Annonce gouvernementale à Boucherville

Québec verse 20 M$ pour le patrimoine religieux

La ministre  de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé le 4 août 2019 à Boucherville que le gouvernement accorde une enveloppe de 20 M$ pour le patrimoine religieux en 2019-2020.
La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé le 4 août 2019 à Boucherville que le gouvernement accorde une enveloppe de 20 M$ pour le patrimoine religieux en 2019-2020.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-08-05 17:09 || Québec Québec

Le dimanche 4 août 2019, après la messe de 11 h 15, les membres du conseil de fabrique de l'église Sainte-Famille de Boucherville sont tous demeurés sur le perron.

C'est qu'à 12 h 30, Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, devait y prendre la parole afin de «procéder à une annonce concernant la conservation et la préservation du patrimoine culturel à caractère religieux au Québec».

Les administrateurs de la paroisse espéraient surtout que la ministre viendrait leur annoncer que la demande de financement qu'ils avaient déposée pour la restauration de leur église, la plus ancienne église de Boucherville, avait été acceptée.

«La magnifique église Sainte-Famille est un bel exemple de la valeur du patrimoine que votre gouvernement tient à préserver», a finalement déclaré la ministre Roy trois minutes après le début de son allocution, recevant toute l'attention des personnes réunies.

«Elle obtiendra une subvention d'un peu plus de 56 000 $ pour redonner à ses vitraux leur splendeur originelle.»

«Cela fait longtemps que vous attentiez cette nouvelle, depuis 2012 m'a-t-on dit», a lancé Nathalie Roy sous les applaudissements de la quarantaine de paroissiens présents.

75 projets à travers la province

La restauration des vitraux de Boucherville est l'un des 75 projets que financera cet année le gouvernement du Québec grâce à une somme de 15 M$ qui est confiée au Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Ces montants «serviront à la restauration de 69 bâtiments à caractère religieux à travers tout le Québec de même qu'à la sauvegarde de biens mobiliers, d'œuvres d'art et d'orgues de grande valeur patrimoniale» (6 projets), a annoncé la ministre.

«La belle nouveauté qui s'ajoute à ce 15 M$, c'est que le ministère réserve une somme de 5 M$ pour la requalification des lieux de culte afin de préserver leur valeur patrimoniale», a ensuite déclaré Nathalie Roy.

«La requalification est une démarche essentielle car les lieux de culte méritent une seconde vie qui respecte leur intérêt patrimonial, qu'il soit historique, architectural, artistique, technologique ou emblématique.»

«Au fil des siècles, nos églises n'ont pas seulement été des lieux de culte mais aussi des lieux de rassemblement et de mobilisation. Ce trésor inestimable appartient au peuple québécois», a-t-elle ajouté.

La ministre de la Culture et des Communication a expliqué à la fin de son allocution que «votre gouvernement tient par-dessus tout à ce que notre histoire passée soit préservée, à ce que sa beauté et sa force d'évocation soient transmises aux prochaines générations, et à donner une seconde vie à ces bâtiments magnifiques dont les Québécois sont si fiers.»

De merveilleux présents

Josée Grandmont, présidente du conseil d'administration du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), s'est dite heureuse de cette nouvelle subvention accordée à son organisme qui gère depuis 1995 ce programme d'aide au nom du gouvernement.

«L'annonce de ce midi nous permet de poursuivre notre travail commun et d'assurer une continuité dans l'aide financière au patrimoine culturel à caractère religieux.»

Elle se réjouit aussi de l'ajout de cette somme de 5 M$ pour la requalification de ces églises fermées au culte, vendues ou transformées. «La conversion des édifices religieux s'impose désormais comme une voie d'avenir et une condition de conservation viable», a-t-elle dit.

«La réalisation de ces nombreux projets de restauration serait impossible sans la collaboration d'un grand nombre de personnes dont l'engagement est inspirant et déterminant», a ensuite déclaré la présidente du CPRQ. «Ce sont les membres du clergé, les autorités ecclésiastiques, les citoyens et les bénévoles dont l'implication fait toute la différence.»

«C'est tous ensemble que nous devons assumer la responsabilité de conserver pour l'avenir les merveilleux présents que nous a faits le passé», estime Mme Grandmont, actuelle directrice du Musée des Ursulines de Trois-Rivières.

L'archevêque de Québec

«L’annonce du gouvernement du Québec de continuer d’apporter une aide à la restauration du patrimoine culturel et religieux nous réjouit. C’est un pas dans la bonne direction et je suis convaincu qu’une grande partie de la population partage notre joie», a indiqué le cardinal Gérald Lacroix, archevêque de Québec, aussitôt informé de la déclaration de la ministre Roy.

«La diminution notable de la pratique religieuse et l’augmentation significative des coûts d’entretien et de restauration ne permettent plus aux fabriques et aux diocèses du Québec de porter seuls le devenir de ces lieux de culte d’une grande valeur architecturale, artistique et culturelle», estime le primat de l'Église catholique au Canada.

Le cardinal Lacroix reconnaît que le Conseil du patrimoine religieux du Québec «demeure une référence fort appréciée pour accompagner les discernements nécessaires dans les travaux à privilégier».

Il souhaite aussi que l'Église catholique et le gouvernement demeurent «des partenaires face aux défis de taille quant à la restauration et la mise en valeur de ce patrimoine religieux qui est la fierté d’un peuple qui a une longue histoire, et qui porte la responsabilité de le conserver pour les générations à venir.»

Projets dévoilés ultérieurement

La liste des 75 projets acceptés n'a pas été dévoilée par la ministre Nathalie Roy. Lundi, au Ministère de la Culture et des Communications, on ne pouvait indiquer quand les noms des bénéficiaires des subventions de l'année 2019-2020 seraient connus. Dimanche, la ministre a toutefois annoncé qu'en plus de l'église Sainte-Famille, les projets d'un autre lieu de culte de la Montérégie avaient été acceptés.

Le programme d'aide gouvernemental accordera 54 000 $ aux responsables de l'église St. Augustine of Canterbury de Saint-Bruno-de-Montarville pour la restauration de la toiture et du revêtement extérieur.

Cette église a été bâtie au milieu des années 1960. C'est l'artiste Jordi Bonet qui a réalisé le maitre autel de ce lieu de culte qui rassemble les catholiques de langue anglaise et où se réunissent dorénavant les membres de la congrégation anglicane Trinity Church.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Mgr Linda Nicholls est-elle devenue la 14e «primate» de cette Église? Ou est-elle devenue la toute première femme à accéder au titre de «primat» de l'Église anglicane du Canada?
2019-10-16 17:12 || Canada Canada

Primat ou primate? Débat linguistique à la tête de l'Église anglicane du Canada

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés

Un visuel créé par ordinateur donne un aperçu des panneaux publictaires de la campagne pour l'Oratoire Saint-Joseph.
2019-10-10 18:57 || Québec Québec

Lancement d'une campagne populaire de financement pour l'Oratoire

articles récents

La Ville de Montréal a annoncé la semaine dernière la relance le projet d'occupation du couvent des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, un bâtiment historique acquis par la Ville durant les derniers jours de l'administration du maire Denis Coderre.
2019-10-07 16:27 || Québec Québec

Relance du projet de la Cité des Hospitalières

La journée «sport spiritualité» destinée aux jeunes de 12 ans et plus se tiendra le samedi 7 septembre. Les pariticpants découvriront une partie du territoire du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
2019-09-05 12:17 || Québec Québec

Jeunes cyclistes à la découverte de l’héritage de foi de la région de La Pocatière

Les portes de quelque 70 églises et musées seront ouvertes à l'occasion des Journées du patrimoine religieux de Montréal.
2019-08-29 14:40 || Québec Québec

Deuxième édition des Journées du patrimoine religieux à Montréal