Unions civiles homosexuelles

Le pape ne change pas la doctrine sur le mariage, insiste la Secrétairerie d’État du Vatican

La Secrétairerie d'État du Vatican a envoyé une note explicative aux nonces, insistant sur le fait que lorsque le pape François a parlé des unions civiles, il ne modifiait ni ne remettait en cause «la doctrine de l'Église», qu'il a «réaffirmée à de nombreuses reprises» au fil des ans.
La Secrétairerie d'État du Vatican a envoyé une note explicative aux nonces, insistant sur le fait que lorsque le pape François a parlé des unions civiles, il ne modifiait ni ne remettait en cause «la doctrine de l'Église», qu'il a «réaffirmée à de nombreuses reprises» au fil des ans.   (Capture d'écran CNS/Noticieros Televisa via YouTube)
2020-11-03 15:55 || Vatican Vatican

La Secrétairerie d'État du Vatican a envoyé une note explicative aux nonces du monde entier, insistant sur le fait que lorsque le pape François a parlé des unions civiles, il ne modifiait ni ne remettait en cause «la doctrine de l'Église», qu'il a «réaffirmée à de nombreuses reprises» au fil des ans.

La note, qui n'est pas signée, explique que les remarques du pape sur les personnes homosexuelles dans le récent documentaire Francesco proviennent de ses réponses à deux questions distinctes dans une entrevue réalisée en 2019 pour le réseau mexicain Televisa.

Les commentaires du pape ont été «édités et publiés comme une seule réponse sans la contextualisation nécessaire», selon la note.

Comme l'a rapporté l’agence Catholic News Service le 26 octobre, lorsque le pape François a déclaré que les personnes homosexuelles avaient le droit d'être dans une famille et que les couples homosexuels avaient besoin d'une forme de loi civile pour protéger leurs droits, il ne préconisait aucune forme de «mariage» ou de droit au mariage pour les couples homosexuels.

Pourtant, dans son documentaire Francesco, le réalisateur Evgeny Afineevsky a présenté ces déclarations comme si le pape François avait parlé du droit des couples homosexuels à former une famille, y compris avec des enfants.

Afineevsky, qui, selon un fonctionnaire du Vatican, n'a jamais eu droit d’interroger le pape devant la caméra, a tiré les citations sur les familles et la citation sur les unions civiles de l'entrevue de Valentina Alazraki, correspondante de Televisa.

Les clips utilisés dans le film d'Afineevsky ont rassemblé des citations de trois moments distincts de l’entrevue de Televisa. Le pape semble ainsi dire: «Ils sont enfants de Dieu et ont droit à une famille. Personne ne devrait être mis à la porte ou rendu malheureux à cause de cela. Ce que nous devons créer, c'est une loi sur l'union civile. De cette façon, ils seront légalement couverts.»

La note de la Secrétairerie d'État indique également que le pape François a insisté à plusieurs reprises sur le fait que les unions homosexuelles ne peuvent être assimilées au mariage, en citant une entrevue au journal italien Corriere della Sera de 2014.

Dans cette entrevue réalisée il y a six ans, le pape François était interrogé sur les initiatives prises en Europe pour légaliser le mariage homosexuel ou adopter des lois sur l'union civile.

«Le mariage est entre un homme et une femme», avait-il déclaré. «Les États laïques veulent valider les unions civiles pour réglementer les différentes situations de cohabitation, poussés par la nécessité de réglementer les aspects économiques entre les personnes, comme la garantie des soins de santé. Ce sont des pactes de cohabitation de différentes sortes, dont je ne pourrais pas énumérer les différentes formes.»

«Il est nécessaire de voir les différents cas et de les évaluer dans leur variété», avait-il dit, laissant entendre que certaines formes d'unions civiles seraient acceptables.

En ce qui concerne l’entrevue non éditée de Televisa et les remarques du pape au Corriere della Sera, de même que les distinctions similaires qu'il a faites à d'autres occasions, la note de la Secrétairerie d'État insiste: «Il est clair que le pape François faisait référence à des réglementations étatiques particulières, certainement pas à la doctrine de l'Église, qu'il a réaffirmée à de nombreuses reprises au fil des ans.»

Cindy Wooden

***

 

 

du même auteur

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique

Des jeunes se préparent à recevoir les sacrements d'initiation à l'église St. John of God Church de Central Islip (New York), en 2019.
2021-04-12 12:00 || Monde Monde

L'état de l'Église dans le monde en quelques top 5

articles récents

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique

La question est alimentée par une série de malaises devant la réception plus que mitigée de déclarations émanant de la Conférence des évêques catholiques du Canada.
2021-04-13 18:21 || Canada Canada

Le Québec aurait-il besoin de sa propre conférence épiscopale?