Dans le diocèse de Sault-Sainte-Marie

Mercredi des Cendres: un diocèse distribue des «kits maison»

Ce mercredi, dès que les cendres auront été bénites par un prêtre, les paroissiens de ce diocèse du Nord de l'Ontario seront invités à rapporter dans leurs demeures un petit contenant de cendres bénites.
Ce mercredi, dès que les cendres auront été bénites par un prêtre, les paroissiens de ce diocèse du Nord de l'Ontario seront invités à rapporter dans leurs demeures un petit contenant de cendres bénites.   (Courtoisie Diocèse de Sault-Sainte-Marie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-02-17 14:15 || Canada Canada

Bien qu'aujourd'hui soit le mercredi des Cendres, un grand nombre d'églises au Canada sont toujours fermées en raison des mesures sanitaires contre la COVID-19, y compris en Ontario.

Mais Mgr Thomas Dowd, le nouvel évêque du diocèse de Sault-Sainte-Marie, veut «s'assurer que tout le monde puisse participer à cette journée importante». Les gens ne peuvent se rendre à l'église? «Alors, ce sont nos églises qui offriront la possibilité de célébrer le mercredi des Cendres dans les foyers», a-t-il expliqué en lançant une opération originale de distribution des cendres chez les paroissiens.

«Cela ne s'est jamais fait auparavant», a-t-il confié lors d'un entretien téléphonique.

Ce mercredi, dès que les cendres auront été bénites par un prêtre, les paroissiens de ce diocèse du Nord de l'Ontario seront invités à rapporter dans leurs demeures un petit contenant de cendres bénites ainsi qu'un «court rituel de prière qui comprend de brèves lectures bibliques ainsi que des instructions sur la façon de distribuer les cendres», explique le père Daniele Muscolino, responsable diocésain des communications.

Mgr Dowd veut surtout que «les familles commencent ensemble le carême» et se donnent une occasion de «partager les uns avec les autres l'importance de cette période de l'année», les 40 jours qui précèdent la fête de Pâques.

«La préparation et la distribution des cendres et du rituel de prière respecteront les directives de la santé publique», ajoute-t-il, conscient qu'il «se peut que quelqu'un ne puisse pas se rendre à l’église aujourd'hui ou qu’il soit mis au courant de cette initiative un peu plus tard». Qu'à cela ne tienne. L'évêque diocésain a donné «la permission de célébrer la distribution des cendres n’importe quand jusqu’à la fin du mois de février, afin de permettre au plus grand nombre possible de personnes de participer».

Quelque 7000 contenants ont été distribuées dans toutes les paroisses. Risque-t-on d'en manquer? «Je ne sais pas encore», dit l'ancien évêque auxiliaire à Montréal. «Peut-être y aura-t-il un phénomène de vague?»

Il explique que jusqu'à la semaine dernière, dans tous les lieux de culte de l'Ontario, dix personnes étaient autorisées quoique «les autorités ont découragé fortement» les gens de participer à des rassemblements.. «Dans mon diocèse, toutes les églises étaient fermées pour les célébrations régulières», dit Mgr Dowd. Elles étaient toutefois ouvertes pour les funérailles.

«Le gouvernement a récemment annoncé qu'on allait dorénavant procéder par région», ajoute-t-il. Le diocèse de Sault-Sainte-Marie comporte trois régions. «Depuis hier, mardi, dans deux régions ont peut maintenant célébrer avec une assistance de 30% à la condition de respecter la distanciation entre les personnes». Dans les faits, à cause de leur superficie, la plupart de ces églises pourront probablement accueillir 20% de paroissiens. «Et une de nos trois régions demeure fermée», indique l'évêque.

«Quand on a pris la décision de lancer cette opération, on ne savait même pas s'il serait même possible de se rassembler le mercredi des Cendres», dit Mgr Dowd. «Je suis bien content qu'on ait pris cette décision.»

***

 

 

du même auteur

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

articles récents

Beate Gilles, une théologienne de 50 ans, devient la première femme à diriger le secrétariat des évêques. Son mandat débutera le 1er juillet 2021. Son élection survient alors que l'Église allemande est à nouveau plongée dans la tourmente sur la question des abus sexuels.
2021-02-26 16:33 || Monde Monde

Une femme élue secrétaire générale des évêques allemands

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés