Réaction à l'exhortation apostolique

Pour Bartholomée, Amoris laetitia recentre le message sur la miséricorde

Le patriarche de Constantinople, Bartholomée.
Le patriarche de Constantinople, Bartholomée.   (CNS photo/Dimitrios Panagos, Greek American News Photo Agency)
2016-12-05 10:00 || Vatican Vatican

Conscient du débat entourant l’exhortation apostolique du pape François sur la famille, le patriarche œcuménique Bartholomée estime qu’Amoris laetitia «rappelle d’abord et surtout la miséricorde et la compassion de Dieu et pas uniquement des normes morales et des règles canoniques».

Le patriarche signe un texte dans l’édition du 2 décembre de L’Osservatore Romano, le journal du Vatican.

Bartholomée reconnaît que depuis la parution du document en avril, plusieurs commentaires ont réagi sur sa portée, se demandant de quelle manière la doctrine catholique a été défendue ou développée, comment des questions pastorales ont été modifiées ou résolues, et si des normes particulières ont été renforcées ou adoucies.

«Qu’ils concernent les défis du mariage et du divorce, de la sexualité ou d’élever des enfants», dit-il, les sujets traités dans ce document «sont tous des fragments précieux et délicats de ce mystère sacré que nous appelons ‘vie’.»

Pendant trop longtemps, l’idée d’un Dieu qui dictait la conduite humaine a empêché les gens de demander à Dieu miséricorde et force, poursuit-il. Il indique que les dirigeants religieux sont invités à se rappeler que «Dieu est la vie, et l’amour, et la lumière». «En fait, ce sont ces mots qui sont soulignés à répétition par le pape François dans son document.»

Le patriarche dit que ce n’est pas par hasard si Amoris laetitia a été publiée en avril, au moment où le pape et lui sont allés rencontrer des réfugiés sur l’île grecque de Lesbos.

«En fait, ce qui fut immédiatement clair pour nous deux – tandis que nous regardions les visages tristes des victimes blessées par la guerre – c’est que tous ces gens étaient membres de familles, des familles séparées et déchirées par les conflits et la violence», écrit Bartholomée.

Selon lui, l’exhortation apostolique touche l’expérience de toutes les familles car elle parle de Dieu avec un langage d’amour. Il croit que le pape, tout comme les Pères de l’Église, n’a pas eu peur des questions délicates, mais que le «point de départ est toujours la grâce d’amour salvatrice de Dieu, qui brille sur chaque personne sans discrimination ou dégoût».

Cindy Wooden, Catholic News Service

 

du même auteur

Des infirmières portant un masque se tiennent devant une statue du pape Jean-Paul II à Wadowice, en Pologne, à l'occasion d'une cérémonie soulignant le 100e anniversaire de naissance du saint le 18 mai 2020.
2020-05-22 15:09 || Monde Monde

Photo du jour - 22 mai 2020

Des gens marchent dans la ville d'Idlib, en Syrie, le 18 avril 2020.
2020-05-20 16:38 || Monde Monde

LETTRE OUVERTE. Soutenir d’autres travailleurs essentiels

Devant la COVID-19, l'auteur propose de «commencer à réfléchir à des gestes, à des lieux et à des temps de ritualisation, de guérison et d’apaisement».
2020-05-08 18:25 || Québec Québec

LETTRE OUVERTE. Un chantier de deuil collectif se dresse devant nous

articles récents

Terrence Prendergast photographié à Beauport en août 2019.
2020-06-30 17:39 || Canada Canada

Un rare troisième pallium pour Mgr Prendergast

Des fidèles assistent à une célébration à Saint-Pierre de Rome le 14 juin 2020. Au Québec, les évêques reçoivent de nombreuses demandes pour accentuer les pressions sur le gouvernement pour rouvrir les églises.
2020-06-15 10:09 || Québec Québec

Un curé déplore la lenteur du gouvernement à ouvrir les églises

David Margaryan,  curé de la paroisse de la cathédrale arménienne Saint-Grégoire l’Illuminateur de Montréal.
2020-06-14 15:25 || Canada Canada

Directives pour la reprise progressive des services religieux