41e Synode général de l'Église anglicane du Canada

Mariage gai: des anglicans conservateurs canadiens «attristés» par le oui de l’Église

  (Pixabay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-07-14 15:35 || Canada Canada

Le diocèse canadien de l’Église anglicane en Amérique – une Église anglicane conservatrice qui compte des adeptes au Canada et aux États-Unis – s’est dit «attristé» par le oui de l’Église anglicane du Canada à une motion ouvrant la porte aux mariages de personnes de même sexe.

Dans une déclaration publiée le jeudi 14 juillet, les évêques du Anglican Network in Canada, un diocèse dont l’essentiel des 72 paroisses se trouve en Ontario et en Colombie-Britannique, se disent «véritablement attristés par la décision de l’Église anglicane du Canada de changer le canon du mariage (et sa définition) lors de leur 41e Synode général».

Mardi, l’Église anglicane du Canada a en effet approuvé une motion ouvrant la porte au mariage homosexuel en son sein. Elle devra faire l'objet d'un second vote lors de son prochain Synode général en 2019. L’Église, déjà critiquée par l’Église anglicane en Amérique du Nord pour sa pratique de bénir des unions civiles homosexuelles, envisage désormais d’élever les unions gaies au rang de sacrement.

«Cette action est clairement en contraste avec les enseignements écrits sur le mariage et éloigne l’Église anglicane du Canada de la Communion anglicane à travers le monde», regrettent les évêques Charlie Masters, Stephen Leung et Trevor Walters.

«De sciemment changer le canon du mariage quelques mois à peine après que les archevêques de la Communion anglicane eurent voté pour imposer des sanctions à l’Église épiscopalienne, la branche américaine de la Communion, pour avoir pris la même décision se fait clairement au mépris d’anglicans fidèles à la Bible à travers le monde», écrivent-ils.

Plusieurs paroisses de l’Église anglicane en Amérique ont choisi ces dernières années de quitter l’Église anglicane du Canada ou l’Église épiscopalienne. Plusieurs se disent en complet désaccord avec des décisions prises par ces deux Églises, notamment sur la question de l’ouverture envers les personnes homosexuelles.

Rappelons qu’en janvier dernier, les archevêques de la Communion anglicane rassemblés à Cantorbéry ont décidé de suspendre l’Église épiscopalienne de certains organes décisionnels de la Communion pour protester contre son ouverture envers le mariage chrétien homosexuel. Bien que l’anglicanisme soit d’abord une réalité britannique, les Églises les plus nombreuses et de plus en plus influentes au sein de la Communion se trouvent aujourd’hui en Afrique et adoptent traditionnellement des positions plus conservatrices, en se posant comme les défenseurs de l’orthodoxie anglicane.

Au cours des dernières années, l’ordination d’évêques ouvertement homosexuels et la bénédiction ou le mariage de personnes de même sexe sont au cœur de plusieurs tensions entre différentes Églises nationales qui ne sont pas du même avis sur ces questions au sein de la Communion.

 

du même auteur

Sous la gouverne de Luc Bouchard, le diocèse de Trois-Rivières a connu plusieurs changements au cours des dernières années, faisant même figure de pionnier dans les transformations organisationnelles.
2021-02-05 18:17 || Québec Québec

Luc Bouchard, collaborer sans s'imposer

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations

articles récents

Beate Gilles, une théologienne de 50 ans, devient la première femme à diriger le secrétariat des évêques. Son mandat débutera le 1er juillet 2021. Son élection survient alors que l'Église allemande est à nouveau plongée dans la tourmente sur la question des abus sexuels.
2021-02-26 16:33 || Monde Monde

Une femme élue secrétaire générale des évêques allemands

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés