Malgré le retrait des évêques catholiques

La CRC demeure membre de Kairos

La présidente de la CRC, Michelle Payette, supérieure de la Congrégation des Missionnaires de l'Immaculée-Conception.
La présidente de la CRC, Michelle Payette, supérieure de la Congrégation des Missionnaires de l'Immaculée-Conception.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-12-15 08:53 || Canada Canada

Malgré le retrait récent des évêques catholiques de KAIROS - la plus grande coalition oecuménique canadienne consacrée à la justice sociale - la Conférence religieuse canadienne maintiendra son adhésion à la coalition œcuménique, vient d'annoncer la présidente de la CRC, la religieuse Michelle Payette.

«Nos membres nous ont demandé de travailler de manière œcuménique sur les questions de justice sociale, et notamment sur les droits des autochtones, la sauvegarde de la création et d’autres enjeux environnementaux», a-t-elle déclaré.

Le conseil d'administration de ce regroupement de congrégations religieuses a pris cette décision la semaine dernière lors d'une rencontre tenue à Edmonton, en Alberta.

Au mois d'octobre, la Conférence des évêques catholiques du Canada avait annoncé son retrait de la coalition œcuménique, prétextant «l’incompatibilité de KAIROS avec [sa] nature, [ses] structures et [son] rôle d’assemblée nationale des évêques catholiques latins et orientaux du Canada».

Ce départ avait déclenché une réflexion sur la participation des institutions catholiques aux activités de la coalition fondée en 2001. L'organisme Développement et Paix avait indiqué qu'il entendait en demeurer membre alors que la CRC avait déclaré vouloir consulter les congrégations religieuses.

«Le consensus manifeste qui s’en est dégagé appuie l’idée que la CRC signe le Protocole d’entente et continue de siéger au comité directeur» de KAIROS, dit aujourd'hui la missionnaire Michelle Payette.

Le 9 novembre, dans une lettre remise à la CRC, les Jésuites de tout le Canada avaient appuyé «résolument, et sans réserve, le maintien de la présence active de la CRC au sein de KAIROS».

«Dans le champ de l’œcuménisme au Canada, l’heure n’est certainement pas au retrait et au repli. Au contraire, nous sommes invités à dépasser les difficultés structurelles et les visions trop corporatistes, afin de témoigner courageusement ensemble du fait que la communion se réalise dans l’action, une action au service des pauvres, des exclus, de la justice, de la paix et de l’intégrité de la Création», avaient écrit Jean-Marc Biron et Peter Bisson, respectivement provincial des Jésuites du Canada français et d’Haïti et provincial des Jésuites du Canada anglais.

Parce que «les problématiques de justice et de paix requièrent plus que jamais d’agir en partenariat», la supérieure générale de l'Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal, Gisèle Turcot, avait aussi «appuyé sans réserve le maintien d’une représentation de la CRC au conseil d’administration de KAIROS».

La Conférence religieuse canadienne - tout comme la Conférence des évêques catholiques du Canada - est un membre fondateur de KAIROS. La coalition œcuménique compte dix membres, soit six Églises et quatre organismes.

 

du même auteur

Développement et Paix n'est toujours pas en mesure d'indiquer si les sommes de Carême de partage seront versées aux partenaires soupçonnés par des évêques de ne pas respecter l'enseignement moral et social de l'Église catholique.
2020-02-26 10:04 || Canada Canada

Des incertitudes planent sur la campagne Carême de partage

À l'apprôche du carême, plusieurs membres de Développement et Paix ont manifesté leur frustration, tandis que la direction garde le cap.
2020-02-26 06:41 || Canada Canada

Développement et Paix: membres frustrés, la direction garde le cap

Richard Gagnon serrant la main du pape François en décembre 2018.
2020-02-25 15:38 || Canada Canada

Les évêques canadiens se gardent de condamner Jean Vanier sans réserve

articles récents

Développement et Paix n'est toujours pas en mesure d'indiquer si les sommes de Carême de partage seront versées aux partenaires soupçonnés par des évêques de ne pas respecter l'enseignement moral et social de l'Église catholique.
2020-02-26 10:04 || Canada Canada

Des incertitudes planent sur la campagne Carême de partage

À l'apprôche du carême, plusieurs membres de Développement et Paix ont manifesté leur frustration, tandis que la direction garde le cap.
2020-02-26 06:41 || Canada Canada

Développement et Paix: membres frustrés, la direction garde le cap

Richard Gagnon serrant la main du pape François en décembre 2018.
2020-02-25 15:38 || Canada Canada

Les évêques canadiens se gardent de condamner Jean Vanier sans réserve