Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie

Un survivant de l'Holocauste rencontre des jeunes qui iront aux JMJ

  • Léon Celemencki, un survivant de l'Holocauste, a rencontré un groupe de la Montérégie qui se prépare pour les JMJ qui se tiendront en Pologne cet été.
  • «Ce que je souhaite, c'est que vous racontiez à votre retour ce qui s'est passé à Auschwitz. Et que vous preniez l'engagement de ne jamais accepter le racisme et l'antisémitisme.» - Léon Celemencki
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-06-08 12:27 || Québec Québec

«Alors, vous irez à Auschwitz cet été? Moi, je n'y suis jamais allé. Je n'irai pas à Auschwitz, c'est trop difficile», lance Léon Celemencki, 76 ans, à ces jeunes qui s'y rendront, le mois prochain, alors qu'ils participeront aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Cracovie, en Pologne.

M. Celemencki connaît l'endroit. «C'est là que ma mère a été assassinée», explique-t-il aux quinze jeunes hommes et jeunes femmes réunis, ce samedi soir, dans une salle du presbytère de l'église de Saint-Bruno-de-Montarville.

Puis, celui qui avait deux ans quand sa mère Faiga Tabacznick a été arrêtée puis déportée vers la Pologne, s'est levé et a montré sur une carte où se trouvent Cracovie et le camp d'Auschwitz.

«À Auschwitz, vous entrerez dans une salle aussi grande que celle-ci, où se trouvent des montagnes de cheveux, dans une autre, des tas de chaussures d'enfants et d'adultes. Vous allez voir des choses horribles», prévient-il.

«Comment a-t-on pu commettre toutes ces horreurs? C'est arrivé et il ne faut plus jamais que cela arrive», lance Léon Celemencki aux jeunes membres de la délégation du diocèse de Saint-Jean-Longueuil aux JMJ qui se tiendront en Pologne à la fin du mois de juillet.

Léon Celemencki habite aujourd’hui à Laval. Il s'est installé au Québec en 1963. Il a été gérant dans les magasins d'alimentation Steinberg avant de devenir fleuriste. Son épouse Bella et lui ont eu trois filles. La famille compte aussi quatre petits-enfants.

Celui dont les grands-pères et grands-mères, trois oncles, sept tantes et des cousins «ont tous été assassinés dans les camps d'Auschwitz et de Treblinka» rencontre régulièrement des jeunes afin de leur raconter son histoire. Il travaille auprès du Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal.

Pour Norman Lévesque, un des accompagnateurs du groupe des JMJ, cette rencontre entre un survivant de la Shoah et ces jeunes était un moment essentiel dans les préparatifs de la délégation diocésaine.

«Souhaitez-vous que nous posions un geste précis en votre nom lorsque nous serons à Auschwitz?», lui a-t-il demandé, à la fin de la rencontre.

«Cela me touche», a répondu Léon Celemencki. «Ce que je souhaite, c'est que vous racontiez à votre retour ce qui s'est passé à Auschwitz. Et que vous preniez l'engagement de ne jamais accepter le racisme et l'antisémitisme. Peu importe notre religion, la couleur de notre peau, nous sommes tous égaux et nous aspirons tous au bonheur. Le soleil brille pour tous.»

 

du même auteur

Présenté lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal de 2019, le premier long métrage de Maxime Faure, Ainsi soient-elle, interroge les souvenirs, le quotidien mais surtout l'avenir des religieuses auxiliatrices du Québec.
2019-11-18 15:46 || Québec Québec

Première à Montréal du documentaire 'Ainsi soient-elles'

Postes Canada a mis en vente, en novembre, deux timbres qui célèbrent des fêtes religieuses.
2019-11-15 16:30 || Canada Canada

Postes Canada émet deux timbres religieux

Dans des clips de soixante secondes, le chef d'orchestre Yannick Nézet-Seguin, l'homme d'affaires Robert Dutton, le désigner de mode Denis Gagnon, la religieuse Angèle Rizzardo (Sœur Angèle) et Grégory Charles, ancien Petit Chanteur du Mont-Royal, racontent les liens qui les unissent à l'Oratoire.
2019-11-14 14:28 || Québec Québec

Yannick Nézet-Seguin, Denys Arcand et Grégory Charles disent leur attachement à l'Oratoire

articles récents

Mgr Robert E. Barron, évêque auxiliaire de Los Angeles, a martelé devant ses confrères étatsuniens de la USCCB (la conférence épiscopale des États-Unis) que les dirigeants ecclésiaux doivent se donner comme priorité de «ramener» les jeunes dans l'Église.
2019-11-12 13:59 || Monde Monde

Le plan d'un évêque américain pour «ramener» les jeunes à l'Église

Sœur Jocelyne Huot, fondatrice du mouvement pour enfants les Brebis de Jésus, est décédée le 4 novembre à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec.
2019-11-07 16:08 || Québec Québec

Décès de la fondatrice des Brebis de Jésus

Ces livres dont partie des Archives apostoliques du Vatican. Dans un motu proprio publié le 28 octobre, le pape explique pourquoi il délaisse la formule «archives secrètes».
2019-11-06 10:43 || Vatican Vatican

Le Vatican délaisse l'appellation «archives secrètes»