La Vierge et l'Enfant

Postes Canada dévoile son timbre de Noël à thématique religieuse

La Vierge est l'Enfant illustre cette année le timbre de Noël canadien à thématique religieuse.
La Vierge est l'Enfant illustre cette année le timbre de Noël canadien à thématique religieuse.   (Postes Canada)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-11-08 12:11 || Canada Canada

Motif profane ou religieux? Le Père Noël ou la mère de Jésus? C'est ce que les maîtres de poste vont demander ces jours-ci aux clients qui se procureront des timbres pour leurs cartes de vœux.

Une des quatre vignettes postales émises par Postes Canada propose une œuvre d'un peintre du XVe siècle qui fait partie aujourd'hui de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal.

La Vierge et l’Enfant est une œuvre réalisée en 1460 par un maître florentin. L'identité du peintre n'est pas connue mais il est «surnommé le Maître de la Nativité de Castello», a expliqué Postes Canada lors du lancement des timbres.

La vignette, qui porte le tarif intérieur, est intégrée dans un carnet de douze timbres vendu au coût de 10,20 $. Son tirage est de 650 000 exemplaires.

La Vierge et l'Enfant fait partie de la collection d’œuvres d'art offerte par les mécènes montréalais Michal et Renata Hornstein au Musée des beaux-arts de Montréal. Un survivant de l'Holocauste, Michal Hornstein a réussi à s'évader du train qui le conduisait à Auschwitz. Il a épousé Renata Witelson à Rome en 1946 et le couple s'est installé à Montréal en 1951. Les deux philanthropes sont décédés plus tôt cette année. Le tout nouveau pavillon qu'inaugurera le 19 novembre le Musée des beaux-arts de Montréal porte leur nom et abrite leur collection.

Les trois autres timbres émis par Postes Canada mettent en scène le Père Noël, un arbre de Noël et une colombe portant une branche d’olivier. Ce sont des œuvres de l'illustrateur Rolf Harder, décédé en 2013 à Montréal. Chacun des timbres affiche un tarif différent (domestique, États-Unis, international).

 

du même auteur

Désavoué par les évêques d'Amos et de Hearst-Moosonee au début du mois de septembre 2020, l'abbé Michel Rodrigue rompt le silence.
2020-09-29 19:16 || Québec Québec

L'abbé Michel Rodrigue rompt le silence

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

articles récents

Grâce à une commande de peintures murales dans trois écoles catholiques de Red Deer, en Alberta, l'artiste autochtone Ryan Willert a pu trouver un chemin de guérison et de réconciliation avec la communauté catholique.
2020-09-29 11:21 || Canada Canada

La réconciliation en filigrane de murales scolaires en Alberta

Le père jésuite québécois Gaston Roberge, fondateur de l'institut Chitabrani de formation aux médias, à Kolkata (anciennement Calcutta) et spécialiste du cinéma et des médias, est décédé au collège Saint-Xavier de Kolkata le 26 août. Il avait 85 ans.
2020-08-31 12:02 || Monde Monde

Décès d’un jésuite québécois féru de cinéma indien

La question fait réagir militants et experts.
2020-08-13 09:02 || Québec Québec

Faut-il renommer la station de métro Lionel-Groulx?