Voyage œcuménique

En Suède, le pape propose six nouvelles béatitudes

Le pape a salué la foule et autographié un livre avant de célébrer une messe dans le stade Swedbank, à Malmö, le 1er novembre 2016.
Le pape a salué la foule et autographié un livre avant de célébrer une messe dans le stade Swedbank, à Malmö, le 1er novembre 2016.   (CNS Photo/Paul Haring)
2016-11-01 09:31 || Monde Monde

Au terme de son voyage œcuménique de deux jours en Suède, le pape François a célébré la Toussaint dans un stade à Malmö. Il a salué l’héritage de deux saintes suédoises, sainte Élizabeth Hesselblad et sainte Brigitte de Vadstena, qui ont «prié et travaillé pour créer des liens d’unité et de camaraderie entre les chrétiens».

Il a indiqué qu’à l’instar des saints à travers les siècles, les chrétiens d’aujourd’hui sont appelés à «confronter les troubles et les anxiétés de notre époque avec l’Esprit et l’amour pour Jésus».

Selon lui, de nouvelles situations requièrent une nouvelle énergie et un nouvel engagement. Il a donc proposé une liste de nouvelles béatitudes pour les chrétiens:

«Heureux sont ceux qui demeurent fidèles en endurant le mal infligé par les autres et qui leur pardonnent dans leur cœur; heureux sont ceux qui regardent les abandonnés et les marginalisés dans les yeux et leur montrent leur proximité; heureux sont ceux qui voient Dieu en chaque personne et qui s’efforcent de faire en sorte que les autres aussi le découvrent; heureux sont ceux qui protègent et prennent soin de notre maison commune; heureux sont ceux qui renoncent à leur propre confort pour aider les autres; heureux sont ceux qui prient et travaillent pour une communion complète entre les chrétiens.»

«Tous ceux-là sont des messagers de la miséricorde et de la tendresse de Dieu», a ajouté le pape.

Officiellement, la Suède compte 115 000 catholiques, à peine 1% de la population. Mais les autorités catholiques croient que les récentes vagues d’immigration, surtout de chaldéens irakiens, pourraient avoir doublé ce nombre.

Afin de refléter le visage multiculturel du catholicisme suédois et scandinave, les intentions de prière ont été dites en espagnol, en arabe, en anglais, en allemand, en polonais et en suédois.

D’après un texte de Cindy Wooden, Catholic News Service
Trad. et adap. Présence

 

du même auteur

Couleurs automnales dans un vignoble de Hambach, en Allemagne, le 17 octobre 2017.
2017-10-17 15:18 || Monde Monde

Photo du jour - 17 octobre 2017

À gauche, l'église Saint-Sauveur en 1900. À droite, la première basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré vers 1900.
2017-10-13 08:06 || Québec Québec || 2 Commentaire(s)

L’unicité patrimoniale du clocher menacé de Saint-Sauveur

Un hélicoptère combat les feux qui ravagent les régions productrices de vin en Californie le 9 octobre 2017 à Orange. Au moins onze personnes sont mortes jusqu'à présent.
2017-10-10 10:36 || Monde Monde

Photo du jour - 10 octobre 2017

articles récents

Les évêques anglicans de Québec et de Montréal, respectivement Bruce Myers et Mary Irwin-Gibson, prient en compagnie de fidèles près du poste-frontière de Covey Hill, au Québec, le 14 octobre 2017.
2017-10-16 11:56 || Québec Québec

Rencontrer Jésus à la frontière

La cathédrale catholique Marie-Reine-du-Monde, à Montréal.
2017-10-12 19:49 || Québec Québec

La cathédrale de Montréal consacrée après 123 ans

Il semble pratiquement impossible pour une personne transgenre de devenir parrain ou marraine. Cependant, la discussion n'est pas pour autant terminée.
2017-10-03 20:40 || Québec Québec

Une transgenre peut-elle devenir marraine? La question guette l’Église du Québec