Depuis ce matin, le Musée des cultures du monde

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.   (Archives Présence)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Le Musée des religions du monde biffe de son appellation le terme «religions» et le remplace par celui de «cultures».

«Après plusieurs années de réflexion et d’analyse, le musée fait peau neuve et change d’identité», ont annoncé ce matin, en conférence de presse, la présidente du conseil d'administration et le directeur général de cette institution muséale de Nicolet.

C'est dorénavant le nom de Musée des cultures du monde qui apparaîtra dans les guides touristiques ainsi que devant le bâtiment de facture moderne qu'il occupe depuis 1991, boulevard Louis-Fréchette.

«Nous nous renouvelons et nous nous modernisons tout en conservant notre histoire», a déclaré la présidente Dominique Boucher. Ce changement, espère-t-elle, aidera le personnel et les dirigeants du musée «à aller chercher davantage de financement et à diversifier les expositions qui seront présentées».

«Le mot religions, bien qu'il définisse très bien nos collections et nos expositions, devient un frein quand vient le moment de chercher des partenaires ou des commanditaires ou encore de faire des demandes de subventions», précise la présidente.

«Les gens s'arrêtent au terme et ne vérifient pas que nous sommes d'abord un musée. On nous a déjà refusé une subvention pour ce motif. L'organisme approché nous a dit ne pas vouloir financer une secte.»

Dominique Boucher est formelle. «Notre mission ne changera pas. Nos collections non plus.» Elle confirme que la presque totalité des collections acquises ou amassées par le musée au fil des années est constituée d’objets religieux. «À 95 %», lance-t-elle.

En s'ouvrant davantage aux questions culturelles, le musée va toutefois accroître la diversité des expositions qu'il pourra présenter, estime Mme Boucher, qui est aussi directrice des opérations dans une boîte de communications-marketing de la région.

«Nos expositions sont très pointues», reconnaît-elle. Le musée pourra certainement continuer de prêter ses expositions à d'autres musées. Mais elle convient aussi qu'il est de plus en plus difficile pour le musée de louer des expositions préparées par d'autres musées. Elles sont rares les institutions qui planifient et préparent des expositions sur des thématiques liées aux grandes religions du monde, explique madame Boucher.

Directeur général du musée depuis janvier 2019, Christian Marcotte explique que cela fait bien cinq années que le personnel et les administrateurs réfléchissent à ce changement. «Avec mon arrivée en poste, les démarches se sont concrétisées officiellement. Je suis convaincu que ce renouveau sera bénéfique sur tous les plans», a-t-il déclaré.

Jusqu'à ce jour, la mission du musée était de «rendre accessible au grand public et aux chercheurs spécialisés ses collections portant sur les grandes traditions religieuses mondiales». Le Musée des cultures du monde entend désormais «partager les fondements des grandes traditions culturelles afin d'encourager une meilleure compréhension et développer une plus grande tolérance face à la différence», indique-t-on.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

«La juge Capriolo a fait un excellent travail», estime le théologien Jean-Guy Nadeau, un spécialiste des abus sexuels dans l'Église et dans la société.
2020-11-26 16:01 || Québec Québec

Rapport Capriolo: «C'est profondément troublant»

La juge retraitée de la Cour supérieure du Québec, Pepita G. Capriolo, a dévoilé mercredi ce qu'elle a découvert durant l'enquête qu'elle a menée sur le traitement des plaintes reçues à propos de l'abbé Brian Boucher.
2020-11-26 11:29 || Québec Québec

Abus: ce que contient le rapport accablant pour l'Église de Montréal

L'avocat, auteur et militant Dominique Boisvert est décédé le 23 novembre 2020.
2020-11-25 17:47 || Québec Québec

Dominique Boisvert emporté par la maladie

articles récents

Une partie des archives des ursulines, dans le Vieux-Québec. Plusieurs experts croient qu'il est temps d'agir pour protéger les archives religieuses de la province.
2020-10-31 11:32 || Québec Québec

Avenir des archives religieuses: le temps presse

Le 25e Radio-don de Radio VM, une activité qui devait se dérouler le dimanche 8 novembre, n'aura pas lieu. Le directeur général de la station catholique, Raynald Gagné, explique dans une note remise au personnel et aux animateurs de la station avoir pris cette décision «à contre-cœur».
2020-10-27 17:33 || Québec Québec

COVID-19: pas de Radio-don pour Radio VM

Bibliste féru de musique rock et heavy metal, Francis Daoust est directeur général de la Société catholique de la Bible (SOCABI). Il prépare un livre qui portera sur la figure du diable dans l’Ancien Testament.
2020-10-27 09:57 || Monde Monde

Diable! Ce que ses représentations populaires doivent à la Bible