COVID-19

Le Prions en Église en téléchargement gratuit

Les fidèles qui se rendent à l'église le dimanche font toujours un bref arrêt devant le présentoir de Prions en Église. Ils peuvent maintenant le télécharger gratuitement.
Les fidèles qui se rendent à l'église le dimanche font toujours un bref arrêt devant le présentoir de Prions en Église. Ils peuvent maintenant le télécharger gratuitement.   (Courtoisie Novalis)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-03-19 10:42 || Canada Canada

Depuis 1936, les fidèles qui se rendent à l'église le dimanche font un bref arrêt devant le présentoir de Prions en Église, une publication à très grand tirage de l'éditeur religieux Novalis.

Avant de prendre place dans leur banc, les pratiquants saisissent toujours un exemplaire de ce petit livret qui offre, en quarante pages aujourd'hui, les textes et les chants de la messe du jour ainsi qu'un éditorial, des prières pour la prochaine semaine et des chroniques sur l'actualité religieuse, la spiritualité ou de grands enjeux de société et des portraits de figures spirituelles.

Mais dimanche prochain, le 22 mars, peu de personnes iront chercher leur Prions en Église. En raison de la pandémie de COVID-19, les célébrations dans toutes les églises catholiques du Québec - et dans beaucoup de diocèses de tout le Canada - sont annulées, jusqu'à nouvel ordre.

«Dès aujourd'hui, les gens à la maison ont accès aux textes liturgiques du jour grâce au site Web de Prions en Église», annonce Jonathan Guilbault, éditeur chez Novalis. «Quant au Prions de dimanche prochain, il est déjà disponible, en téléchargement gratuit».

Le pendant anglophone du Prions, la publication mensuelle Living with Christ, est aussi disponible en ligne, indique l'éditeur.

«On planche actuellement sur un autre projet. On veut offrir, en feuilletage gratuit, au moins un livre par semaine sur le site de Novalis. Pour la Semaine sainte, ce sera Il nous a aimés jusqu'à l'extrême, un chemin de croix préparé par Mgr Yvon-Joseph Moreau, moine trappiste et évêque émérite.

Si l'interdiction de célébrer la messe publiquement devait durer tout le mois d'avril, «notre équipe va encourager les paroisses qui ont commandé le Prions en Église dominical ou encore celui du Triduum pascal - les célébrations de la Semaine sainte et du jour de Pâques - à se montrer créatives. Des bénévoles pourraient aller déposer un exemplaire dans les boîtes aux lettres des paroissiens confinés à la maison. Les paroisses pourraient aussi inviter ceux qui peuvent se déplacer à venir chercher leur Prions à l'église», suggère Jonathan Guilbault.

En version dominicale, le tirage du Prions en Église est de 155 000 exemplaires. Celui du Triduum pascal, un volumineux livret de 156 pages, a été imprimé en 180 000 copies.

***

 

 

du même auteur

«La juge Capriolo a fait un excellent travail», estime le théologien Jean-Guy Nadeau, un spécialiste des abus sexuels dans l'Église et dans la société.
2020-11-26 16:01 || Québec Québec

Rapport Capriolo: «C'est profondément troublant»

La juge retraitée de la Cour supérieure du Québec, Pepita G. Capriolo, a dévoilé mercredi ce qu'elle a découvert durant l'enquête qu'elle a menée sur le traitement des plaintes reçues à propos de l'abbé Brian Boucher.
2020-11-26 11:29 || Québec Québec

Abus: ce que contient le rapport accablant pour l'Église de Montréal

L'avocat, auteur et militant Dominique Boisvert est décédé le 23 novembre 2020.
2020-11-25 17:47 || Québec Québec

Dominique Boisvert emporté par la maladie

articles récents

«La juge Capriolo a fait un excellent travail», estime le théologien Jean-Guy Nadeau, un spécialiste des abus sexuels dans l'Église et dans la société.
2020-11-26 16:01 || Québec Québec

Rapport Capriolo: «C'est profondément troublant»

La juge retraitée de la Cour supérieure du Québec, Pepita G. Capriolo, a dévoilé mercredi ce qu'elle a découvert durant l'enquête qu'elle a menée sur le traitement des plaintes reçues à propos de l'abbé Brian Boucher.
2020-11-26 11:29 || Québec Québec

Abus: ce que contient le rapport accablant pour l'Église de Montréal

L'ONG catholique canadienne Développement et Paix affirme aujourd'hui que le moratoire décrété contre 52 partenaires soupçonnés de ne pas respecter les positions morales du magistère romain ne visait en fait que l'argent récolté lors des campagnes du carême.
2020-11-24 19:37 || Canada Canada

Les 52 partenaires ont toujours reçu leur financement, révèle Développement et Paix