Finances diocésaines

Joliette se serre la ceinture

Le nouvel évêque de Joliette, Mgr Raymond Poisson, lors de la plénière des évêques canadiens à Cornwall (Ontario) en septembre 2015.
Le nouvel évêque de Joliette, Mgr Raymond Poisson, lors de la plénière des évêques canadiens à Cornwall (Ontario) en septembre 2015.   (Présence/François Gloutnay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-02-01 13:09 || Québec Québec

Le nouvel évêque de Joliette annonce plusieurs mesures pour redresser la situation financière de son diocèse. Dans une lettre, Mgr Raymond Poisson rappelle que l’année 2015 s’est soldée par un déficit pour le diocèse catholique.

Mgr Raymond Poisson arrivait à Joliette l’automne dernier précédé de sa réputation de redresseur de finances. L’ancien évêque auxiliaire du diocèse de Saint-Jérôme savait que le diocèse voisin de Joliette avait déjà pris diverses mesures pour composer avec une situation financière délicate et que cela ferait partie des défis qui l’attendaient.

«Je voudrais ici vous donner quelques informations sur la situation très concrètes du Diocèse; bien qu’elles se présentent d’un point de vue très administratif, ces informations nous interpellent pastoralement dans des décisions courageuses. Loin de nous faire peur, ces décisions à prendre avec lucidité, visent toujours une meilleure réalisation de notre mission», annonce l’évêque.

«L’heure est à la recherche d’une manière d’être présent pour remplir la mission évangélique qui ne peut plus ressembler à celle connue depuis des générations », indique plus loin Mgr Poisson, saluant au passage la «lucidité» de l’ancien évêque – Mgr Gilles Lussier – et de ses collaborateurs ont entamé un redressement il y a quelques années.

«Malgré l’effort soutenu des dernières années, la clôture de l’année financière 2015 se soldait par un déficit, lequel avait entraîné la création progressive d’une marge de crédit à l’institution bancaire de plus de 400 000 $», confirme l’évêque, qui veut éviter d’avoir recours à l’avenir à une telle marge.

Il annonce ainsi une série d’ajustements devant permettre de réduire les dépenses. Par exemple, deux mesures permettront d’économiser l’équivalent de 36,5 de travail rémunéré par semaine: la fin des rencontres des animateurs des six régions du diocèse à l’évêché (22,5 heures par semaine) et le non renouvellement du poste de responsable diocésain du catéchuménat (14 heures par semaine).

Par ailleurs, le choix de l’évêque de loger à l’évêché et d’y accueillir des séminaristes permet également de faire des économies, selon Mgr Poisson. Le diocèse essaye toujours de trouver une vocation à la partie arrière de l’évêché et a entamé des discussions avec des organismes.

Quelques autres mesures visent également à rationaliser les dépenses.

Mgr Poisson termine sa lettre en invitant les fabriques à faire preuve de lucidité et à trouver des moyens originaux de faire face à la baisse des revenus généralisée.

«Les solutions ne peuvent se conclure toujours par une réduction du temps rémunéré. Il doit y avoir des décisions responsables et plus courageuses, afin de constituer dans chaque région, un pôle de la mission plus fort et mieux équipé, assurant ainsi la continuité», fait valoir l’évêque de Joliette.

Il entend explorer diverses avenues localement lors de ses visites pastorales.

 

du même auteur

Sous la gouverne de Luc Bouchard, le diocèse de Trois-Rivières a connu plusieurs changements au cours des dernières années, faisant même figure de pionnier dans les transformations organisationnelles.
2021-02-05 18:17 || Québec Québec

Luc Bouchard, collaborer sans s'imposer

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations

articles récents

Beate Gilles, une théologienne de 50 ans, devient la première femme à diriger le secrétariat des évêques. Son mandat débutera le 1er juillet 2021. Son élection survient alors que l'Église allemande est à nouveau plongée dans la tourmente sur la question des abus sexuels.
2021-02-26 16:33 || Monde Monde

Une femme élue secrétaire générale des évêques allemands

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés