Patrimoine religieux

Des centaines de milliers $ octroyés au Saguenay et dans Lanaudière

  (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-12-02 09:46 || Québec Québec

Les annonces concernant l’argent octroyé pour la préservation du patrimoine religieux se poursuivent de la part du gouvernement du Québec. Les noms des bâtiments qui recevront leur part des 2,8 millions $ annoncés plus tôt cet automne sont désormais connus pour les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de Lanaudière.

Au Saguenay, ce sont trois projets de restauration qui sont visés. Ils se partageront un montant total de 242 370 $. Il s’agit de la restauration du clocher et de la toiture de la sacristie de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, à Hébertville, de la restauration de la toiture et du clocher de l'église Saint-Jean-Baptiste, à L'Anse-Saint-Jean, et de la réfection de la rampe d'accès pour handicapés de l'église Saint-Félicien, dans la municipalité éponyme.

En marge de l’annonce, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui est aussi responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Roberval, a salué «les efforts méritoires des communautés religieuses, des fabriques et des citoyens du Saguenay--Lac-Saint-Jean, qui font preuve d'une conscientisation et d'une mobilisation exemplaires afin que ce précieux legs puisse être transmis aux générations qui suivent».

Du côté de Lanaudière, le gouvernement octroie une aide financière de 280 000 $ pour soutenir la Fabrique de la paroisse Sainte-Julienne. Elle servira à rénover l'église. Ce montant, comme tous ceux destinés à la préservation du patrimoine religieux, sera géré par le Conseil du patrimoine religieux du Québec, qui sert en quelque sorte d'intermédiaire entre le gouvernement et les projets.

Ces quatre projets font partie des dix-sept retenus pour se partager l’enveloppe de 2,8 millions $. Contrairement à ce que Québec faisait auparavant, tous les projets n’ont pas été dévoilés au moment de l'annonce de ce montant au début du mois de novembre. Les annonces se font plutôt une à la fois, selon les régions concernées.

En 20 ans, le gouvernement du Québec a donné 300 millions $ pour soutenir la préservation du patrimoine religieux.

 

du même auteur

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a débuté un peu avant 19 h, heure locale, le 15 avril 2019.
2019-04-15 18:09 || Québec Québec

Incendie de Notre-Dame: «profonde sympathie» des évêques du Québec

Le président de la communauté juive de Québec et cofondateur d'Unité Québec, David Weiser, lors de la commémoration citoyenne pour le 2e anniversaire de la tuerie de la grande mosquée de Québec, le 29 janvier 2019.
2019-04-12 15:17 || Québec Québec

Laïcité: la communauté juive de Québec «espère plus de dialogue»

Dans une lettre adressée à la directrice générale de l’information de la Société Radio-Canada, l’Association des médias catholiques et œcuméniques (AMÉCO) regrette la fin annoncée de l’émission Second regard.
2019-04-09 15:59 || Canada Canada

Fin de Second regard: l’AMÉCO questionne la décision

articles récents

Une croix resplendit dans la fumée se dissipant à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris le matin du 16 avril 2019.
2019-04-16 19:12 || Monde Monde

«C’est l’Église qui brûle!»: quel impact sur la foi?

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a débuté un peu avant 19 h, heure locale, le 15 avril 2019.
2019-04-15 18:09 || Québec Québec

Incendie de Notre-Dame: «profonde sympathie» des évêques du Québec

L'incendie de Notre-Dame de Paris s'est déclaré dans les combles vers 18 h 30 le 15 avril 2019.
2019-04-15 14:55 || Monde Monde

Notre-Dame de Paris brûle