1939-2019

Décès du théologien Michel-M. Campbell

Professeur honoraire à l'Institut d'études religieuses de l'Université de Montréal, Michel-M. Campbell est décédé le dimanche 19 mai 2019 à l'âge de 79 ans.
Professeur honoraire à l'Institut d'études religieuses de l'Université de Montréal, Michel-M. Campbell est décédé le dimanche 19 mai 2019 à l'âge de 79 ans.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-05-21 17:04 || Québec Québec

Professeur honoraire à l'Institut d'études religieuses de l'Université de Montréal, Michel-M. Campbell est décédé le dimanche 19 mai 2019 à l'âge de 79 ans.

«J’ai perdu un ami qui était dans ma vie depuis 1971», confie Jean-Guy Nadeau, lui aussi professeur honoraire. Le décès récent de celui qui aura d'abord été son directeur de thèse puis ensuite son collègue à l'Université de Montréal l'attriste beaucoup. «Nous avions une sensibilité commune pour les personnes marginalisées et pour l’exploration théologique.»

Jean-Guy Nadeau, en compagnie du théologien Marcel Viau, a justement mis sur pied en 1973 un groupe qui permettait «à des intervenants en milieu marginalisé d'échanger avec des théologiens», dont Michel-M. Campbell.

Ce groupe se réunit encore aujourd'hui, ajoute Jean-Guy Nadeau. «Michel a d’ailleurs participé à une rencontre chez nous quelques jours avant son décès.»

Le professeur Campbell «avait beaucoup voyagé, était ouvert sur le monde et n'hésitait pas à partager, dans ses cours, ses réflexions sur ses voyages».

«Il avait parfois des idées bien arrêtées, différentes des miennes», reconnaît aussi son collègue. «Mais l’amitié l’emportait toujours. C’est un des hommes les plus fidèles en amitié que j’ai connus.»

Michel-M Campbell a longtemps oeuvré auprès de l'organisme et du webzine Sentiers de foi qui explorait les différents courants spirituels présents au Québec.

Le groupe, qu'il a même présidé durant cinq ans, se voulait au «service de croyants et croyantes en sentier en faisant connaître leur propre pratique, ou encore en leur offrant de réfléchir à des pratiques qu’ils ne connaissaient pas ou connaissaient mal.

«Nous n’étions pas là pour proposer une doctrine ou une ligne éditoriale particulière», écrivait-il dans l'ultime numéro du webzine, disparu en octobre 2016. «Nous voulions indiquer différentes manières de vivre la foi chrétienne en espérant que cela pourrait aider à tracer leur propre sentier.»

Les funérailles de Michel-M Campbell se dérouleront le samedi 1er juin à 11 h dans l'église du couvent Saint-Albert-le-Grand (2715, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal).

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

2020-02-24 11:44 || Canada Canada

Faut-il faire disparaître le nom de Jean Vanier?

Une manifestation de solidarité avec la Première Nation des Wet'suwet'en à Toronto le 15 février 2020.
2020-02-20 19:05 || Canada Canada

Wet'suwet'en: des leaders chrétiens réclament un règlement pacifique

Le gouvernement fédéral demande un délai supplémentaire de quatre mois afin de répondre adéquatement à une décision de la Cour supérieure du Québec sur l’aide médicale à mourir.
2020-02-18 10:09 || Canada Canada

Aide médicale à mourir: Ottawa demande un délai de quatre mois

articles récents

2020-02-24 11:44 || Canada Canada

Faut-il faire disparaître le nom de Jean Vanier?

Jean Vanier, fondateur de L'Arche, photographié en octobre 2002.
2020-02-22 15:13 || Québec Québec

Révélations sur Jean Vanier: les évêques du Québec consternés

Le Canadien Jean Vanier photographié en mai 2014.
2020-02-21 23:46 || Monde Monde

Jean Vanier a entretenu des relations sexuelles «manipulatrices» avec au moins six femmes