Mgr Robert Bourgon, 64 ans

Démission de l'évêque de Hearst-Moosonee

Incapable de résoudre les problèmes de son diocèse et de relever les défis qui s'y sont présentés depuis son arrivée il y a deux ans, Mgr Robert Bourgon, l'évêque de Hearst-Moosonee, a offert au pape François de démissionner de son poste.
Incapable de résoudre les problèmes de son diocèse et de relever les défis qui s'y sont présentés depuis son arrivée il y a deux ans, Mgr Robert Bourgon, l'évêque de Hearst-Moosonee, a offert au pape François de démissionner de son poste.   (Présence)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-11-30 15:36 || Canada Canada

Incapable de résoudre les problèmes de son diocèse et de relever les défis qui s'y sont présentés depuis son arrivée il y a deux ans, Mgr Robert Bourgon, l'évêque de Hearst-Moosonee, a offert au pape François de démissionner de son poste dès la mi-novembre.

«Le Saint-Père François a accepté ma demande, qui sera rendue publique demain», a révélé hier, le dimanche 29 novembre 2020, l'évêque Bourgon dans une lettre remise aux prêtres et aux laïcs de son diocèse, avant même que le Vatican n'annonce officiellement sa démission et le nom de son remplaçant.

Ordonné évêque de Hearst le 25 avril 2016, Mgr Bourgon est devenu évêque de Hearst-Moosonee lors de la fusion des territoires de ces deux diocèses du Nord de l'Ontario.

«J'ai fait de mon mieux pour relever les nombreux défis qui se présentaient», écrit-il. «Cela n'a pas été une tâche facile.»

Il ajoute qu'il a été «difficile d'apporter la communion, la guérison, de rassembler le troupeau et de les accompagner comme un père le ferait avec ses proches».

«Il y a eu quelques succès, et pour cela je remercie Dieu. Il y a également eu des limites et des difficultés. Pour ceux-ci, je suis désolé de mon incapacité à résoudre ces problèmes.»

Dans sa lettre, l'évêque ne précise pas quelles difficultés ont miné son épiscopat. Durant son court mandat à la tête du diocèse fusionné, il a dû faire face notamment aux protestations de fidèles mécontents qu'il ait transféré un prêtre dans une autre paroisse. Le 9 juillet, il démettait de ses fonctions un autre prêtre qui venait d’être accusé de fraude et d'abus de confiance au terme d'une longue enquête policière.

En juillet 2020, l'évêque de Timmins, Mgr Serge Poitras, a effectué une visite pastorale dans le diocèse de Hearst-Moosonee afin de «rencontrer et écouter les fidèles».

Dans sa lettre publiée le 29 novembre, Mgr Bourgon indique que c'est la Congrégation pour les évêques, dirigée par le cardinal Marc Ouellet, qui avait commandé cette visite. Mgr Bourgon ne mentionne pas quelles conclusions ont été acheminée au Vatican mais écrit qu'«en obéissance et en communion avec le Saint-Père, mais surtout pour le bien de l'Église, le 16 novembre 2020, j'ai présenté ma démission de la charge pastorale du diocèse de Hearst-Moosonee».

Dans sa lettre de dimanche, Mgr Bourgon annonce aussi que Mgr Terrence Prendergast, archevêque d'Ottawa-Cornwall, est nommé administrateur apostolique du diocèse qu'il quitte. «Je suis convaincu que vous accueillerez Mgr Prendergast comme un don que le Seigneur vous envoie.»

***

 

 

 

du même auteur

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

articles récents

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

«Avec moi, c'est tolérance zéro», déclare l'archevêque de Montréal, Christian Lépine. «Si quelqu'un a été coupable d'abus sexuels contre des mineurs, il ne pourra plus exercer de ministère pour le reste de sa vie.»
2021-02-19 13:52 || Québec Québec

«Avec moi, c'est tolérance zéro», réitère Mgr Lépine

Ce mercredi, dès que les cendres auront été bénites par un prêtre, les paroissiens de ce diocèse du Nord de l'Ontario seront invités à rapporter dans leurs demeures un petit contenant de cendres bénites.
2021-02-17 14:15 || Canada Canada

Mercredi des Cendres: un diocèse distribue des «kits maison»