Entrevue avec Mgr Ibrahim M. Ibrahim, évêque éparchial du Canada

La majorité des membres de l’Église grecque-melkite catholique de la province est née au Québec

Mgr Ibrahim M. Ibrahim, évêque éparchial du Canada, et le patriarche de l’Église grecque-melkite catholique, Youssef Absi, à Laval le 28 octobre 2017.
Mgr Ibrahim M. Ibrahim, évêque éparchial du Canada, et le patriarche de l’Église grecque-melkite catholique, Youssef Absi, à Laval le 28 octobre 2017.   (Présence/Yves Casgrain)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2017-11-01 12:20 || Québec Québec

Dans une entrevue accordée à Présence, Mgr Ibrahim M. Ibrahim, évêque éparchial du Canada, a souligné que la très grande majorité des fidèles sont nés au Québec. «Plusieurs jeunes ne parlent pas arabe.»

Cette réalité est un véritable défi pour cette communauté qui souligne les 125 ans de la fondation de l’église Saint-Sauveur de Montréal. «Nous cherchons ensemble les points communs qui nous unissent à nos frères d’Orient. De plus, il y a la mentalité qui change, qui évolue, surtout chez nos jeunes.»

Au terme du IXe Congrès des évêques melkites dans les pays d’immigration qui s’est tenu à Montréal du 23 au 31 octobre, « il a été convenu de consacrer une journée entière à la situation particulière des melkites catholiques en terre d’immigration lors du prochain synode des évêques qui se tient une à deux fois par année au Liban», souligne Mgr Ibrahim.

Toutefois, ces défis n’empêchent pas la communauté grecque melkite catholique d’être dynamique précise-t-il. «Nous avons beaucoup de jeunes qui s’impliquent. L’année dernière, nous avons organisé la première convention de jeunes à Montréal. Ce fut une expérience extraordinaire. Deux cent cinquante jeunes de partout au Canada se sont donné rendez-vous pour partager et prier ensemble. Les jeunes ont même fait de l’évangélisation au centre-ville!» 

Né au Liban, Mgr Ibrahim a vécu plusieurs années aux États-Unis avant de s’installer au Canada à l’âge de 40 ans. «Maintenant, je me sens Québécois. Vous savez, nous sommes très fiers d’être Québécois. Le Québec est notre nation. En tant qu’évêque, je représente toute l’Église, les Québécois et ceux qui sont arrivés ici il y a plus ou moins longtemps.»

Mgr Ibrahim estime que la communauté melkite catholique est bien soudée. «Notre appartenance est basée sur une forte pierre. L’unité pour nous est une priorité. Il y a beaucoup de diversité chez nous. Toutefois, je suis évêque depuis quinze ans à Montréal et je considère que cette diversité ne nous a pas empêchés d’être unis et forts.» 

«Il faut venir nous voir pour constater à quel point nous sommes dynamiques!, lance-t-il. Vous savez, nous animons le Mouvement international de l’apostolat des enfants (MIDADE) qui regroupe plus de 150 enfants de langue arabe et 450 jeunes qui parlent français.»

Par ailleurs, c’est avec chaleur que Mgr Ibrahim parle du nouveau patriarche de l’Église grecque-melkite catholique. «Le patriarche Youssef Absi est perçu avec beaucoup d’estime. C’est un homme de prière. C’est un leader sincère, modeste. Il est humble de cœur. Youssef Absi est un artiste. C’est un homme extraordinaire. Son mandat est difficile, mais je suis certain qu’il sera à la hauteur.»

 

du même auteur

Le sociologue clinicien Vincent de Gaulejac s'est intéressé à l'expérience des familles de djihadistes.
2018-11-13 15:31 || Monde Monde

Des sociologues dialoguent avec les djihadistes et leurs familles dans un processus de déradicalisation

L'un des leaders de La Meute, Sylvain Brouillette, dit Maïkan, a pris la défense de son mouvement en rejetant catégoriquement les propos du chercheur Martin Geoffroy.
2018-03-29 09:52 || Québec Québec

La Meute dément être animée par des principes religieux

Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à signer le livre d’or de la métropole le 20 mars 2018.
2018-03-29 09:09 || Québec Québec

250e anniversaire du premier lieu de culte non catholique au Québec

articles récents

Détail d'une église de Turin, en Italie. Les évêques italiens ont approuvé cette semaine une nouvelle traduction de la prière du Notre Père.
2018-11-16 15:12 || Monde Monde

Nouvelle traduction du Notre Père approuvée en Italie

L’équipe du renouveau baptismal, incluant des laïcs, des couples, des membres de la Famille Myriam Beth’léem et Robin Dancause, à l’avant-plan, deuxième à partir de la droite. Le curé André Couture se trouve en bas à gauche.
2018-11-14 15:05 || Québec Québec

Des projets novateurs dans un diocèse en pleine réflexion sur son avenir

Suzanne Emerson tient une pancarte lors d’une manifestation organisée le 12 novembre 2018 par le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) en marge de l’assemblée plénière des évêques américains à Baltimore.
2018-11-13 10:56 || Monde Monde

Crise des abus: Rome demande aux évêques américains de reporter leur vote