Écrasement d'un hélicoptère près de Drummondville

Une des victimes est liée au diocèse de Joliette

Mgr Raymond Poisson, Carole Garceau, économe au diocèse de Joliette, et Jean-Claude Mailhot lors du lancement de la campagne de financement de 2017.
Mgr Raymond Poisson, Carole Garceau, économe au diocèse de Joliette, et Jean-Claude Mailhot lors du lancement de la campagne de financement de 2017.   (Gracieuseté du diocèse de Joliette)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-02-06 22:27 || Québec Québec

L'homme d'affaires qui a péri le jeudi 1er février dans l'écrasement de son hélicoptère près de Drummondville est un pilier de la campagne de financement annuelle du diocèse de Joliette.

Jean-Claude Mailhot, qui pilotait l'hélicoptère, a présidé l'édition 2017 du tirage Diocèse-Paroisses, une activité qui a permis au diocèse de Joliette et à ses paroisses de se partager, depuis 2004, plus de 3 millions $. Le 10 janvier, l'homme d'affaires de 57 ans participait au lancement du 14e tirage à titre de membre de son comité d'honneur.

Les trois occupants de l'hélicoptère, Jean-Claude Mailhot, sa fille Janie et une amie de cette dernière, Nathalie Desrosiers, revenaient jeudi soir d'une activité en Beauce et se dirigeaient vers Lanaudière lorsque l'accident, dont on ignore encore les circonstances, a eu lieu.

«Jean-Claude, père de quatre enfants et grand-père de six petites-filles, était un homme apprécié de tous, un entrepreneur respecté et impliqué au sein de la communauté. La famille était au cœur de sa vie et il a su, avec notre mère Monique, nous transmettre ses valeurs d'humilité, de respect et d'entraide», ont écrit Tommy, Vincent et Alexandrine Mailhot, les trois enfants de l'homme d'affaires.

Mgr Raymond Poisson, évêque de Joliette, a «rapidement témoigné sa vive sympathie auprès des membres de la famille éprouvée», tout juste avant de quitter Joliette pour Rome où il participe à un colloque international contre la traite humaine.

Les funérailles de Janie et de Jean-Claude Mailhot auront lieu le samedi 10 février 2018 en l’église paroissiale de Saint-Alexis de Montcalm. La famille invite les gens à verser un don à la Fondation Horeb Saint-Jacques, l'organisme qui veille aux ressources de l'ancien couvent des Sœurs de Sainte-Anne devenu une maison de ressourcement spirituel.

 

du même auteur

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu'il dirigeait la maison de production Auvidec.
2018-02-13 15:51 || Québec Québec

Les victimes réclament 16,2 M $

2018-02-13 12:01 || Québec Québec

Pas question de démissionner, disent les deux administrateurs

2018-02-12 15:09 || Québec Québec

L’indépendance d’un assureur au cœur d’une bisbille avec l’archidiocèse de Montréal

articles récents

«Au total, on a amassé 12 millions $», lance Patrick McGraw, curé de la paroisse Saint-Pierre.
2018-02-20 11:48 || Canada Canada

La Chasse à l'as: une paroisse amasse des millions $ grâce à une loterie

Une célébration spéciale en l’honneur de Mme Samson (1923-1991) a officialisé le projet, le 8 février à l’église Saint-Sauveur de Québec.
2018-02-14 15:13 || Québec Québec

C'est parti pour le procès de béatification de Colette Samson

Mgr Lionel Gendron et Louis-Charles Fontaine, président d'assemblée de la fabrique de la paroisse Saint-Jean-l'Évangéliste.
2018-02-09 12:58 || Québec Québec

La cathédrale Saint-Jean-l'Évangéliste cédée à l'évêque diocésain