Élection d'un évêque coadjuteur

Le dauphin de l'évêque anglican de Québec connu vendredi

La cathédrale anglicane de Québec, Holy Trinity, ou Sainte-Trinité.
La cathédrale anglicane de Québec, Holy Trinity, ou Sainte-Trinité.   (Photothèque Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-11-25 09:23 || Québec Québec

C'est vendredi matin que le diocèse anglican de Québec connaîtra le nom de son nouvel évêque coadjuteur. Les membres du synode diocésain, formé de prêtres et de laïcs, éliront à scrutin secret celui qui remplacera Mgr Dennis Drainville, l'actuel évêque de Québec, lorsque ce dernier quittera son poste en 2016. Le nouvel élu deviendra alors le 13e évêque de Québec.
 
Six prêtres ont été nominés et ont rempli un bulletin de présentation où ils expliquent leurs motivations et leurs préoccupations. Ces bulletins sont publics et sont disponibles sur le site Web du diocèse de Québec.

Aumônier retraité des Forces armées canadiennes, le major Marcel Dumont, prêtre depuis 1992, est l'un des six candidats. «Dans un monde caractérisé par la peur de l'autre, le repli sur soi et le cynisme, j'aimerais oeuvrer à augmenter dans nos communautés chrétiennes les signes de rencontres, d'inclusion sans jugement, de paix et de joie partagées», explique-t-il.

L'ex-journaliste Bruce Myers, ordonné à la prêtrise en 2004, estime que «la faim qu'expriment plusieurs Québécois pour un engagement significatif et intelligent avec les grandes questions de la vie et les grands défis de société signifie que nous sommes dans un temps et un endroit fertile pour les graines de l'évangile».

Kevin William Flynn, ordonné en 1983, est directeur du Programme d'études anglicanes à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. Sous son leadership, le diocèse développerait de «nouvelles avenues en matière de ministère paroissial et de collecte de fonds».

Curé de paroisses à Montréal et à Québec, David Oliver, ordonné en 1976, est connu pour son engagement au sein du Réseau francophone de l'Église anglicane du Canada. Il souhaite aussi que le diocèse de Québec, comme tous les diocèses canadiens, «oeuvre à créer un nouveau partenariat avec les peuples autochtones».

Recteur à Burlington, en Ontario, Stuart Pike, prêtre depuis 1989, a travaillé durant dix ans en Gaspésie. Il veut «encourager le mentorat  entre le clergé et les laïcs» et favoriser «l’accompagnement spirituel dans tout le diocèse, notamment pour les paroisses qui sont plus isolées».

Le sixième candidat est Peter Wall, ordonné en 1989, et recteur de la cathédrale Christ Church à Hamilton, en Ontario. Il s'engage, s'il est élu, à maîtriser la langue française d'ici deux ans, ce qui serait, «un significatif, mais non inaccessible, défi». 

La rencontre du synode diocésain, la 84e depuis la fondation du diocèse en 1793, se déroulera au campus Notre-Dame-de-Foy à Saint-Augustin-de-Desmaures jusqu'à dimanche. Les premières heures de la rencontre seront consacrées à l'élection de l'évêque coadjuteur. Les membres discuteront ensuite des orientations diocésaines et des questions financières.
 
Le diocèse de Québec compte 69 paroisses ou congrégations. Vingt prêtres sont au service des 1800 membres de ce vaste diocèse qui comprend les villes de Québec, Trois-Rivières, Gaspé, Baie-Comeau et Sherbrooke.
 
Le vote, par scrutin secret, aura lieu vendredi matin. Pour être élu, un candidat doit obtenir, séparément, les deux tiers des votes du clergé et des laïcs.

 

du même auteur

Arrêté en 2019 par le Service de police de Laval pour des gestes à caractère sexuel, le père Henri Paradis, a reconnu, au mois de septembre, sa culpabilité à deux chefs d’agression sexuelle et d’attentat à la pudeur.
2020-10-20 15:26 || Québec Québec

Le père Henri Paradis condamné à huit mois de détention à domicile

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

«Avec des bras fatigués, mais vaillants, des sœurs se sont mises à fabriquer des masques et des blouses pour du personnel infirmier», donne en exemple la Conférence religieuse canadienne.
2020-10-15 17:04 || Canada Canada

«Nous sortirons plus forts de la pandémie»

articles récents

Le pape François lors de son audience générale du 21 octobre 2020 au Vatican.
2020-10-21 13:38 || Vatican Vatican

Propos du pape sur le mariage gai: nouveauté ou continuité?

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

Une manifestation contre le racisme le 7 juin 2020 à Montréal. «Actuellement, les Églises tentent de se débarrasser du privilège blanc et du racisme, mais elles ne sont pas encore arrivées à l’étape d’admettre qu’elles sont racistes», estime Michael Blair, secrétaire général de l’Église Unie.
2020-10-19 15:03 || Canada Canada

Les Églises invitées à reconnaître le racisme systémique en leur sein