Synode général de l'Église anglicane du Canada

Mariage gai: le diocèse de l'Arctique dit non

  (Pixabay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-06-23 11:25 || Canada Canada

À quelques jours du début du Synode général de l’Église anglicane du Canada, le diocèse de l’Arctique – le plus vaste diocèse anglican au monde – a indiqué qu’il s’opposera à la redéfinition du canon du mariage afin de permettre des mariages de conjoints de même sexe.

Le Synode général de l’Église anglicane canadienne se tiendra du 7 au 12 juillet au nord de Toronto. La question de la redéfinition du mariage est l’une des plus épineuses qui sera abordée. Lors des synodes précédents en 2010 et 2013, la question avait été repoussée à une date ultérieure. La redéfinition du canon du mariage est en effet loin de faire l’unanimité dans l’Église canadienne.

Le diocèse de l’Arctique indique qu’il considère le mariage comme un sacrement «et non comme un arrangement humain». Il estime que les «liens sacrés du mariage» visent l’union d’un homme et d’une femme. «Jésus n’a jamais loué une autre forme de relation comme mariage», écrit le diocèse dans une brève déclaration d’intention appelée «mémorial».

Le diocèse le plus au nord du Canada rappelle qu’il a longuement réfléchi à cette question lors de son propre synode diocésain survenu plus tôt cette année. « Nous cherchons à protéger et promouvoir ce sacrement pour renforcer la famille, la stabilité de l’Église, l’unité de l’Église de Dieu, et le bien commun. C’est notre souhait sincère que nous puissions rester en association et en ministère avec l’Église anglicane du Canada, tout en restant dans la plus large Communion anglicane», dit encore le diocèse de l’Arctique.

Il fait ainsi écho à une crainte exprimée au sein de l’Église canadienne au sujet de sa relation avec les autres Églises anglicanes à travers le monde. En janvier dernier, l’Église épiscopalienne (États-Unis) a été partiellement suspendue au sein des instances de la Communion anglicane mondiale pour son ouverture jugée trop grande envers la question homosexuelle. Certains craignent qu’un sort similaire attende l’Église canadienne si elle revoit sa définition du mariage.

La semaine dernière, lors du synode diocésain de Montréal, l’évêque Mary Irwin-Gibson a publiquement annoncé qu’elle votera pour sa part en faveur d’une redéfinition du canon du mariage.

Cet hiver, le Collège des évêques a toutefois exprimé des doutes quant aux chances de succès d’une redéfinition. Pour changer un tel canon, il faut avoir les deux tiers des voix des représentants de trois chambres différentes: les évêques, le clergé et les laïcs.

 

du même auteur

Le chœur de la cathédrale de Roseau, en Dominique, vers 1907. Le travail de décoration est attribué au frère rédemptoriste Ildephonse Lepas.
2019-11-14 10:22 || Monde Monde || 1 Commentaire(s)

Du Québec aux Antilles, que reste-t-il d'Ildephonse Lepas?

Sœur Jocelyne Huot, fondatrice du mouvement pour enfants les Brebis de Jésus, est décédée le 4 novembre à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec.
2019-11-07 16:08 || Québec Québec

Décès de la fondatrice des Brebis de Jésus

Devant la recomposition des pratiques de transmission de foi traditionnelles liées à l’enfance, une question s’impose: comment approcher aujourd’hui la spiritualité des enfants?
2019-11-01 14:41 || Québec Québec

Spiritualité des enfants: des balises dans une société en mutation

articles récents

Mgr Robert E. Barron, évêque auxiliaire de Los Angeles, a martelé devant ses confrères étatsuniens de la USCCB (la conférence épiscopale des États-Unis) que les dirigeants ecclésiaux doivent se donner comme priorité de «ramener» les jeunes dans l'Église.
2019-11-12 13:59 || Monde Monde

Le plan d'un évêque américain pour «ramener» les jeunes à l'Église

Sœur Jocelyne Huot, fondatrice du mouvement pour enfants les Brebis de Jésus, est décédée le 4 novembre à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec.
2019-11-07 16:08 || Québec Québec

Décès de la fondatrice des Brebis de Jésus

Ces livres dont partie des Archives apostoliques du Vatican. Dans un motu proprio publié le 28 octobre, le pape explique pourquoi il délaisse la formule «archives secrètes».
2019-11-06 10:43 || Vatican Vatican

Le Vatican délaisse l'appellation «archives secrètes»