COVID-19

Fermeture des lieux de culte: «nécessaire», dit le cardinal Lacroix

«La fermeture des lieux de culte est le prix fort à payer pour protéger la vie de tous et de toutes, la nôtre et celles des autres», estime le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.
«La fermeture des lieux de culte est le prix fort à payer pour protéger la vie de tous et de toutes, la nôtre et celles des autres», estime le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-01-08 14:27 || Québec Québec

«La fermeture des lieux de culte est le prix fort à payer pour protéger la vie de tous et de toutes, la nôtre et celles des autres», estime le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.

Dans un bref message qu’il vient de transmettre aux fidèles de l’archidiocèse, le primat du Canada dit comprendre «la déception de nombreux croyants et croyantes assidus de nos assemblées» devant l’annonce faite le mercredi 6 janvier par le premier ministre François Legault de fermer tous les lieux de culte du Québec jusqu’au 8 février 2021.

Bien que «ne plus pouvoir nous rassembler pour célébrer notre foi dans nos lieux de culte» soit «une décision difficile à accepter», elle est toutefois «nécessaire en ce moment particulier de la crise de santé publique que nous traversons».

«La situation est sérieuse», estime encore le cardinal Lacroix qui demande à tous les catholiques de collaborer avec les autorités sanitaires et de respecter les consignes gouvernementales édictées depuis mercredi. Ce «qui nous est demandé en ce moment paraît justifié», écrit-il.

Si «le Québec se trouve à nouveau confiné», pas question toutefois pour l’Église d'être en pause puisque «de nombreuses personnes ont besoin de soutien, d’accompagnement et d’espérance».

Le cardinal Lacroix ajoute, au terme de son message pastoral publié dans le site Web de l’archidiocèse de Québec, que les membres du personnel des différentes paroisses de l’archidiocèse de Québec «sont déterminés à prendre tous les moyens à leur disposition» afin de poursuivre leur mission et «de maintenir le contact avec la population qui [leur] est confiée».

Un peu plus tôt vendredi matin, l’évêque du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Mgr Pierre Goudreault a soutenu que les nouvelles mesures de confinements énoncées par les autorités sanitaires sont «importantes pour freiner la croissance de la pandémie».

«Pour ceux et celles qui trouvent sens à leur vie en accueillant la présence de Dieu, j'aime vous redire que le Seigneur marche avec nous pour nous réconforter et nous donner force. Il ne nous abandonne pas», a écrit Mgr Goudreault dans sa page Facebook.

Il invite tout particulièrement les catholiques à se «faire proche des personnes plus pauvres ou vulnérables».

«Plusieurs baptisés sont conscients que la mission n'est pas confinée. Elle continue même en temps de pandémie», a-t-il ajouté.

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) n’a toujours pas réagi aux mesures annoncées mercredi soir par François Legault. Le 15 mars 2020, lorsque le premier ministre avait ordonné la «fermeture de tous les lieux de rassemblement» au Québec, l’AECQ avait aussitôt encouragé, «compte tenu de l’importance du danger, de l’urgence de la situation et de la solidarité nécessaire en pareil cas, l’annulation de toutes les célébrations et de toutes les activités publiques dans les églises du Québec».

***

 

 

du même auteur

Dans son rapport annuel qui détaille les nombreuses violations des droits humains dans le monde, Amnistie internationale évoque la loi québécoise sur la laïcité qui interdit des signes religieux dans certains contextes.
2021-04-15 16:39 || Monde Monde

Amnistie internationale critique la Loi sur la laïcité de l'État

Le vicaire général du diocèse de Saint-Jean-Longueuil connaît quelques-uns des sept religieux qui ont été enlevés le dimanche 11 avril à la Croix-des-Bouquets, en périphérie de Port-au-Prince, alors qu’ils se rendaient à l’installation du nouveau curé de la paroisse de Galette-Chambon dans la commun
2021-04-15 11:29 || Monde Monde

«C'est tous les jours que l'on kidnappe des gens en Haïti»

Simon Lepage-Fournier, en 2019, lors de la manifestation pour le climat à laquelle participait la militante Greta Thunberg.
2021-04-13 15:57 || Canada Canada

Après la crise, à nous de faire les bons choix, dit Simon Lepage-Fournier

articles récents

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique

La question est alimentée par une série de malaises devant la réception plus que mitigée de déclarations émanant de la Conférence des évêques catholiques du Canada.
2021-04-13 18:21 || Canada Canada

Le Québec aurait-il besoin de sa propre conférence épiscopale?