Communion et positions morales

N'instrumentalisez pas l'eucharistie, rétorque l'évêque de San Diego

«L'eucharistie ne doit jamais être instrumentalisée à des fins politiques, quelle que soit son importance», a déclaré Mgr Robert W. McElroy, évêque de San Diego, réagissant notamment aux appels à interdire la communion au président Joe Biden pour ses positions en faveur de l'avortement.
«L'eucharistie ne doit jamais être instrumentalisée à des fins politiques, quelle que soit son importance», a déclaré Mgr Robert W. McElroy, évêque de San Diego, réagissant notamment aux appels à interdire la communion au président Joe Biden pour ses positions en faveur de l'avortement.   (CNS photo/Kevin Lamarque, Reuters)
2021-05-10 10:59 || Monde Monde

«L'eucharistie ne doit jamais être instrumentalisée à une fin politique, quelle que soit son importance», a déclaré Mgr Robert W. McElroy, évêque de San Diego, dans un essai publié le 5 mai sur le site Web de la revue jésuite America.

En raison des efforts de certains évêques américains pour exclure les politiciens catholiques — y compris le président Joe Biden — de la communion, «l'eucharistie est en train d'être militarisée et déployée comme un outil de guerre politique. Cela ne doit pas se produire», a déclaré l'évêque.

Le prélat a réitéré une mise en garde qu'il avait faite il y a trois mois lors d'un forum en ligne de l'Université de Georgetown, le 1er février, contre la «militarisation» (weaponization) de l'eucharistie.

Mgr McElroy avait alors déclaré: «Je ne vois pas comment priver le président ou d'autres dirigeants politiques de l'eucharistie en raison de leur position en matière de politique publique peut être interprété dans notre société comme autre chose qu'une militarisation de l'eucharistie et un effort pour ne pas convaincre les gens par l'argumentation, le dialogue et la raison, mais plutôt pour les pousser à la soumission sur la question.»

Réponse tacite à son confrère de San Francisco

L'essai de Mgr McElroy sur America a été publié quatre jours après que l'archevêque Salvatore J. Cordileone de San Francisco ait publié une lettre pastorale qui disait: «Ceux qui rejettent l'enseignement de l'Église sur le caractère sacré de la vie humaine et ceux qui ne cherchent pas à vivre en accord avec cet enseignement ne devraient pas recevoir l'eucharistie.»

Bien que Mgr McElroy n'ait pas identifié l'archevêque Cordileone par son nom, il a déclaré qu'«un mouvement croissant a émergé dans l'Église aux États-Unis» qui demande aux évêques américains d'exclure Biden et d'autres élus catholiques qui soutiennent l'avortement légal de recevoir la communion.

Ceux qui sont alignés sur ce mouvement, a-t-il ajouté, utilisent trois arguments pour justifier leur position en faveur d'une «politique nationale d'exclusion eucharistique»: un soutien à l'avortement qui s'écarte de l'enseignement de l'Église en déployant une théologie de l’indignité de l’individu le rendant inapte à communier.

L'évêque a cité le concile Vatican II et les trois derniers papes pour réfuter cette approche.

La constitution Lumen Gentium de Vatican II affirme que Jésus a institué l'eucharistie comme «un mémorial de sa mort et de sa résurrection : un sacrement d'amour, un signe d'unité, un lien de charité».

Mais «une politique nationale visant à exclure de l'eucharistie les dirigeants politiques pro-choix constituera une attaque contre cette unité, contre cette charité», a déclaré Mgr McElroy.

«La moitié des catholiques des États-Unis verront cette action comme étant de nature partisane, et cela amènera les terribles divisions partisanes qui ont affligé notre nation dans l'acte même du culte qui est destiné par Dieu à provoquer et à signifier notre unité», a-t-il ajouté.

Les partisans de l'exclusion eucharistique citent l'exhortation de saint Paul «à ne pas manger ou boire indignement à la table du Seigneur», mais ils dédramatisent chaque élément de saint Paul à l'exception de la «discipline», ce qui en fait plutôt «une théologie de l'indignité», a déclaré Mgr McElroy.

Et, si «l'avortement et l'euthanasie sont des maux particulièrement graves, ils sont intrinsèquement mauvais et ils impliquent des menaces à la vie humaine», a-t-il demandé, alors «pourquoi le racisme n'a pas été inclus dans l'appel à des sanctions eucharistiques contre les dirigeants politiques?»

Quid du racisme?

Tant Vatican II que Jean-Paul II, dans son encyclique Veritatis splendor, ont considéré le racisme comme un «mal intrinsèque irrésistible», a déclaré Mgr McElroy, tandis que les évêques américains eux-mêmes, dans une lettre pastorale, décrivent le racisme comme «non seulement un péché parmi d'autres; c'est un mal radical qui divise la famille humaine et nie la nouvelle création d'un monde racheté».

«Il sera impossible de convaincre un grand nombre de catholiques de notre nation que cette omission ne provient pas d'un désir de limiter l'impact de l'exclusion des leaders publics démocrates et d'un désir d'éviter de détourner l'attention de l'avortement», a déclaré Mgr McElroy.

Le cardinal Joseph Ratzinger, le futur pape Benoît XVI, dans sa Note doctrinale sur quelques questions concernant l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique, a mis en garde les évêques contre une telle voie, a ajouté l'évêque, en citant: "Parce que la foi est un tout indivisible, il n’est pas logique d’isoler un de ses éléments au détriment de la totalité de la doctrine catholique.»

Dans son encyclique Evangelii Gaudium, le pape François a qualifié la communion de «non pas un prix pour les parfaits, mais un puissant médicament et un aliment pour les faibles». Mais «la théologie américaine de l'indignité qui vient d'émerger est un défi direct à cet enseignement et pose de grands dangers pour la foi, la spiritualité et la pratique catholiques», a déclaré Mgr McElroy. Il a ajouté qu'elle «constitue un écart significatif» par rapport à Vatican II.

«Au moment où nous sortons d'une pandémie et où nous cherchons à reconstruire la communauté eucharistique, il serait particulièrement blessant d'adopter et de mettre en valeur une théologie de l'indignité et de l'exclusion plutôt qu'une théologie qui met l'accent sur l'invitation incessante du Christ à tous», a déclaré Mgr McElroy.

Il a ajouté que cet effort «saperait également l'énorme travail que font nos prêtres et nos responsables laïques pour souligner l'importance du retour de chaque catholique à une participation pleine et active à la liturgie de Dieu».

Mark Pattison

***

 

 

du même auteur

La plus haute cour d'appel d'Italie a statué que les classes des écoles publiques peuvent approuver la présence du crucifix parce qu'il ne constitue pas une discrimination à l'égard de quiconque.
2021-09-21 13:52 || Monde Monde

Oui au crucifix en classe, mais à certaines conditions, dit la cour

Les visiteurs, touristes et employés qui veulent entrer sur le territoire du Vatican devront, à partir du 1er octobre, présenter une preuve de vaccination, de guérison du coronavirus ou un test négatif à la COVID-19.
2021-09-21 10:17 || Vatican Vatican

Le Vatican exigera une preuve de vaccination ou un test négatif à la COVID-19

L'architecte Rocco Buttliere pose devant la maquette du Vatican qu'il exposait à Kenner, en Louisiane, à la mi-août 2021.
2021-09-17 14:53 || Monde Monde

Une stupéfiante maquette du Vatican en 67 000 briques LEGO

articles récents

Des chaussures, bottes et sandales déposées dans les marches de la basilique du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières, en signe de solidarité avec les peuples autochtones après la découverte de sépultures d'enfants à proximité d'anciens pensionnats.
2021-09-24 16:10 || Canada Canada

Les évêques canadiens présentent des excuses officielles aux Autochtones

L'évêque de Bathurst, Mgr Daniel Jodoin, dit que l'annonce des autorités provinciales a « causé toute une surprise » aux leaders religieux.
2021-09-21 15:10 || Canada Canada

Lieux de culte : la double vaccination désormais exigée au Nouveau-Brunswick

Intronisation de nouveaux membres de la Garde suisse pontificale le 6 mai 2021. Le vaste projet de rénovation des casernes de la garde pourrait ouvrir la porte à l'arrivée des femmes.
2021-09-14 16:57 || Vatican Vatican

Bientôt des femmes dans la Garde suisse pontificale ?