Stéphane Gaudet, de l'Église Unie du Canada

Nouveau rédacteur en chef de Notre-Dame-du-Cap

Stéphane Gaudet, nouveau rédacteur en chef de la revue Notre-Dame-du-Cap
Stéphane Gaudet, nouveau rédacteur en chef de la revue Notre-Dame-du-Cap   (courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-10-11 15:31 || Québec Québec

C'est un journaliste et communicateur associé à l'Église Unie du Canada qui vient d'être nommé à la rédaction de la publication du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap de Trois-Rivières.

Stéphane Gaudet, actuel rédacteur en chef de la revue protestante Aujourd'hui Credo, occupera la même fonction, dès le 26 octobre, auprès de la revue Notre-Dame-du-Cap.

«Stéphane est un journaliste et un rédacteur en chef qui a fait ses preuves. Il a une très bonne connaissance de la presse religieuse», se réjouit Gilles Leblanc, directeur de la revue. La publication, fondée en 1892 par le franciscain Frédéric Janssoone, fêtera son 125e anniversaire en 2017.

«Quand j'ai lu la description du poste, j'ai d'abord été frappé par la politique éditoriale de la revue», dit Stéphane Gaudet. Il la récite alors, sans hésitation aucune: «Nourrir chez les lecteurs une foi adulte au sein des enjeux du monde actuel».

«C'est ce que je fais déjà, c'est ce que je veux continuer de faire.»

Il s'est ensuite attardé aux qualités requises pour le poste. «Nulle part, on avait stipulé qu'il fallait être de foi catholique romaine ou encore qu'il y aurait un test de croyance ou de pureté doctrinale! On demandait de l'expérience en rédaction et en publication, une connaissance des milieux ecclésiaux, un intérêt marqué pour les questions religieuses et spirituelles ainsi qu'une excellente maîtrise du français écrit. »

«Je me suis dit: c'est pour moi ce poste-là. Je n'ai pas hésité, j'ai soumis ma candidature.»

En plus de diriger, depuis 2011, la publication de l'Église Unie, Stéphane Gaudet était la voix francophone de cette Église lors de grands événements. Cet été, il agissait à titre de rédacteur et de reporter Web lors du 42e Conseil général de l’Église Unie du Canada, tenu à Corner Brook, Terre-Neuve. Chaque jour, il résumait les délibérations et les décisions dans des vidéos toujours accessibles sur YouTube.

Il remplace, à la revue Notre-Dame-du-Cap, Jérôme Martineau, directeur et rédacteur en chef durant 29 ans, dorénavant responsable de L'Arche de Trois-Rivières.

Par ailleurs, les membres du conseil d'administration de la publication ont confié à Gilles Leblanc, jusqu'à maintenant responsable de la production, la tâche de directeur. «Je suis très content de travailler avec Gilles», dit Stéphane. Les deux se connaissent bien puisqu'ils sont membres du conseil d'administration de l'Association des médias catholiques et oecuméniques (AMéCO).

Notre-Dame-du-Cap est tirée à 27 000 exemplaires. Elle paraît neuf fois par année.

«La nomination de Stéphane montre que nos revues religieuses misent d'abord sur le professionnalisme de leur personnel de rédaction, pas sur des considérations confessionnelles», dit Jacinthe Lafrance, présidente de l'AMéCO. «Et c'est une belle démonstation d'oeucuménisme de la part des responsables de la revue». 

Elle rappelle que sous sa gouverne, la revue Aujourd'hui Credo s'est définie comme oecuménique.  «Stéphane a commandé plusieurs articles à des rédacteurs catholiques - dont moi, dit-elle! - ou orthodoxes et il a multiplié les liens avec les groupes chrétiens.»

 

du même auteur

La religieuse Lucille Côté, une des responsables de la vente de samedi et de dimanche à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne.
2019-05-16 19:55 || Québec Québec

Vente d'objets appartenant aux Sœurs de Sainte-Anne

En interdisant «aux personnes travaillant dans la santé et l’éducation de porter les signes et les vêtements qui manifestent leur appartenance religieuse», le projet de loi 21 va beaucoup trop loin, estiment quarante supérieurs de congrégations religieuses québécoises.
2019-05-16 15:32 || Québec Québec

40 congrégations religieuses s'opposent au projet de loi 21

En septembre 2020, les futurs prêtres de Montréal vivront à l'extérieur du Grand Séminaire de Montréal, un lieu qui les accueille depuis 1857.
2019-05-16 10:50 || Québec Québec

Les séminaristes quitteront le Grand Séminaire de Montréal

articles récents

Gilles Roberge, 56 ans, deviendra le 19 mai 2019 le premier prêtre ordonné dans le diocèse de Trois-Rivières depuis 2009.
2019-05-16 20:04 || Québec Québec

Trois-Rivières: une première ordination presbytérale en 10 ans

La décision d'autoriser les pèlerinages organisés, interdite par les évêques locaux en 1991 et confirmée par le Vatican en 1996, reconnaît la nécessité de fournir un accompagnement spirituel aux dizaines de milliers de catholiques qui se rendent à Medjugorje chaque année.
2019-05-13 15:58 || Monde Monde

Rome lève l'interdiction de pèlerinages organisés à Medjugorje

La basilique Saint-Pierre, à Rome. Le 9 mai, le pape François a révisé et clarifié les normes et procédures relatives à la responsabilisation des évêques et des supérieurs religieux en matière de prévention d'abus.
2019-05-10 16:31 || Monde Monde

Le pape clarifie les règles en matière d'abus