Ignatius Kaigama

L’archevêque de Jos effectuera une tournée canadienne

L'archevêque de Jos, Mgr Ignatius Kaigama, effectuera sa première visite au Canada du 8 au 14 juin 2018. Sur cette photo, il prenait la parole à Manchester, en Angleterre, en 2014.
L'archevêque de Jos, Mgr Ignatius Kaigama, effectuera sa première visite au Canada du 8 au 14 juin 2018. Sur cette photo, il prenait la parole à Manchester, en Angleterre, en 2014.   (CNS photo/Simon Caldwell)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-05-30 14:58 || Canada Canada

L’archevêque de Jos, Ignatius Kaigama, sera de passage pour la première fois au Canada du 8 au 14 juin. Invité par l’organisme catholique Aide à l’Église en détresse Canada (AED), il s’arrêtera notamment deux jours à Montréal.

Figure incontournable de l’Église catholique africaine, Mgr Kaigama dénonce depuis longtemps les violences et tensions religieuses qui perturbent son pays, le Nigéria. Âgé de 59 ans, il est présentement président de la conférence épiscopale nigériane.

« Si le fondamentalisme religieux est l'une des raisons principales des violences, l'évêque ne se gêne pas pour dénoncer régulièrement le manque de moyens pour lutter efficacement contre la montée des extrémismes, non seulement par la défense effective des minorités, mais également parce qu'il n'existe pas de système d'éducation digne de ce nom et que le chômage est endémique, plus de 14 % », souligne l’AED dans le communiqué annonçant sa visite.

De Vancouver à Montréal

L’archevêque de Jos débutera son périple à Vancouver le 8 juin. Le lendemain, il se rendra à Toronto, où il présidera la messe à la cathédrale Saint-Michel. Les 11 et 12 juin, il sera dans la région d’Ottawa. Enfin, il sera à Montréal les 13 et 14 juin. Le public pourra notamment le rencontrer à la Librairie Atwater dans la soirée du 14.

Mgr Kaigama souhaite aborder la question de « l’espérance » au cours de sa visite. «Un chrétien doit toujours vivre d'espérance, tout en continuant à travailler et à lutter pour que le monde soit plus juste et plus humain», a-t-il dit.

Pour l’AED, sa présence au Canada est une occasion rêvée pour attirer l’attention du public sur la réalité des chrétiens du Nigéria.

«Ce que nous observons dans certaines régions du Nigeria est alarmant», a indiqué Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau canadien de l'AED, situé à Montréal.

«Certains rapports reçus dernièrement laissent croire qu'il pourrait y avoir une tentative d'islamisation» de régions majoritairement chrétiennes, a-t-elle ajouté.

 

du même auteur

Le dominicain britannique Timothy Radcliffe était de passage au Montmartre canadien à Québec le 18 février 2019.
2019-02-19 20:41 || Monde Monde

«Il ne faut pas avoir peur de la crise»

L'actuel nonce apostolique au Canada, Mgr Luigi Bonazzi, assure que la nonciature n'a reçu aucune plainte au sujet de Mgr Luigi Ventura, actuel nonce à Paris, mais nonce au Canada de 2001 à 2009.
2019-02-15 17:50 || Monde Monde

Enquête sur Mgr Ventura: «Pour moi c’est difficile à croire»

La grande mosquée de Québec en 2017.
2019-02-12 11:39 || Québec Québec

Sentence de Bissonnette: combat contre l’islamophobie loin d'être gagné, disent des groupes

articles récents

Le dominicain britannique Timothy Radcliffe était de passage au Montmartre canadien à Québec le 18 février 2019.
2019-02-19 20:41 || Monde Monde

«Il ne faut pas avoir peur de la crise»

2019-02-19 09:02 || Vatican Vatican

Abus sexuels: mea culpa des congrégations religieuses

Le «manifeste» du cardinal Gerhard Muller est vu par plusieurs comme une critique envers le pontificat de François.
2019-02-12 17:35 || Monde Monde

Le coup de poing doctrinal du cardinal Muller