Tensions entre l'épiscopat et l'organisme catholique

Les évêques auraient commandé un examen externe de Développement et Paix

Les évêques du Canada auraient commandé un examen institutionnel sur Développement et Paix qui aurait comme objectif d'aplanir les différents entre l'épiscopat et l'ONG catholique.
Les évêques du Canada auraient commandé un examen institutionnel sur Développement et Paix qui aurait comme objectif d'aplanir les différents entre l'épiscopat et l'ONG catholique.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-06-14 09:30 || Canada Canada

Les évêques du Canada auraient commandé un examen institutionnel sur Développement et Paix qui aurait comme objectif d'aplanir les différends entre l'épiscopat et l'ONG catholique.

Ce mandat aurait été confié à une entreprise externe. Celle-ci devra élaborer des processus de travail qui vont apaiser les tensions et améliorer les relations entre l'organisme de solidarité internationale et la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC). Selon des sources proches du dossier, c’est la firme Deloitte, spécialisée dans les services d'audit, de consultation, de conseils financiers et de gestion des risques, qui aurait été retenue pour mener cette opération. Mentionnons que ces sources ont requis l’anonymat par crainte de représailles.

Les résultats de ce nouvel examen institutionnel seraient dévoilés lors de la prochaine assemblée plénière de la CECC à l’automne 2019.

Durant leurs délibérations annuelles, les évêques canadiens devraient aussi recevoir le rapport sur les partenaires de Développement et Paix, une étude commandée à l'automne 2017. En avril 2018, des évêques, à qui on avait montré des résultats préliminaires de cette enquête, avaient publiquement déclaré qu'une quarantaine d'institutions partenaires de l'organisme de coopération internationale semblaient «montrer des signes de conflit avec l'enseignement moral et social catholique». Développement et Paix avait réagi en suspendant le financement de 52 de ses partenaires internationaux tant que l'enquête menée conjointement par les deux organismes ne serait pas complétée.
 
Le nouvel examen institutionnel aurait débuté au mois de mai et pourrait durer jusqu’à douze semaines. Il serait dirigé par un «comité de pilotage» composé de huit membres, dont des membres du personnel de la conférence épiscopale, deux évêques et des membres du personnel et de la direction de Développement et Paix.

La Conférence des évêques catholiques du Canada a refusé de confirmer qu’un nouvel examen est bel et bien en cours. Elle n’a toutefois pas démenti l’information obtenue par l’agence de presse Présence. Le président de la CECC, Mgr Lionel Gendron, évêque de Saint-Jean-Longueuil, n’a pas répondu à nos questions à ce sujet.

Du côté de Développement et Paix, ni le directeur général Serge Langlois, ni le directeur général adjoint Romain Duguay, n'ont répondu aux questions du journaliste sur cet examen qui aurait été commandé à la firme Deloitte au début du mois de mai.

Le conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, siège actuellement à Montréal. Les dirigeants bénévoles de Développement et Paix devraient notamment étudier, durant la fin de semaine, les conclusions du rapport rédigé par le groupe de travail conjoint sur les partenaires de l'organisme, un document qui sera présenté en septembre aux évêques du Canada.

- Philippe Vaillancourt a collaboré à la rédaction de cet article.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été

La Sûreté du Québec a arrêté un total de huit membres des Clercs de Saint-Viateur entre le 23 et le 30 juin 2020.
2020-06-30 17:05 || Québec Québec

Nouvelles arrestations de Clercs de Saint-Viateur

Le syndicaliste Joseph Giguère, premier directeur général laïque du Centre St-Pierre de Montréal, est décédé le mardi 23 juin 2020.
2020-06-29 14:19 || Québec Québec

Décès de Joseph Giguère, figure majeure du catholicisme social

articles récents

Terrence Prendergast photographié à Beauport en août 2019.
2020-06-30 17:39 || Canada Canada

Un rare troisième pallium pour Mgr Prendergast

Des fidèles assistent à une célébration à Saint-Pierre de Rome le 14 juin 2020. Au Québec, les évêques reçoivent de nombreuses demandes pour accentuer les pressions sur le gouvernement pour rouvrir les églises.
2020-06-15 10:09 || Québec Québec

Un curé déplore la lenteur du gouvernement à ouvrir les églises

David Margaryan,  curé de la paroisse de la cathédrale arménienne Saint-Grégoire l’Illuminateur de Montréal.
2020-06-14 15:25 || Canada Canada

Directives pour la reprise progressive des services religieux