Abus sexuels

Allemagne: un rapport exonère un cardinal, mais incrimine d’autres évêques

Un homme manifeste contre les abus sexuels au sein de l'Église d'Allemagne devant la cathédrale de Cologne le 18 mars 2021.
Un homme manifeste contre les abus sexuels au sein de l'Église d'Allemagne devant la cathédrale de Cologne le 18 mars 2021.   (CNS photo/Thilo Schmuelgen, Reuters)
2021-03-18 16:26 || Monde Monde

Un rapport très attendu sur la gestion des cas d'abus dans l'archidiocèse de Cologne exonère le cardinal Rainer Maria Woelki mais incrimine l'archevêque de Hambourg, Stefan Hesse, et l'évêque auxiliaire de Cologne, Dominik Schwaderlapp.

Selon l'agence de presse catholique allemande KNA, le rapport du cabinet d'avocats Gercke Wollschläger accuse les prédécesseurs du cardinal Woelki, les défunts cardinaux Joseph Höffner (1906-1987) et Joachim Meisner (1933-2017), de nombreux manquements à leurs obligations dans le traitement des cas d'abus, tant au niveau légal qu’ecclésial.

Le rapport incrimine également l'ancien vicaire général, le père Norbert Feldhoff, et le chef du tribunal ecclésiastique de Cologne, le père Günter Assenmacher, qui est accusé d'avoir donné des informations juridiques inexactes dans deux affaires.

En réaction immédiate à ces découvertes, le cardinal Woelki a relevé l'évêque Schwaderlapp et le père Assenmacher de leurs fonctions, rapporte KNA. Mgr Schwaderlapp a ensuite présenté sa démission au pape François, rapporte KNA. Le cardinal a déclaré qu'il devrait maintenant lire le rapport dans les prochains jours et envisager d'autres conséquences.

Il a ajouté qu'il n'était pas autorisé à agir dans tous les cas, par exemple en ce qui concerne les évêques diocésains.

«Je vais donc transmettre le rapport à Rome aujourd'hui», a déclaré le cardinal.

► S'inscrire gratuitement à l'infolettre de Présence

Sous pression depuis des mois

Le débat autour de l'enquête sur les abus passés dans le plus grand diocèse du monde germanophone fait les gros titres depuis des mois. Plusieurs évêques allemands se sont plaints à plusieurs reprises que les événements de Cologne portaient atteinte à l'ensemble de l'Église en Allemagne. Les sorties d'Église y ont atteint un niveau sans précédent.

Le cardinal Woelki avait initialement chargé un autre cabinet d'avocats de réaliser le rapport, mais il a ensuite refusé d'en autoriser la publication parce qu'il le jugeait déficient. Cela a incité ses détracteurs à l'accuser de ne pas avoir la volonté d'exiger une enquête rigoureuse. Cependant, les victimes, les journalistes et les parties intéressées pourront bientôt étudier ce premier rapport d'un cabinet d'avocats de Munich, rapporte KNA.

Björn Gercke et la co-auteure de la nouvelle étude, Kerstin Stirner, ont accusé les responsables de l'Église d'être profondément ignorants de la loi et ont déclaré que les dossiers étaient dans un état désastreux. Lorsque les règles étaient secrètes, l'ignorance de la loi était la conséquence logique, ont-elles déclaré. Les responsables se sont attachés à protéger l'Église en tant qu'institution, selon le rapport.

Lors de la conférence de presse à laquelle le cardinal Woelki a assisté, M. Gercke a identifié 75 manquements au devoir commis par huit responsables ecclésiaux entre 1975 et 2018, sur la base des dossiers.

Le cardinal Höffner avait commis huit manquements au devoir et le cardinal Meisner 24, soit environ un tiers du total. L'archevêque Hesse, qui était directeur du personnel de l'archidiocèse de Cologne, est accusé de 11 manquements à ses devoirs depuis son passage à Cologne.

L'ancien vicaire général, le père Feldhoff, est accusé de 13 violations et l'évêque auxiliaire Schwaderlapp de huit.

Le cabinet d'avocats a déclaré que son enquête couvrait la période allant de 1975 à 2018. Elle a trouvé des cas d'abus et de comportements transgressifs de la part de 202 personnes accusées, dont près des deux tiers étaient des clercs. Les victimes étaient au nombre de 314, dont 178 hommes et 119 femmes. Pour 17 victimes, le sexe n'a pas été indiqué.

***

 

 

du même auteur

Des jeunes se préparent à recevoir les sacrements d'initiation à l'église St. John of God Church de Central Islip (New York), en 2019.
2021-04-12 12:00 || Monde Monde

L'état de l'Église dans le monde en quelques top 5

Le théologien suisse, photographié ici en 2015, est décédé le 6 avril 2021 à l'âge de 93 ans.
2021-04-06 15:40 || Monde Monde

Décès du théologien suisse Hans Küng

Le cardinal Rainer Maria Woelki, 64 ans, a déclaré lors d'une conférence de presse le 23 mars qu'il ne démissionnera pas après la publication du rapport sur la gestion des abus sexuels commis par des clercs dans l'archidiocèse de Cologne.
2021-03-24 12:05 || Monde Monde

Le cardinal de Cologne n'entend pas démissionner

articles récents

La question est alimentée par une série de malaises devant la réception plus que mitigée de déclarations émanant de la Conférence des évêques catholiques du Canada.
2021-04-13 18:21 || Canada Canada

Le Québec aurait-il besoin de sa propre conférence épiscopale?

Des jeunes se préparent à recevoir les sacrements d'initiation à l'église St. John of God Church de Central Islip (New York), en 2019.
2021-04-12 12:00 || Monde Monde

L'état de l'Église dans le monde en quelques top 5

Des Québécoises liées au Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII) qui ont rédigé les prières pour un Chemin de croix centré sur la traite des êtres humains.
2021-04-02 07:34 || Monde Monde

Un Chemin de croix contre la traite des personnes