Jeanne Mance, Marguerite Bourgeoys, Marguerite d'Youville

Montréal veut une œuvre sculpturale monumentale en hommage à trois pionnières

Projet de la Place des commencements.
Projet de la Place des commencements.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-05-08 09:21 || Québec Québec

D'ici la fin de l'année, on connaîtra le nom de l'artiste qui créera pour la Ville de Montréal une œuvre en hommage à Jeanne Mance, Marguerite Bourgeoys et Marguerite d'Youville.

Les membres du comité exécutif de la Ville de Montréal ont autorisé, le mercredi 5 mai, la tenue d'un concours afin d'acquérir une œuvre d'art public qui sera installée sur la Jetée Alexandra dans le Vieux-Port de Montréal, un lieu actuellement en réaménagement afin d'améliorer l'accueil de croisiéristes à dans la métropole.

«La présence d'une œuvre majestueuse sur la jetée vient marquer notre porte d'entrée historique et ajouter un repère culturel important», a déclaré le maire de Montréal, Denis Coderre, lorsque les détails du concours d'art public ont été dévoilés.

L'intégration de cette œuvre «dans ce secteur touristique du Vieux-Port nous permettra de rendre hommage aux trois congrégations religieuses ayant participé à bâtir un Montréal solidaire et inclusif comme nous le connaissons aujourd'hui», a-t-il ajouté.

Trois femmes

Co-fondatrice de Montréal, Jeanne Mance est liée à l'histoire des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, tandis que Marguerite Bourgeoys et Marguerite d'Youville sont les fondatrices respectives de la Congrégation de Notre-Dame et des Sœurs de la Charité de Montréal, dites Sœurs grises.

Le processus de sélection se tiendra en deux étapes, ont expliqué les responsables du concours. Un jury sélectionnera en juin trois artistes parmi les dossiers de candidature reçus. Ces trois artistes finalistes seront invités à déposer une prestation ainsi qu'à présenter leur concept devant les membres de ce jury en octobre.

«L'octroi du contrat à l'artiste lauréat aura lieu en novembre ou en décembre. L'installation de l'œuvre se fera à l'automne 2018 ou au printemps 2019», indique la Ville de Montréal.

«Le budget de réalisation de l’œuvre d’art est de 1 100 000 $, avant taxes», explique le Bureau d'art public de la Ville de Montréal. «Le concours est ouvert aux artistes professionnels ayant la citoyenneté canadienne ou le statut d’immigrant reçu et qui résident au Québec depuis au moins un an», précise-t-on.

L’œuvre d’art sera implantée sur l’esplanade de la Jetée Alexandra, une place d’environ 3500 mètres carrés. «Entouré de sentiers de bois et de béton, l’emplacement retenu pour l’œuvre d’art financée par la Ville de Montréal se situe dans l’aire gazonnée, sur la partie nord-ouest de l’esplanade», indique le Bureau d’art public dans le document remis aux artistes qui souhaitent déposer leur candidature.

Promotrice auprès du maire Coderre d’une reconnaissance officielle, lors des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, envers ces trois congrégations religieuses, Madeleine Juneau, directrice générale de la Maison Saint-Gabriel, se réjouissait à l’annonce de ce concours d’art public.

«Pour moi, Montréal est une histoire de femmes. Les accomplissements de ces trois bâtisseuses sont à la source de nos valeurs de société les plus fondamentales. Un lieu voué à faire connaître leur héritage est une excellente nouvelle pour la mémoire collective montréalaise», a-t-elle réagi par communiqué.

 

du même auteur

L'homme de 28 ans qui a peint des croix gammées sur les portes de la synagogue Shaar Hashomayim, située à Westmount, a rapidement été maîtrisé par les gardiens de sécurité de ce lieu de culte puis remis aux forces policières.
2021-01-14 07:52 || Québec Québec

Des croix gammées peintes sur les portes d'une synagogue de Westmount

Deux professeurs de l'Institut de pastorale des dominicains ont remis leur démission à la fin du mois de décembre, vient d'indiquer le frère Daniel Cadrin, un professeur de longue date auprès de ce centre de formation universitaire de Montréal.
2021-01-12 16:32 || Québec Québec

D'autres professeurs quittent l'Institut de pastorale des Dominicains

L'église catholique romaine Saint-Benoît-Abbé de Québec à l'automne 2020. La fermeture de tous les lieux de culte jusqu'au 8 février est une atteinte aux droits des fidèles catholiques, estiment les leaders de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
2021-01-12 10:31 || Québec Québec

Fermeture des lieux de culte: appuis et dissidences

articles récents

Un homme déguisé en saint Nicolas sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 2 décembre 2015. Même si saint Nicolas a conquis le monde chrétien, peu de traces restent de lui sur son lieu d’origine.
2020-12-20 12:04 || Monde Monde

Sur les traces turques de saint Nicolas

«Aujourd’hui, l’Église ne raconte plus d’histoires, ou si peu. C’est davantage à son sujet qu’on se raconte des histoires, des histoires à faire peur. C’est à ce niveau qu’un changement doit intervenir», note Jocelyn Girard dans une réflexion née de l'engouement pour les échecs suscité par The Queen
2020-12-07 15:58 || Québec Québec

Storytelling d’échecs, entre Netflix et l’Église

Une partie des archives des ursulines, dans le Vieux-Québec. Plusieurs experts croient qu'il est temps d'agir pour protéger les archives religieuses de la province.
2020-10-31 11:32 || Québec Québec

Avenir des archives religieuses: le temps presse