États-Unis

300 instituts religieux de femmes devraient disparaître d'ici 10 ans

Selon le National Religious Retirement Office de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, 300 instituts religieux de femmes devraient disparaître au cours de la prochaine décennie.
Selon le National Religious Retirement Office de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, 300 instituts religieux de femmes devraient disparaître au cours de la prochaine décennie.   (CNS photo/Gregory A. Shemitz, Long Island Catholic)
2018-10-25 11:41 || Monde Monde

Aux États-Unis, la rapide diminution du nombre de femmes dans la vie religieuse et ce que cela signifie pour l'Église incite les communautés à réfléchir aux mesures à prendre pour l'avenir.

Leurs actions découlent de données recueillies par le National Religious Retirement Office de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, selon lesquelles 300 instituts religieux de femmes devraient disparaître au cours de la prochaine décennie.

L'estimation est alimentée par le fait que le nombre total de femmes religieuses a diminué de 75% depuis 1965, sans changement dans la tendance attendue.

Des évêques, des religieuses, des juristes et d’autres avocats ont discuté de l’avenir de la vie religieuse dans le cadre d’un atelier de deux jours organisé du 25 au 26 septembre à Oakbrook, dans l’Illinois, près de Chicago. L'atelier « Fidélité au voyage: ensemble dans la communion » a été parrainé par le Centre de ressources pour les instituts religieux, grâce à une subvention de la Fondation GHR.

Environ 50 personnes ont assisté à la réunion. Ce fut le premier rassemblement national parmi les évêques et les religieuses pour discuter de la chute des vocations.

«Il était non seulement important, mais également opportun de relier l'expérience de ces dirigeants et de leurs communautés aux évêques diocésains de manière à aider les évêques à comprendre l'expérience de la diminution – ce qui n'est pas une notion avec laquelle nous sommes à l'aise, bien qu’il s’agisse d’une réalité partagée – et son impact non seulement sur l’institut religieux et ses membres, mais également sur l’Église locale», a déclaré sœur Sharon Euart, la directrice du centre, dans un communiqué.

Le nombre de religieuses aux États-Unis est passé de 181 421 en 1965 à 47 160 en 2016, selon les statistiques du National Religious Retirement Office. Environ 77% des religieuses ont plus de 70 ans. Près de 300 des 420 instituts religieux des États-Unis sont dans leurs dernières décennies d'existence en raison du vieillissement de leurs effectifs et du déclin des vocations, ont déclaré des responsables. Malgré la tendance, les participants ont déclaré être repartis «inspirés».

«Il y avait vraiment une présence de l'Esprit dans la salle», a déclaré la sœur Euart. «L'ouverture d'esprit de chaque personne était véritablement l'œuvre de l'Esprit. Ce fut une excellente occasion de partager les uns avec les autres et de reconnaître à quel point nous avons réussi à travailler ensemble.»

Sœur Carol Zinn, membre des Sisters of St. Joseph de Philadelphia et directrice exécutive de la Leadership Conference of Women Religious, a déclaré que l’événement a permis d’ouvrir les yeux sur la manière dont l’évolution de la vie religieuse change l’Église. «Il ne s'agit pas seulement d'une congrégation religieuse qui vend sa maison mère. C'est plus que cela», a déclaré sœur Zinn. «Vous ne vous attendriez pas à ce que ce sujet soit si porteur de vie.»

Mgr Joseph E. Kurtz, archevêque de Louisville, dans le Kentucky, a déclaré que le chagrin et la perte sont réels, mais que de nombreuses congrégations ont retrouvé la paix dans ce processus.

«C’était une conversation très saine, un dialogue véritable, fondé sur notre profond respect pour les religieux et les religieuses et pour les contributions qu'ils ont apportées», a déclaré l'archevêque Kurtz. «Je suis reparti inspiré et encouragé.»

Le cardinal Tobin a dit être ému par la sérénité avec laquelle les sœurs font face à ces changements. «Il est triste de constater que la mort d'une congrégation signifie souvent la disparition d'un charisme particulier dans l'Église. Mais il y a une grande sérénité chez ces femmes», a-t-il déclaré à Global Sisters Report.

Sœur Zinn a déclaré que la paix survient lorsqu'un peuple réalise que ce passage fait partie du mystère pascal de la mort et de la résurrection qui est au cœur de la foi chrétienne. «Nous avons eu une très bonne conversation sur la manière dont nous approchons la fin avec la même  joie, le même engagement et la même passion que nous avons connus à nos débuts», a-t-elle déclaré. «Si nous ne pouvons pas faire cela, il manque quelque chose.»

Le terme «déclin» est souvent utilisé pour décrire la baisse du nombre de religieuses, mais beaucoup préfèrent «transition» ou «transformation», affirmant que la vie religieuse est en train de changer, et non de disparaître, et que malgré des nombres à la baisse, elle reste bien vivante.

L'atelier a abordé des sujets tels que la planification, les soins aux membres et l'utilisation des ressources, les problèmes de gouvernance et ce que cela signifie pour les Églises et les diocèses. Le rapport indique que l'événement s'est terminé par une discussion sur la manière de poursuivre le dialogue et de reproduire l'expérience acquise dans d'autres domaines.

D’après un reportage de Dan Stockman, correspondant national pour Global Sisters Report. Zita Ballinger Fletcher à Washington a contribué à ce texte.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Photo d'archive de Mgr Carlo Maria Vigano au Vatican en 2011.
2018-11-15 15:13 || Monde Monde

L'accusateur du pape condamné à restituer de l'argent à son frère

Suzanne Emerson tient une pancarte lors d’une manifestation organisée le 12 novembre 2018 par le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) en marge de l’assemblée plénière des évêques américains à Baltimore.
2018-11-13 10:56 || Monde Monde

Crise des abus: Rome demande aux évêques américains de reporter leur vote

Des catholiques chinois prient à l'intérieur de la cathédrale de l'Immaculée-Conception à Pékin en janvier 2018.
2018-11-12 10:58 || Monde Monde

En Chine, une persécution alimentée par les fonctionnaires locaux?

articles récents

Détail d'une église de Turin, en Italie. Les évêques italiens ont approuvé cette semaine une nouvelle traduction de la prière du Notre Père.
2018-11-16 15:12 || Monde Monde

Nouvelle traduction du Notre Père approuvée en Italie

L’équipe du renouveau baptismal, incluant des laïcs, des couples, des membres de la Famille Myriam Beth’léem et Robin Dancause, à l’avant-plan, deuxième à partir de la droite. Le curé André Couture se trouve en bas à gauche.
2018-11-14 15:05 || Québec Québec

Des projets novateurs dans un diocèse en pleine réflexion sur son avenir

Suzanne Emerson tient une pancarte lors d’une manifestation organisée le 12 novembre 2018 par le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) en marge de l’assemblée plénière des évêques américains à Baltimore.
2018-11-13 10:56 || Monde Monde

Crise des abus: Rome demande aux évêques américains de reporter leur vote