Voyage à Lund et Malmö les 31 octobre et 1er novembre

Le pape se rendra dans une Suède fortement sécularisée

Discussion entre le pape François et l'évêque de Stockholm, Anders Arborelius, au Vatican en juin 2016.
Discussion entre le pape François et l'évêque de Stockholm, Anders Arborelius, au Vatican en juin 2016.   (CNS photo/L'Osservatore Romano via Reuters)
2016-10-27 10:02 || Monde Monde

Le pape François sera de passage en Suède, du 31 octobre au 1er novembre. Il visitera les villes de Lund et de Malmö, dans le cadre d’une rencontre œcuménique internationale qui célébrera le 500e anniversaire de la Réforme luthérienne. Portrait d’un pays fortement sécularisé, où le catholicisme, bien que marginal, connaît une croissance.

Évêque de Stockholm, Mgr Anders Arborelius est le tout premier Suédois à occuper une telle fonction depuis l’époque de la Réforme luthérienne. Il est d’ailleurs l’unique évêque catholique de toute la Suède.

Selon lui, «les Suédois ont la réputation d’être de personnes pragmatiques et à la recherche du consensus. Ils s’efforcent donc de dialoguer et de se concerter, même lorsqu’ils sont issus de milieux ou d’horizons idéologiques différents».

La Suède est un pays majoritairement protestant: près de 60% de la population est membre de l’Église luthérienne, longtemps Église officielle du pays. Un peu plus de 1% des Suédois sont de confession catholique. Les statistiques officielles font état de 115 000 catholiques en Suède. Or, selon l’évêque de Stockholm, ces chiffres ne tiennent pas compte de l’afflux constant d’immigrants catholiques.

Le pays scandinave est largement sécularisé, et les sondages font état d’une forte indifférence religieuse. Si plus de 30% des Suédois affirment être ouvertement croyants, très peu fréquentent régulièrement un lieu de culte.

Selon Mgr Arborelius, les «sociétés sécularisées [comme celle de la Suède] continuent malgré tout d’adhérer à certaines valeurs chrétiennes». Les Suédois, dit-il, «souhaitent venir en aide aux plus démunis, protéger les personnes les plus vulnérables et mettre en place une société plus égalitaire».

Des traditions qui perdurent

L’aumônier du roi de Suède, le révérend Michael Bjerkhagen abonde dans ce sens. Selon lui, «bon nombre de Suédois officiellement agonistiques continent d’être animés par des idéaux chrétiens». Ces idéaux, dit-il, «colorent la façon dont les Suédois pensent et parlent, en plus d’être au cœur des valeurs auxquelles ils adhèrent et des décisions qu’ils prennent, au jour le jour».

Les rituels religieux luthériens continuent d’ailleurs de rythmer la vie quotidienne suédoise, que ce soit au Parlement, lors de l’inauguration des sessions parlementaires, dans les cathédrales des grandes villes, lors de funérailles officielles, ou dans de petites églises paroissiales, à l’occasion de cérémonies de collation des grades.

Selon le révérend Bjerkhagen, les Suédois sont «remplis d’enthousiasme» depuis qu’ils ont appris que le pape visiterait leur pays. Aux yeux de l’aumônier du roi de Suède, le pape est «l’incarnation par excellence de l’unité chrétienne».

«Nous avons donc des attentes très élevées à l’égard de cette visite. Et plus encore envers ce pape-là. François a en effet fait preuve de beaucoup d’audace et de leadership depuis le début de son pontificat. Nous avons particulièrement apprécié sa solidarité à l’égard des réfugiés et des pauvres, de même que son dialogue franc et sincère avec les autres Églises. Il a également fait preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit dans les enjeux éthiques ou sociaux. Nous apprécions aussi l’humilité et la simplicité qui animent ce pape lorsqu’il interagit avec les gens ordinaires», dit-il.

Liens entre les Églises

L’aumônier luthérien et l’évêque catholique insistent sur les liens d’amitié qui unissent les membres de leurs Églises respectives en Suède. Cette amitié passe notamment par le partage des lieux de culte, affirme Mgr Arborelius. L’Église catholique est en effet confrontée à une croissance constante de son nombre de fidèles, en raison de l’afflux massif d’immigrants catholiques en Suède. Les autorités luthériennes ont donc permis au clergé catholique de célébrer la messe dans des lieux de culte protestants.

L’évêque de Stockholm se réjouit de la popularité dont jouit le pape François en Suède. Il espère que sa visite permette aux athées et aux agnostiques de constater «à quel point les chrétiens sont des personnes accueillantes et bienveillantes, même s’ils sont fidèles à un crédo religieux».

La croissance de l’Église catholique suédoise s’explique en bonne partie par l’arrivée d’immigrants originaires du Moyen-Orient. Ces chrétiens chaldéens et maronites viennent grossir les rangs d’une Église catholique composée d’un nombre croissant d’ex-luthériens convertis au catholicisme.

Mgr Arborelius est d’ailleurs l’un de ces convertis. Selon lui, la plupart des convertis sont issus du monde universitaire, l’Église catholique ayant la réputation de valoriser le savoir et l’érudition.

D'après un texte de Cindy Wooden, Catholic News Service
Trad. et adapt. F. Barriault, pour Présence

 

du même auteur

Des infirmières portant un masque se tiennent devant une statue du pape Jean-Paul II à Wadowice, en Pologne, à l'occasion d'une cérémonie soulignant le 100e anniversaire de naissance du saint le 18 mai 2020.
2020-05-22 15:09 || Monde Monde

Photo du jour - 22 mai 2020

Des gens marchent dans la ville d'Idlib, en Syrie, le 18 avril 2020.
2020-05-20 16:38 || Monde Monde || 1 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Soutenir d’autres travailleurs essentiels

Devant la COVID-19, l'auteur propose de «commencer à réfléchir à des gestes, à des lieux et à des temps de ritualisation, de guérison et d’apaisement».
2020-05-08 18:25 || Québec Québec || 7 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Un chantier de deuil collectif se dresse devant nous

articles récents

Observant avec une grande inquiétude les troubles sociaux qui se déroulent aux États-Unis, le pape François a déclaré que personne ne peut prétendre défendre le caractère sacré de chaque vie humaine tout en fermant les yeux sur le racisme et l'exclusion.
2020-06-03 18:21 || Vatican Vatican

Contrer le racisme, une lutte pro-vie aux yeux du pape

Six sœurs de Sainte-Anne, à Lachine, sont décédées de la COVID-19 , confirme la religieuse Céline Dupuis, coprovinciale de la congrégation.
2020-06-02 06:09 || Québec Québec

Six sœurs de Sainte-Anne sont décédées de la COVID-19

Recteur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal durant 30 ans, le père Marcel Lalonde, de la Congrégation de Sainte-Croix, est décédé le 26 mai 2020, à l’âge de 93 ans, à la Maison Basile-Moreau de Montréal.
2020-06-01 15:09 || Québec Québec

Décès du père Lalonde, recteur de l'Oratoire durant 30 ans