«Tant de gens dans le monde attendaient cela»

Les deux frères d'Oscar Romero assistent à sa canonisation

  • Tiberio Romero, frère d'Oscar Romero, photographié à San Miguel, au Salvador, en 2015.
  • Gaspar Romero, frère d'Oscar Romero, photographié à côté du cercueil de son frère en mai 2018 à San Salvador.
2018-10-15 16:42 || Monde Monde

Avant le lever du soleil à Rome, le 14 octobre, Gaspar Romero, âgé de 88 ans, et son frère, Tiberio Romero, âgé de 93 ans, se trouvaient à la tête de la file de milliers de personnes qui attendaient pour se rendre sur la place Saint-Pierre.

Les deux étaient au Vatican pour la canonisation de leur frère, l'archevêque de San Salvador, Oscar Romero, assassiné en 1980.

À la lueur des lumières sous la colonnade entourant la place Saint-Pierre, les frères Romero et d'autres membres de la famille ont attendu avec un groupe de prêtres du Salvador.

«Grâce à cet événement, notre pays est devenu connu dans le monde entier», a dit Gaspar Romero au Catholic News Service. «Tant de gens dans le monde attendaient cela.»

En faisant la queue, il a partagé une anecdote des honneurs que son frère a reçus au fil des ans.

«Le plus grand honneur, c'est lorsque la reine Elizabeth d'Angleterre m'a contacté», a-t-il confié, expliquant que cela s'était passé dans des circonstances atypiques. «J'avais vu dans les journaux que l'abbaye de Westminster préparait une statue (de Mgr Romero, en 1998), alors je leur ai écrit un mot de remerciement.»

Quelques jours plus tard, l'ambassadeur britannique s'est rendu chez Gaspar Romero et l'a invité à rencontrer la reine. «Pour moi, c'était quelque chose d'inattendu, d'inexplicable», a-t-il convenu avec un petit rire.

Bien que l’Église anglicane n’ait pas canonisé formellement Mgr Romero, elle l’a honoré, ainsi que neuf autres personnes, en les désignant comme «martyrs du XXe siècle» et a érigé leurs statues à l’abbaye de Westminster. Rowan Williams, l'ancien archevêque de Canterbury, a dirigé une délégation officielle de la Communion anglicane à la messe de canonisation sur la place Saint-Pierre le 14 octobre.

Bien qu'il soit resté discret après le décès de son frère, Gaspar Romero a récemment commencé à partager son expérience en public.

«Je me sens fier en tant que frère et en tant que membre de la famille, a-t-il déclaré, mais également en tant que membre du peuple [salvadorien] car, là-bas, ils l'aiment beaucoup.»

Le plus jeune des Romero a déclaré que son voyage à Rome lui avait fait comprendre à quel point les gens du monde entier partageaient ce sentiment.

Melissa Vida

***
Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Selon le pape émérite Benoît XVI, la crise des abus sexuels ne doit pas mener à vouloir redéfinir l'Église.
2019-04-11 16:25 || Vatican Vatican

La crise des abus ne doit pas mener à redéfinir l'Église, dit Benoît XVI

Le pape François et le cardinal Sean P. O'Malley, président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, ont discuté ensemble au Vatican le 4 avril 2019.
2019-04-08 11:11 || Vatican Vatican

Protection des mineurs: la commission précise la suite

À Mumbai, de jeunes Indiens visionnent un film sur leur cellulaire.
2019-04-03 10:41 || Vatican Vatican

Les aléas des mondes numériques abordés dans le nouveau document papal

articles récents

Selon le pape émérite Benoît XVI, la crise des abus sexuels ne doit pas mener à vouloir redéfinir l'Église.
2019-04-11 16:25 || Vatican Vatican

La crise des abus ne doit pas mener à redéfinir l'Église, dit Benoît XVI

Une rue de Tacloban, aux Philippines. Des dirigeants bien en vue de l'Église des Philippines ainsi que d’organismes dénoncent le moratoire imposé par l'organisme canadien Développement et Paix à au moins quatre associations de ce pays, accusées «de violer l'enseignement social de l'Église».
2019-04-08 12:00 || Canada Canada

Des Philippins fustigent l'opacité du processus d'enquête

Le pape François et le cardinal Sean P. O'Malley, président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, ont discuté ensemble au Vatican le 4 avril 2019.
2019-04-08 11:11 || Vatican Vatican

Protection des mineurs: la commission précise la suite