Samuel Baillargeon (1922-2018)

Décès de l’auteur de l’Almanach populaire catholique

Le père rédemptoriste Samuel Baillargeon, que l'on voit ici sur une photo non datée, est décédé à l'âge de 95 ans.
Le père rédemptoriste Samuel Baillargeon, que l'on voit ici sur une photo non datée, est décédé à l'âge de 95 ans.   (Courtoisie CSSR)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-04-09 11:06 || Québec Québec

L’auteur de l’Almanach populaire catholique, le père rédemptoriste Samuel Baillargeon, est décédé le soir du 5 avril à la Résidence Cardinal-Vachon, à Québec. L’homme de 95 ans, né en août 1922, luttait contre un cancer de la peau depuis plusieurs années.

De 1982 à 2014, il a signé l’Almanach populaire catholique, un pavé de 1000 pages qui offrait un condensé accessible sur la foi et la culture catholiques dans le monde et au Canada. Incapable de continuer et faute de relève, il avait dû se résoudre à abandonner le projet il y a quatre ans.

Les éditions des trois premières années comptaient environ 300 pages chacune. D’autres sections ont été ajoutées au fil des années. On y trouvait des informations utilitaires comme le calendrier liturgique et des listes de services pastoraux offerts au Canada, mais aussi un volet encyclopédique axé sur la Bible, la foi, l’histoire religieuse et les saints. Véritable mine d’informations, l’ouvrage annuel était particulièrement apprécié dans un monde pré-Internet. L’Almanach était édité par La revue Sainte Anne, produite par les rédemptoristes.

«C’est un de nos géants», reconnait le supérieur de la province rédemptoriste de Sainte-Anne-de-Beaupré et confrère du père Baillargeon, le père Charles Duval. «Il a fait beaucoup pour le sanctuaire.»

Figure incontournable du sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, le père Baillargeon y était surtout connu des pèlerins pour ses services de counseling et pour sa disponibilité au confessionnal, rôle qu’il a assumé jusqu’à l’automne dernier malgré la maladie.

«Il avait le confessionnal numéro 1. Certains étaient ‘abonnés’ à lui, en français comme en anglais. C’était un bon confesseur, un homme humain, accueillant», dit le père Duval.

Selon le supérieur, son confrère a beaucoup souffert de la maladie qui l’a rongé pendant plusieurs années.

Mais la première notoriété de Samuel Baillargeon tient d’abord à sa passion pour la littérature. Son ouvrage le plus connu, Littérature canadienne-française, publié chez Fides en 1957, était préfacé par le chanoine Lionel Groulx. La critique avait été dure à l’époque, ce qui n’a pas empêché l’ouvrage d’être réimprimé jusqu’en 1972 et de s’écouler à 53 000 exemplaires.

Les funérailles de Samuel Baillargeon se tiendront à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré le samedi 14 avril à 10 h 30. Avec ce décès, il reste maintenant 48 rédemptoristes dans cette province ecclésiastique.

 

du même auteur

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-29 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID»

Lyne Robichaud sauve des statues religieuses appartenant à des particuliers et les restaure. Un passe-temps qui l’amène à réfléchir sur notre rapport à ces objets de piété qui finissent trop souvent à la poubelle.
2020-11-26 14:15 || Québec Québec

Une autodidacte sauve des statues religieuses

Bibliste féru de musique rock et heavy metal, Francis Daoust est directeur général de la Société catholique de la Bible (SOCABI). Il prépare un livre qui portera sur la figure du diable dans l’Ancien Testament.
2020-10-27 09:57 || Monde Monde

Diable! Ce que ses représentations populaires doivent à la Bible

articles récents

L'auteur du Franc-parler du Vieux Médée, Paul Desaulniers, un père de la congrégation des Missionnaires du Sacré-Cœur, est décédé le 11 novembre 2020, à l’âge de 80 ans.
2020-11-24 19:13 || Québec Québec

Le rédacteur du Franc-parler du Vieux Médée est décédé

Après des mois d’incertitude, la librairie Médiaspaul de Québec a pu rouvrir le mardi 8 septembre dans ses nouveaux locaux situés au Montmartre canadien, à Sillery. La libraire Marie-Emmanuelle Sigier se réjouit à l’idée de ce «nouveau départ», dans un contexte où rien n’en garantissait l’avenir.
2020-09-09 17:19 || Québec Québec

Un nouveau départ pour la librairie Médiaspaul de Québec

Sœur Jeanne Lemire, libraire.
2020-06-26 09:14 || Québec Québec

Bible, recherche de sens et best-sellers