monde

Diable! Ce que ses représentations populaires doivent à la Bible

À gauche, le timbre pour Diwali. À droite, le timbre consacré à deux des plus importantes fêtes de l'islam.
2020-10-15 11:47 || Canada Canada

Postes Canada souligne la fête de Diwali