Rencontre avec des jésuites

Tu n'es pas moins pécheur quand tu deviens pape, explique François

«Le simple fait que je m'habille maintenant tout en blanc ne m'a pas rendu moins pécheur ou plus saint qu'avant», a dit le pape aux jésuites du Mozambique le 5 septembre, d'après une transcription de la réunion publiée le 26 septembre par La Civilta Cattolica.
«Le simple fait que je m'habille maintenant tout en blanc ne m'a pas rendu moins pécheur ou plus saint qu'avant», a dit le pape aux jésuites du Mozambique le 5 septembre, d'après une transcription de la réunion publiée le 26 septembre par La Civilta Cattolica.   (CNS photo/Vatican Media)
2019-09-27 15:18 || Vatican Vatican

Bien que ses responsabilités soient plus grandes et sa liste de prières plus longue, le pape François a dit qu'il est fondamentalement la même personne qu'avant son élection de 2013, et qu’il continue de se confesser toutes les deux semaines.

«Le simple fait que je m'habille maintenant tout en blanc ne m'a pas rendu moins pécheur ou plus saint qu'avant», a-t-il dit aux jésuites du Mozambique le 5 septembre, d'après une transcription de la réunion publiée le 26 septembre par La Civilta Cattolica.

Souvent, lors de voyages à l'étranger, le pape François passe du temps avec les communautés jésuites locales et tient une session de questions-réponses avec elles. Quelques semaines plus tard, une transcription de l'échange est publiée par La Civilta Cattolica, un journal jésuite à Rome.

Au Mozambique, un jésuite avait demandé au pape comment son expérience de Dieu avait changé depuis son élection.

«Je suppose que mon expérience de Dieu n'a pas fondamentalement changé», a-t-il répondu. «Je parle au Seigneur comme avant. Je sens que Dieu me donne la grâce dont j'ai besoin pour le temps présent. Mais le Seigneur me l'a donnée avant. Et je commets les mêmes péchés qu'avant.»

«Je suis et je reste un pécheur», a-t-il déclaré à ses confrères jésuites. «C'est pourquoi je me confesse toutes les deux semaines.»

«Ma relation avec le Seigneur n'a pas changé, si ce n'est un plus grand sens des responsabilités et une prière d'intercession qui s'est répandue dans le monde et dans toute l'Église», a-t-il dit. «Mais les tentations sont les mêmes et les péchés aussi.»

La question a conduit le pape François à parler de saint Pierre, des insécurités de l'apôtre et de son engagement parfois hésitant envers le Seigneur, et à conclure: «Il n'y a pas de magie à être élu pape. Le conclave ne fonctionne pas par magie.»

Un autre jésuite a posé des questions sur le réseau mondial de prière du pape.

Les catholiques, a dit le pape François, ont besoin d'apprendre l'art de la «prière d'intercession», en brandissant courageusement et avec audace les besoins des autres et en demandant à Dieu d'intervenir.

Quant au réseau mondial qui encourage les gens à prier pour les intentions du pape, en précisant chaque mois une nouvelle intention, le pape a précisé: «Il est important que les gens prient pour le pape et ses intentions. Le pape est tenté, il est très assiégé: seule la prière de son peuple peut le libérer, comme nous le lisons dans les Actes des Apôtres. Quand Pierre fut emprisonné, l'Église priait sans cesse pour lui.»

«Si l'Église prie pour le pape, c'est une grâce,» a-t-il dit. «Je ressens vraiment le besoin de mendier tout le temps pour prier. La prière du peuple est soutenante.»

Cindy Wooden

***

 

 

du même auteur

Les mesures sanitaires et l'absence de touristes font de la Vieille ville de Jérusalem un endroit anormalement désert.
2020-10-08 11:36 || Monde Monde

La Vieille ville de Jérusalem rendue déserte par la pandémie

Des copies de L'Osservatore Romano présentant la nouvelle encyclique du pape étaient distribuées gratuitement le dimanche 4 octobre au Vatican.
2020-10-06 19:01 || Vatican Vatican

Fratelli tutti, la nouvelle encyclique du pape

Grâce à une commande de peintures murales dans trois écoles catholiques de Red Deer, en Alberta, l'artiste autochtone Ryan Willert a pu trouver un chemin de guérison et de réconciliation avec la communauté catholique.
2020-09-29 11:21 || Canada Canada

La réconciliation en filigrane de murales scolaires en Alberta

articles récents

Une manifestation contre le racisme le 7 juin 2020 à Montréal. «Actuellement, les Églises tentent de se débarrasser du privilège blanc et du racisme, mais elles ne sont pas encore arrivées à l’étape d’admettre qu’elles sont racistes», estime Michael Blair, secrétaire général de l’Église Unie.
2020-10-19 15:03 || Canada Canada

Les Églises invitées à reconnaître le racisme systémique en leur sein

Le racisme à l’égard des Autochtones au Canada est systémique, disent les Jésuites du Canada.
2020-10-13 22:54 || Canada Canada

«Le racisme et la discrimination à l’égard des Autochtones sont systémiques»

Des copies de L'Osservatore Romano présentant la nouvelle encyclique du pape étaient distribuées gratuitement le dimanche 4 octobre au Vatican.
2020-10-06 19:01 || Vatican Vatican

Fratelli tutti, la nouvelle encyclique du pape