Consistoire du 15 mars

La date de la canonisation de Mère Teresa dévoilée sous peu

Des religieuses de la communauté de Mère Teresa assistent à une messe devant son tombeau le 18 décembre 2015.
Des religieuses de la communauté de Mère Teresa assistent à une messe devant son tombeau le 18 décembre 2015.   (CNS photo/Piyal Adhikary, EPA)
2016-03-07 15:09 || Vatican Vatican

Le 15 mars, le pape François présidera un consistoire qui confirmera la canonisation de cinq hommes et femmes, dont celle de Mère Teresa.

Les réunions dites «ordinaires et publiques» du consistoire permettent la rencontre entre les cardinaux de la Curie et les postulateurs d’un procès de canonisation. C’est habituellement la dernière et ultime étape avant la reconnaissance officielle de la sainteté d’un bienheureux ou d’une bienheureuse.

Deux saints latino-américains

Cette réunion du consistoire doit aussi confirmer la canonisation de deux bienheureux latino-américains. D’abord celle José Gabriel del Rosario Brochero (1840-1914), un curé «gaucho» ayant évangélisé sans relâche — et à dos de mulet — les fidèles de la pampa, c’est-à-dire des hauts-plateaux l’Argentine. Ensuite celle de José Sanchez del Rio (1913-1928), un jeune mexicain de 14 ans martyrisé dans les années 1920 lors de la révolte des cristeros. Cette révolte opposait des paysans catholiques aux forces armées mexicaines, à une époque où le gouvernement mexicain était anticlérical. Sanchez del Rio avait refusé de renier sa foi catholique.

Mère Teresa

C’est habituellement lors de ces rencontres du consistoire que sont précisées les dates auxquelles auront lieu la canonisation des bienheureux et bienheureuses. Or, il est déjà établi que la canonisation de Mère Teresa devrait avoir lieu le 4 septembre 2016. Cette date coïncide avec le Jubilé des opérateurs et bénévoles de la miséricorde, mais aussi avec le 19e anniversaire du décès de la bienheureuse fondatrice des Missionnaires de la Charité, morte le 5 septembre 1997.

Le 17 décembre 2015, le pape François avait déjà avalisé un récit de guérison miraculeuse attribuée à l’intercession de Mère Teresa. En 2008, un ingénieur industriel de Santos, au Brésil, aurait été guéri miraculeusement par l’intercession de celle-ci. L’homme de 42 ans était plongé dans le coma en salle opératoire: un neurochirurgien devait retirer une masse cancéreuse qui s’était formée dans son cerveau — masse qui est disparue.

Deux nouveaux saints européens

Le pape devait également confirmer la canonisation du bienheureux Stanislas Papczynski (1631-1701), le fondateur polonais de la congrégation des Marianistes de l'Immaculée-Conception, et celle de la bienheureuse Marie Elizabeth Hesselblad (1870-1957), une luthérienne suédoise s’étant convertie au catholicisme et qui a fondé la congrégation des Sœurs du Saint-Sauveur de Sainte-Brigitte.

Junno Arocho Esteves, Catholic News Service
Trad. et adapt. Présence/Frédéric Barriault