Depuis ce matin, le Musée des cultures du monde

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.   (Archives Présence)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Le Musée des religions du monde biffe de son appellation le terme «religions» et le remplace par celui de «cultures».

«Après plusieurs années de réflexion et d’analyse, le musée fait peau neuve et change d’identité», ont annoncé ce matin, en conférence de presse, la présidente du conseil d'administration et le directeur général de cette institution muséale de Nicolet.

C'est dorénavant le nom de Musée des cultures du monde qui apparaîtra dans les guides touristiques ainsi que devant le bâtiment de facture moderne qu'il occupe depuis 1991, boulevard Louis-Fréchette.

«Nous nous renouvelons et nous nous modernisons tout en conservant notre histoire», a déclaré la présidente Dominique Boucher. Ce changement, espère-t-elle, aidera le personnel et les dirigeants du musée «à aller chercher davantage de financement et à diversifier les expositions qui seront présentées».

«Le mot religions, bien qu'il définisse très bien nos collections et nos expositions, devient un frein quand vient le moment de chercher des partenaires ou des commanditaires ou encore de faire des demandes de subventions», précise la présidente.

«Les gens s'arrêtent au terme et ne vérifient pas que nous sommes d'abord un musée. On nous a déjà refusé une subvention pour ce motif. L'organisme approché nous a dit ne pas vouloir financer une secte.»

Dominique Boucher est formelle. «Notre mission ne changera pas. Nos collections non plus.» Elle confirme que la presque totalité des collections acquises ou amassées par le musée au fil des années est constituée d’objets religieux. «À 95 %», lance-t-elle.

En s'ouvrant davantage aux questions culturelles, le musée va toutefois accroître la diversité des expositions qu'il pourra présenter, estime Mme Boucher, qui est aussi directrice des opérations dans une boîte de communications-marketing de la région.

«Nos expositions sont très pointues», reconnaît-elle. Le musée pourra certainement continuer de prêter ses expositions à d'autres musées. Mais elle convient aussi qu'il est de plus en plus difficile pour le musée de louer des expositions préparées par d'autres musées. Elles sont rares les institutions qui planifient et préparent des expositions sur des thématiques liées aux grandes religions du monde, explique madame Boucher.

Directeur général du musée depuis janvier 2019, Christian Marcotte explique que cela fait bien cinq années que le personnel et les administrateurs réfléchissent à ce changement. «Avec mon arrivée en poste, les démarches se sont concrétisées officiellement. Je suis convaincu que ce renouveau sera bénéfique sur tous les plans», a-t-il déclaré.

Jusqu'à ce jour, la mission du musée était de «rendre accessible au grand public et aux chercheurs spécialisés ses collections portant sur les grandes traditions religieuses mondiales». Le Musée des cultures du monde entend désormais «partager les fondements des grandes traditions culturelles afin d'encourager une meilleure compréhension et développer une plus grande tolérance face à la différence», indique-t-on.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

À l'occasion du 8 mars, la Commission de toponymie du Québec a dévoilé une carte interactive intitulée Femmes remarquables du Québec qui met en valeur les noms des lieux qui rappellent le souvenir de cinquante femmes qui ont marqué l'histoire québécoise.
2021-03-08 16:27 || Québec Québec

Femmes et toponymie: les personnalités religieuses dominent le paysage

Dès le lundi 8 mars, les lieux de culte des régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre-du-Québec peuvent dorénavant accueillir 100 personnes.
2021-03-08 07:31 || Québec Québec

Zone orange: 100 personnes dans un lieu de culte

Un programme de soutien financier a été discrètement mis en place en 2019 par l’archevêque de Sherbrooke pour venir en aide à d’anciens membres de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ).
2021-03-04 00:00 || Québec Québec

Famille Marie-Jeunesse: aide offerte en échange du silence

articles récents

La pièce Judas de Marcel Pagnol est diffusée en radiothéâtre dans les prochaines semaines sur la plateforme Zoom. La jeune metteure en scène de Québec, Myriam Bourget, a dû l’adapter sous cette forme, en raison de la pandémie.
2021-02-26 15:57 || Québec Québec

Des comédiens de Québec présentent 'Judas', de Pagnol, en radiothéâtre

Des vidéos du groupe LifeSite ont enfreint à plusieurs reprises la politique de désinformation sur la COVID-19 du géant Google. La multinationale a fermé définitivement la chaîne YouTube de ce lobby pro-vie canadien.
2021-02-18 15:29 || Canada Canada

YouTube bannit la chaîne pro-vie LifeSiteNews

Un homme déguisé en saint Nicolas sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 2 décembre 2015. Même si saint Nicolas a conquis le monde chrétien, peu de traces restent de lui sur son lieu d’origine.
2020-12-20 12:04 || Monde Monde

Sur les traces turques de saint Nicolas