Le pays consacré au «cœur immaculé de Marie»

Pour le 150e du Canada, l'épiscopat offre une prière

Les cardinaux Ouellet, Collins et Lacroix lisant la prière de consécration dans la cathédrale d'Ottawa le 26 septembre 2017.
Les cardinaux Ouellet, Collins et Lacroix lisant la prière de consécration dans la cathédrale d'Ottawa le 26 septembre 2017.   (CNS photo/Deborah Gyapong, Canadian Catholic News)
2017-09-28 09:50 || Canada Canada

Pour célébrer le 150e anniversaire du Canada et marquer le 70e anniversaire de sa consécration à Marie, les trois cardinaux canadiens ont reconsacré le pays au «cœur immaculé de Marie» lors d'une célébration à la basilique cathédrale Notre-Dame d’Ottawa le 26 septembre.

«D'une certaine manière, qu'est-ce que l'Église peut offrir au pays pour ce 150e anniversaire?» a demandé Mgr Douglas Crosby, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC). «Il n'y a rien de plus beau que la prière de consécration à Notre-Dame. J’en suis très content.»

Cela s’est produit dans le cadre d’une messe présidée par l’archevêque d’Ottawa, Terrence Prendergast, soulignant la fête liturgique des martyrs canadiens.

Dans l’homélie, le cardinal Gerald Lacroix, archevêque de Québec, a déclaré que les évêques priaient aussi pour que, grâce à la consécration, «notre pays soit protégé des horreurs de la guerre et que notre peuple soit plus ouvert à accueillir dans leur la Bonne Nouvelle, qui n'est pas une doctrine ou une philosophie, mais une personne: Jésus-Christ».

«Nous prions aussi pour que nous soyons disciples-missionnaires, disponibles et disposés à partager le trésor de notre foi», a-t-il ajouté.

Le Canada a d'abord été consacré au «cœur immaculé de Marie» lors du Congrès marial de 1947 à Ottawa. Ce congrès a attiré plusieurs centaines de milliers de pèlerins dans la capitale et, à l'époque, était l'un des plus grands événements religieux jamais organisés en Amérique du Nord.

Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, et le cardinal Thomas Collins de Toronto, se sont joints au cardinal Lacroix près d'une image de Notre-Dame du Canada pour la prière de consécration.

La messe a également marqué une autre étape importante au Canada, le 50e anniversaire de Développement et Paix, l'agence de développement des évêques canadiens, fondée en 1967.

«Aujourd'hui, dans ce jubilé d'or, nous remercions Dieu pour tant de personnes qui ont travaillé et qui continuent de s'engager à bâtir un monde plus juste», a déclaré le cardinal Lacroix.

Deborah Gyapong, Catholic News Service

 

du même auteur

Donald Trump a été le premier président à s'exprimer en personne au cours des 47 ans d'histoire de la Marche pour la vie. Il a parlé pendant environ 10 minutes au début du rassemblement et avant que les participants n'entament leur marche vers la Cour suprême le 24 janvier 2020 à Washington.
2020-01-24 16:05 || Monde Monde

Trump, premier président à la Marche pour la vie

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Le pape François rendant visite à Benoît XVI en décembre 2018.
2020-01-14 11:01 || Vatican Vatican

Célibat: Benoît XVI ne veut plus apparaître comme «co-auteur»

articles récents

Situé sur la rue Hochelaga dans le quartier Mercier-Est à Montréal, le bric-à-brac Dieu l’a fait encore! a été mis en place par le pasteur Pierre.
2020-01-22 12:06 || Québec Québec

Le bric-à-brac du pasteur Pierre

Une célébration a eu lieu à la cathédrale Saint-Grégoire l'Illuminateur le dimanche 19 janvier pour marquer le début de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne.
2020-01-21 13:14 || Québec Québec

La Semaine de prière pour l'unité chrétienne soulignée à Montréal

Il y a six mois, lorsque que le pape François a accepté, en raison de son âge, la démission de Paul Lortie comme évêque de Mont-Laurier, il a nommé Paul-André Durocher (photo) à titre d'administrateur apostolique. Il lui a aussi confié un mandat, celui de faire une étude sur l’avenir du diocèse.
2020-01-17 12:45 || Québec Québec

Mont-Laurier: fusionner ou maintenir le diocèse?