Ville de Québec

Prix du patrimoine: mention spéciale au Pôle culturel du Monastère des Ursulines

Une partie des archives au monastère des ursulines, dans le Vieux-Québec.
Une partie des archives au monastère des ursulines, dans le Vieux-Québec.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-05-23 17:22 || Québec Québec

Le Pôle culturel du Monastère des Ursulines s’est vu attribuer une mention spéciale dans le cadre du volet municipal des Prix du patrimoine 2019 décernés par la Ville de Québec.

Ce concours biennal est organisé par le Conseil de la culture des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Il récompense des projets patrimoniaux: la restauration de bâtiment, la mise sur pied d'une activité d'interprétation et la maîtrise d'un savoir-faire traditionnel.

C’est dans la catégorie «Interprétation et diffusion» que le travail du Pôle culturel a été souligné par une mention spéciale pour l’événement Dialogue avec les Ursulines.

«Le jury a tenu à décerner une mention spéciale pour ce projet qui a marqué un moment important dans l'histoire de la communauté, le départ des religieuses du monastère de Québec», a précisé la Ville de Québec dans un communiqué émis le 23 mai.

Il y a un an, en mai 2018, cet événement avait proposé plusieurs activités permettant à la population d’aller à la rencontre des ursulines. Les gens pouvaient notamment découvrir leur monastère, leurs collections et leurs archives historiques. L’événement soulignait «l’importance de la culture et des arts dans leur mission d’enseignement».

C’est Robinson Ngametche qui a remporté le prix dans cette catégorie pour le projet Découvrir ma cité. Il s’agit d’un projet qui facilite l’intégration des immigrants à Québec en proposant des visites commentées du patrimoine culturel de Québec.

Dans la catégorie «Conservation et préservation», on a récompensé Johanne Daigle pour la restauration de sa maison construite vers 1888 située au 443-445, rue Arago Ouest, dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou. «Le jury a souligné l'exemplarité et la qualité des travaux de restauration réalisés pour redonner à la maison ses éléments architecturaux», a indiqué le communiqué.

Quant à la catégorie «Porteurs de tradition», la lauréate est Hélène Fournier pour sa contribution à la préservation et à la transmission de plusieurs savoir-faire depuis plus de 30 ans: le tricot, le crochet, la broderie, la frivolité, la dentelle aux fuseaux, la courtepointe, la couture en plus de chanter, giguer, conter et caller.

«Ce concours représente un moyen concret de reconnaître et de souligner les initiatives des citoyens et des organismes qui contribuent à préserver notre patrimoine, à le mettre en valeur et à le garder bien vivant», a déclaré Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements.

Les gagnants du volet municipal pourront représenter Québec lors de l'événement régional Célébration patrimoine, réunissant les lauréats des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, le 15 juin, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

Jean-Philippe Auger, alias Padre Coach.
2020-05-15 18:00 || Québec Québec

Plaidoyer pour une transition numérique en pastorale

Le pavillon Félix-Antoine-Savard, où se situe la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval. À compter du 25 mai, la Faculté offrira de nouvelles formations en ligne destinées au grand public.
2020-05-15 12:22 || Québec Québec

Religions: nouvelle offre de formation grand public à l’Université Laval

articles récents

Un document rare conservé au département des archives de l'archidiocèse de Montréal.
2020-05-13 16:08 || Québec Québec

Un archiviste religieux s'inquiète du contrecoup de la pandémie

Un groupe de Québec s’active pour donner une vocation communautaire et socioculturelle à l’église du Très-Saint-Sacrement, désacralisée en septembre dernier.
2020-05-05 17:52 || Québec Québec

Un groupe espère toujours sauver l’église du Très-Saint-Sacrement

Sur cette photo ancienne, les membres de ce corps de musique prennent la pose précisément lors du congrès eucharistique de Victoriaville de 1918.
2020-04-13 00:00 || Québec Québec

Une fanfare, un congrès eucharistique et la grippe espagnole