Au 2e anniversaire de l'attentat de Québec

Des groupes réclament une Journée contre l'islamophobie

Des groupes estiment que le gouvernement canadien devrait instituer, le 29 janvier de chaque année, une Journée contre l'islamophobie.
Des groupes estiment que le gouvernement canadien devrait instituer, le 29 janvier de chaque année, une Journée contre l'islamophobie.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-01-29 17:42 || Canada Canada

«L'islamophobie, la haine et la discrimination n'ont pas leur place au Canada et ailleurs», a déclaré le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à l'occasion du 2e anniversaire de l'attentat survenu au Centre culturel islamique de Québec.

«Nous ne laisserons pas la peur nous diviser. Nous défendrons toujours les valeurs qui font notre force, comme l'ouverture, l'inclusion, l'égalité et la liberté de pratiquer sa religion dans la paix et la sécurité», a ajouté le premier ministre qui a invité «tous les Canadiens à prendre un moment aujourd'hui pour se souvenir des victimes».

Des groupes estiment toutefois que le gouvernement canadien devrait instituer, le 29 janvier de chaque année, une Journée contre l'islamophobie.

C'est le cas des Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) et le Forum musulman canadien qui demandent que le 29 janvier soit désigné Journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie et toute autre forme de discrimination religieuse. Quelques 135 organismes et 4000 individus appuient cette demande, ont-ils déclaré le 29 janvier 2019 lors d'une conférence de presse.

En novembre 2018, le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) avait demandé au gouvernement canadien de «désigner, par décret ou par proclamation, le 29 janvier comme Journée nationale d’action contre la haine et l’intolérance».

«La désignation de cette journée servira de point de convergence pour les Canadiens et les Canadiennes de tous les milieux afin qu’ils et elles s’unissent dans la lutte contre l’islamophobie et la haine sous toutes ses formes», avait souligné le CNMC dans une lettre remise à Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme.

Cette demande avait été appuyée par plus de 100 groupes dont l'Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec, l'Église anglicane du Canada, le Centre culturel islamique de Québec et l'Église Unie du Canada.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

La basilique Notre-Dame de Montréal recevra une somme de 1 M$ du gouvernement canadien.
2021-01-19 13:34 || Québec Québec

La basilique Notre-Dame de Montréal obtient 1 M$ d'Ottawa

Lise Garneau, en mai 2016, lors de l'ordination épiscopale de Mgr Alain Faubert.
2021-01-18 14:54 || Québec Québec

Décès de la réalisatrice et animatrice Lise Garneau

L'homme de 28 ans qui a peint des croix gammées sur les portes de la synagogue Shaar Hashomayim, située à Westmount, a rapidement été maîtrisé par les gardiens de sécurité de ce lieu de culte puis remis aux forces policières.
2021-01-14 07:52 || Québec Québec

Des croix gammées peintes sur les portes d'une synagogue de Westmount

articles récents

Facebook a retiré un commentaire vidéo du cardinal Juan Sandoval Iñiguez de Guadalajara, disant qu'il diffusait de fausses informations sur la COVID-19.
2021-01-15 11:56 || Monde Monde

Facebook retire une vidéo d'un cardinal complotiste mexicain

Contrairement à ce qu'a annoncé mercredi le premier ministre François Legault, un maximum de 25 personnes pourront participer aux funérailles qui se dérouleront dans des lieux de culte ou encore dans des salons funéraires, du 9 janvier au 8 février 2021.
2021-01-08 11:42 || Québec Québec

Funérailles: Québec se ravise et autorise 25 personnes

Sœur Madeleine Juneau.
2021-01-05 16:27 || Canada Canada

Les grands disparus du monde religieux en 2020