Conférence des évêques catholiques du Canada

Abus sexuels: les évêques du Canada publieront leurs normes de prévention cet automne

Une femme tient une pancarte lors d'une conférence de presse tenue par le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) dans le diocèse de Pittsburgh le 20 août 2018.
Une femme tient une pancarte lors d'une conférence de presse tenue par le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) dans le diocèse de Pittsburgh le 20 août 2018.   (CNS Photo/Chaz Muth)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-08-22 10:43 || Canada Canada

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne? Après plusieurs reports, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a annoncé le 20 août qu’elle publiera cet automne ses nouvelles normes en matière de protection des personnes mineures et vulnérables.

«Cet automne, la Conférence des évêques catholiques du Canada lancera une édition mise à jour et enrichie de ces lignes directrices afin de promouvoir la protection des personnes mineures et d’accroître la responsabilisation et la transparence chez les responsables de l’Église», a écrit le Bureau de direction de la CECC, faisant référence à ses propres normes émises en 1992 dans la foulée du scandale d’abus de Mount Cashel, à Terre-Neuve.

Cette annonce se trouve dans la courte déclaration de cinq paragraphes en réaction à la publication du rapport du grand jury qui détaille les abus sexuels commis contre 1000 enfants par 301 prêtres dans six diocèses catholiques de l’État de Pennsylvanie.

Le Bureau de direction fait état de la «honte» et de la «tristesse» des catholiques, mais se garde bien de mentionner le mot «pédophilie», d’exprimer des regrets ou de présenter des excuses dans un contexte où l’Église canadienne n’a pas non plus été épargnée par de nombreux cas d’abus qui ont terni son image au cours des dernières années.

«Les évêques du Canada traitent avec le plus grand sérieux les cas d’abus sexuel (sic) de personnes mineures et la conduite déplacée de tout responsable de la pastorale, qu’il s’agisse de confrères évêques, d’autres membres du clergé, de personnes consacrées ou de laïques», écrit-on.

Le paragraphe le plus court est celui consacré aux victimes comme telles: «En communion avec le pape François, les évêques du Canada veulent faire savoir aux victimes que l’Église est de leur côté. Les personnes qui souffrent sont une priorité pour l’Église, et l’Église veut les écouter et en tirer des leçons.»

La déclaration se soucie ensuite de la réaction des catholiques devant la vague d’indignation soulevée par ces cas américains. «Les évêques catholiques du Canada comprennent très bien à quel point ces crimes peuvent ébranler la foi et l’esprit des croyantes et croyants. Nous prions et espérons que les fidèles catholiques nous aideront de toutes les manières possibles à établir des milieux sécuritaires et respectueux pour tous, surtout pour les personnes mineures et les adultes vulnérables dans l’Église  et dans toute la société.»

Présence avait contacté la CECC avant la publication de ce mot. On avait répondu à l’agence que ni le président de la CECC, Mgr Lionel Gendron, évêque de Saint-Jean-Longueuil, ni Mgr Frank Leo, secrétaire général de la conférence épiscopale, n’était disponible pour réagir. Les deux hommes se trouvent présentement à Dublin, en Irlande, pour prendre part à la Rencontre mondiale des familles.

La CECC ne précise pas non plus dans quel contexte seront publiées les nouvelles directives. Il est permis de croire qu'elle profitera de son assemblée plénière automnale pour le faire, mais aucun détail n'a encore été confirmé aux médias, et ces derniers ne savent pas s'ils seront autorisés à assister à ce dévoilement et au débat interne qui pourrait s'ensuivre entre les évêques.

 

du même auteur

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 3 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

articles récents

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?